Le Génie de l'ÉTS se dressait comme l'une des belles surprises dans la LFQ cette saison. Par contre, ce n'est pas ça qui allait impressionner les Centaures de Québec alors que ceux-ci s'amenaient à Montréal pour affronter l'équipe de l'ÉTS.

Bien entendu, le fait d'être en mesure de remporter deux parties d'affilée d'une manière aussi brillante que ce que le Génie a été en mesure de le faire lors des dernières semaines pouvait expliquer la confiance du programme montréalais à l'aube de cette rencontre. Malheureusement pour eux, les Centaures ont donné le ton très tôt dans le match et n'ont pas tiré de l'arrière de la partie.

À leur toute première série offensive, les Centaures ont été en mesure de s'inscrire au pointage par la marque de 6-0. Après une série infructueuse du Génie, l'offensive de Québec s'est vue attribuer une autre chance et elle en a profité, portant la marque à 14-0 à la suite d'un converti de deux points.

L'offensive, pourtant dominante depuis le début de la saison, s'est fait enrayer par la défensive des Centaures en première demie. Sur leur meilleure série offensive, alors que le Génie a été en mesure de traverser le terrain au complet, ils furent victimes d'une interception retournée pour un touché. La marque alors : 22-0 au 2e quart.

Moment d'espoir pour l'escouade montréalaise, alors qu'à sa prochaine possession, l'attaque aérienne montréalaise frappe pour six, forte d'une passe d'une vingtaine de verges d'Hovington à Vincent Desautels. Ce dernier fut en mesure de se libérer d'un de ses défenseurs afin de réaliser un spectaculaire attrapé dans la zone des buts, réduisant ainsi l'écart des siens à 22-6.

Mais les réjouissances furent de courte durée, alors que sur le botté d'envoi suivant le touché montréalais, les unités spéciales des Centaures n'ont pas manqué de s'imposer, en réalisant un retour pour un touché. La marque à la mi-temps était 30-6.

On a senti le Génie de Montréal désemparé en première demie, alors que ses rivaux gagnaient en confiance. En revanche, le club montréalais pouvait compter sur la force du nombre de ses joueurs pour la deuxième demie. Et ça a paru.

Dès son retour sur le terrain, la défensive montréalaise a été dominante. Le joueur de ligne défensive, Dany Lavallée, a réussi à inscrire les premiers points de la deuxième demie des siens, alors qu'il a intercepté une passe du quart-arrière des Centaures et l'a ramenée pour un touché. Plus tard au 4e quart, le porteur de ballon Xavier Lacourse-Dontigny a réduit l'avance de ses rivaux, réussissant à inscrire le premier majeur au sol de son équipe cette saison sur une course de 6 verges.

Mais le temps a manqué à Montréal pour orchestrer la belle remontée qui se dessinait, alors que la marque finale fut de 30-20 en faveur des Centaures.

La prochaine partie du Génie sera le 29 Juin à Québec, alors qu'ils visiteront les Élans à 16h00. La tâche ne sera pas facile pour l'équipe de l'ÉTS, puisque les Élans représentent l'équipe la plus dominante cette saison, étant invaincue et portant un différentiel de points de 133 points.

Les trois étoiles Affairesdegars.com :
1. Dany Lavallée
2.
Dave Lavallée
3.
Xavier Lacourse-Dontigny

Commentaires