Pour souligner les débuts de la 4e édition du festival Montréal Complètement Cirque et pour célébrer le 20e anniversaire du Cirque Éloize, les organisateurs ont décidé de mettre sur pied un spectacle unique : « Le Music-Hall de la baronne ». Nous étions présents lors de la première qui a eu lieu à l'Olympia mercredi soir. Voici nos impressions.

Que ce soit par la musique, les costumes ou la mise en scène, tout semblait être calqué sur les cabarets du siècle dernier. D'ailleurs, lorsqu'on pénétrait dans le théâtre, les fauteuils n'étaient pas positionnés en rangées, comme c'est le cas en temps normal, mais plutôt autour de petites tables, ce qui donnait une ambiance intime à la salle
 
Évidemment, Le Music-Hall de la baronne est dédié aux arts du cirque. Tout au long du spectacle, qui dure environ 2 h, se sont succédé des artistes issus de plusieurs États (Belgique, Cuba, Autriche, Québec, etc.) et pratiquant différentes disciplines.
 
La baronne était jouée par la charismatique Catherine Pinard. Avec l'aide du maître de cérémonie, M. Renaud (Renaud Paradis), elle nous présentait son cabaret et les différents numéros avec chaque fois beaucoup d'humour. Elle ne se gênait pas pour faire participer le public.
 
Elle ne faisait pas juste animer la soirée (de toute façon, la plus grande part de l'animation était faite par le talentueux M. Renaud) : elle-même avait quelques numéros. Il ne s'agissait pas ici de numéros de cirque, mais plutôt de prestations théâtrales et surtout musicales. En effet, tout au long du spectacle, elle a offert à l'auditoire quelques belles chansons et sketchs humoristiques.
 
Du point de vue des arts du cirque, le moins qu'on puisse dire est que la soirée était très variée. On a eu droit à des numéros de jonglerie, d'anneaux aériens, de sangles, de roue allemande, de main à main, de trapèze, d'antipodisme et même un duo d'équilibre.
 
Tous étaient de très haut niveau et franchement époustouflants. Il est même difficile pour moi de dire quelle prestation j'ai préférée. Puisqu'on était dans un cabaret, les numéros mélangeaient admirablement la sensualité, l'audace, la grâce et parfois même l'effeuillage. C'était toujours de toute beauté!
 
Musicalement, on retrouvait de 2 à 4 musiciens sur scène. Pour la plupart multi-instrumentistes, ils ont accompagné admirablement les artistes. D'ailleurs, la musique choisie pour chaque numéro était toujours adéquate et allait bien avec le style des performances.
 
Jeannot Painchaud (direction artistique), Denis Bouchard (mise en scène, conception et textes) et Rémy Girard (conception et textes) peuvent donc se vanter d'avoir monté un spectacle d'une qualité exceptionnelle qui saura plaire aux fans de cirque les plus sévères, mais également aux gens souhaitant tout simplement passer une soirée mémorable. À ne pas manquer!

Le Music-Hall de la baronne est présenté jusqu’au 14 juillet 2013 à l’Olympia de Montréal.




Commentaires