Un rapide survol de l'origine très ancienne de cette fête nous permet de mieux l'apprécier, car elle fait, trop souvent, assez bonbon pour les gars. Au départ, ça n'avait rien d'une fête à l'eau de rose...

On peut mesurer l'importance d'une fête, du point de vue commercial en tout cas, lorsqu'on voit les présentoirs des magasins changer rapidement leurs stocks pour l'annoncer. Ainsi, dès que l'Halloween est passée, on voit le matériel de Noël apparaître sur les tablettes, car Noël est très populaire. Et qu'est-ce qu'il y a après Noël? Les p'tits cœurs et les Cupidons arrivent! Assurément, la Saint-Valentin est une fête très populaire. Qu'en est-il de cette fête pour les gars? Nous sentons-nous interpellés ou bien seulement les « hommes-roses » y trouvent leur compte?

La fête du sexe ou de l'amour?
Comme la très grande majorité de nos fêtes religieuses, la Saint-Valentin a ses origines bien avant le christianisme et est donc d'origine païenne. Ainsi, on retrouve en Grèce antique le mois du Gamélion (de la mi-janvier à la mi-février) qui culminait avec la fête associée à l'amour et à la fertilité, laquelle célébrait le mariage du dieu Zeus et de la déesse Héra. Dans la Rome antique, durant la même période entourant le 14 février, avait lieu la fête des Lupercales en l'honneur du dieu Lupercus. Pour l'occasion, les prêtres couraient presque nus dans les rues. Étant vêtus seulement de peaux de chèvres, ils étaient poursuivis par les femmes qui, en touchant la peau de chèvre, obtenaient fertilité et facilité à l'accouchement!

En fait, à cette époque, c'était plutôt une fête pour les célibataires que pour les couples.

La légende de saint Valentin
Bien qu'il y eut trois saints martyrs qui portèrent le nom de Valentin au début de l'Église chrétienne, la légende de l'origine de la fête que nous connaissons aujourd'hui sous ce nom viendrait, selon la légende, d'un fait réel. Au IIIe siècle, l'empereur Claude II le Gothique, qui se fit connaître comme un empereur-soldat, considérait que le mariage pour ses soldats enlevait de l'efficacité à ceux-ci qui voulaient rester près de leur femme. Aussi, il interdit aux soldats de se marier. Valentin, un prêtre, continua à marier secrètement les soldats, ce qui rendit furieux l'empereur Claude. Il fit arrêter et torturer Valentin, qui devint alors un saint martyr. La veille de son martyr, Valentin aurait glissé un message à la fille de son geôlier à qui il venait de rendre la vue et celui-ci était signé « votre Valentin »… À vous de croire ou non à cette histoire, mais tout était en place pour la Saint-Valentin que nous connaissons aujourd'hui.

Ce n'est qu'à la fin du Moyen Âge que le fête de la Saint-Valentin devint une fête de l'amour romantique.

Une fête pour les gars aussi…
Les plus machos diront que la Saint-Valentin est une fête pour les filles et pour les « hommes-roses » de ce monde. Mais même les machos aiment leur blonde, j'en suis sûr! Nous ne sommes pas forcés de lire un poème ou de donner un bouquet de ballons en forme de cœur pour dire à notre copine qu'on l'aime. Dommage, cependant, que certains se réfugient derrière cette fête pour dire, une fois dans l'année, à l'élue de leur cœur qu'ils l'aiment. Allez, les gars! Il y a bien des façons de manifester votre amour avec un grand A…

Liens :
http://www.st-valentin.ca/origine.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Valentin
http://www.histoire-fr.com/dossier_saint_valentin.htm

Commentaires