Nous avons découvert cette artiste de Nashville avec la chanson « Tik Tok » en 2009 et pour la majorité d'entre nous, il s'agissait d'un feu de paille, d'une chanteuse pop comme bien d'autres. Grossière erreur, il n'en est rien! Quelques succès plus tard, elle hante toujours le Web et les ondes radio, cette fois avec « Die Young », d'un nouvel album drôlement bien fignolé : « Warrior ».

Pour ceux qui ne la connaissent pas, même si elle vient de Nashville, elle est loin de donner dans le country. Kesha, c'est la popstar anti popstar. Elle est choquante, trash, mais aussi brillante. Si, à ses débuts, nous l'avons connu comme la fille de party, et qu'on croyait que le concept était déjà rendu à sa limite, attachez votre tuque avec de la broche ou votre jeans avec trois ceintures, car elle fera sortir l'animal en vous.

Commençons par mettre les pendules à l'heure. C'est de la pop dance, influencée par divers genres, avec un côté très rough, mais aussi provocant. Un univers déjà exploré à maintes reprises bien avant me direz-vous... oui, mais pas de cette façon, pas avec cette audace.

IGGY POP

C'est certain qu'on peut se limiter à dire que c'est le disque parfait pour sortir dans les bars, boire, danser et faire la fête, mais allons au-delà de ça. Lorsqu'on l'entend chanter un duo avec Iggy Pop (Dirty Love) et que le mélange des deux univers fonctionne clairement bien, c'est qu'il y a quelque chose de plus qui se passe là. En plus, on parle d'un des meilleurs morceaux du disque.

Die Young était la parfaite carte de visite comme premier simple, reprenant pas trop loin de là où elle avait laissé avec l'album Animal (2010), mais avec une production drôlement plus adéquate pour elle.

Un son bien à elle

Dès qu'on commence l'écoute du disque avec la pièce titre, on réalise qu'il y a une évolution et que l'artiste s'est définie un son bien à elle. Sa façon de chanter ne plaît pas à tous, un peu trop racoleuse et insistante, même qu'on ne peut pas toujours dire qu'elle chante bien. Toutefois, on reconnaît une grande qualité dans ce qu'elle fait, et ce, surtout avec ses refrains, qui sont accrocheurs et qui réussissent à amener les chansons ailleurs. Attendez d'entendre C'mon, qui devrait être le prochain simple... Sinon, elle glisse quelques ballades pour modérer le tout, comme l'excellente Love Into The Light, qui heureusement, vient montrer un autre côté des habiletés de la chanteuse.

Conclusion

C'est certain qu'on peut ne pas être en accord avec l'image qu'elle projette, le rôle qu'elle prend, mais musicalement, il n'y a pas beaucoup à redire sur ce disque, pour les amateurs du style bien entendu. Warrior compte plusieurs bombes et même en tant qu'album, il se tient vraiment. Un bon exemple de ce que la pop peut présenter de mieux.

Note : 8,5 sur 10

Commentaires