BORNES ÉLECTRIQUES

Le Samsung Galaxy S4 était sans doute l'un des téléphones intelligents Android les plus attendus de l'année. Nous l'avons finalement eu entre nos mains. Voici nos impressions après quelques semaines d'utilisation.

Une minime évolution du design
 
Alors que la plupart des téléphones intelligents, comme le Sony ZL et le BlackBerry Z10, proposent des designs presque dignes d'une œuvre d'art, le Galaxy S4 mise plutôt sur la simplicité. En fait, à première vue, l'appareil de la marque coréenne ressemble beaucoup à ses précédents modèles.
 
Si je le mets à côté d'un « vieux » Nexus, on voit vite la ressemblance entre les deux. Malgré le design qui manque peut-être un peu d'innovation, le mobile reste assez beau et ne paraît pas cheap.
 
En fait, le téléphone de Samsung ne mise pas sur sa coquille pour convaincre, mais plutôt sur ce qu'il a à l'intérieur.
 
Un écran « coloré »
 
Lorsqu'on allume l'appareil, la première chose qu'on remarque est la beauté des couleurs. Ça nous saute au visage. Ici, tout paraît très coloré et lumineux. C'est un réel plaisir pour les yeux! Il faut dire que le produit embarque un écran HD Super AMOLED de 5 po, avec une impressionnante résolution de 1920 par 1080 pixels et une densité de 441 ppp. Dans les faits, l'utilisateur aura beaucoup de plaisir à regarder des photos ou encore à visionner des vidéos.
 
Aucune surprise ici, il inclut deux appareils photo. Celui au dos a une résolution de 13 mégapixels. Comme les appareils photo compacts, il est livré avec plusieurs modes (beau portrait, sports, nuit, etc.), lesquels permettent de prendre les meilleures photos possible en fonction de l'environnement. Si vous ne voulez pas vous casser la tête, il est toujours permis de sélectionner le mode « automatique », qui fonctionne aussi très bien.
 
L'appareil photo possède également quelques petits atouts. Le mode « Meilleure pose » permet, dans un groupe, de prendre la meilleure photo du visage de chaque sujet. Si vous êtes familier avec le BlackBerry Z10, vous reconnaîtrez ce mode. Après quelques essais, j'ai trouvé qu'il n'avait rien à envier à l'appareil de la firme canadienne.
 
Le mode « Photo animée » permet, quant à lui, d'animer une seule partie de la photo, comme une voiture qui passe derrière le sujet. Certains diront que c'est un peu trop gadget, mais, pour ma part, j'ai adoré.
 
Un autre mode qui a attiré mon attention est celui qui permet, d'un côté, de prendre un ou des sujets en photo et, de l'autre, de se prendre soi-même en photo, en même temps, avec l'appareil du devant, puis de s'intégrer à la photo définitive. Au final, le photographe est certain de figurer sur toutes les photos. C'est une option utile, même si sur certaines photos, ça peut paraître un peu bizarre. 
 
Enfin, il y a le mode « Gomme ». Il me fait penser un peu à ce qu'on retrouve chez le HTC One. Il offre, en effet, la possibilité d'enlever les objets en mouvement, comme les passants. On est ainsi assuré d'avoir une photo sans éléments dérangeants. Ça fonctionne plutôt bien, dans les faits.
 
Des petits plus intéressants
 
Sans faire une description exhaustive de toutes les applications, je vais me concentrer sur celles qui m'ont paru les plus intéressantes. S Traducteur est sûrement l'une des plus utiles. Pour faire simple, cette application a le rôle de traducteur lorsque deux personnes ne parlent pas la même langue.
 
Par exemple, je me retrouve en Allemagne et ne parle pas allemand. Je vais alors passer mon téléphone à mon interlocuteur pour qu'il puisse dire sa phrase. Après une ou deux secondes, l'application va nous donner la traduction.
 
Mis à part l'allemand, elle offre un vaste choix de langues, dont l'anglais, le chinois simplifié, l'espagnol, le français, l'italien, le japonais et le portugais. Sauf l'anglais, qui permet une traduction vers presque toutes les langues mentionnées, la plupart des autres langues n'offrent malheureusement que la traduction en anglais.
 
S Health est une autre application à prendre en compte. Elle permet d'avoir un mode de vie plus sain. On peut se fixer, par exemple, des objectifs caloriques pour chaque jour. On peut ainsi prendre en photo ce que l'on a mangé dans une journée. L'application est capable également d'estimer, pour chaque aliment ou presque, le nombre de calories. Elle agit aussi comme un podomètre. En somme, c'est pratique, à condition de prendre le temps de s'en servir.
 
La fonction « Défilement intelligent » est une autre nouveauté à considérer. Elle permet de naviguer dans les pages automatiquement avec le mouvement de nos yeux ou en basculant légèrement l'appareil. C'est assez novateur, mais, j'ai eu un peu de difficulté à l'utiliser. Je suis persuadé que les prochaines versions seront mieux conçues.
 
Finalement, comme chez le HTC One, le Samsung S4 est livré avec une application agissant comme une manette universelle. Elle permet de contrôler sa télévision avec son téléphone. L'interface est très claire et conviviale. La configuration ne prend que quelques minutes. J'ai adoré!
 
Une bonne autonomie
 
Je n'ai pas fait de calculs scientifiques, mais il me semble que du côté de l'autonomie, le S4 se débrouille un peu mieux que bien d'autres appareils de la concurrence. Il est évident que plus on utilise le téléphone et plus la pile va se décharger rapidement. Par contre, elle semble durer un peu plus longtemps.
 
Verdict
 
Si on ne le compare pas aux autres modèles de la concurrence, le Samsung Galaxy S4 est un excellent produit. Très complet, il est livré avec une foule de caractéristiques intéressantes. Par contre, dans certains domaines, les concurrents font peut-être un peu mieux, ce qui lui fait perdre quelques points. Au final, le S4 est un appareil qui plaira davantage aux utilisateurs ayant déjà eu en leur possession un produit de la marque coréenne et qui ne veulent pas aller voir ailleurs.
 
Points forts :

  • Plusieurs modes photo
  • Plusieurs applications intéressantes
  • Une autonomie respectable
 
Points faibles :
  • Design ordinaire
  • Plus cher que la plupart des appareils
  • Certaines fonctions ne sont pas au point.
 
Merci à Rogers de nous avoir prêté l'appareil. 

Commentaires