BORNES ÉLECTRIQUES

La première position de cette division est assez évidente pour tous, mais ça se corse un peu pour la deuxième et la troisième place, par contre!   

1- Green Bay Packers  

Malgré une saison régulière de 15-1 la saison passée, les Packs ne se sont pas rendus au Super Bowl comme plusieurs l'avaient prévu. Comme quoi il ne faut pas nécessairement avoir autant de gains, mais juste assez pour faire les séries! Gageons que Rodgers et sa bande voudront remédier à cela dès cette saison.  

Offensive : Aaron Rodgers est probablement l'un des trois meilleurs quarts-arrières de la ligue présentement. De plus, il semble durable et il pourrait bien être à Green Bay pour les dix prochaines années facilement. Le seul hic, c'est que s'il se blesse, il aura comme substitut Graham Harrell, puisque le substitut de l'année dernière, Matt Flynn, s'est envolé pour Seattle

La position des porteurs de ballon n'a pas été la plus importante chez les Packers au cours des dernières années. Avec leur style de jeu axé sur la passe, ils se sont bien débrouillés quand même. Au cours de la saison 2010, on croyait qu'ils avaient trouvé le bon porteur en James Starks, mais il semblerait qu'il ne soit pas très résistant lui non plus (pensez ici à Ryan Grant, et à Amhan Green)! Pour se donner de la profondeur, les Packers ont signé le vétéran Cédric Benson, qui a joué avec les Bengals et les Bears. De plus, ils fondent beaucoup d'espoir sur le joueur de deuxième année, Alex Green. Puis, comme centre-arrière, le toujours populaire John Kuhn sera de retour pour ouvrir le chemin.  

Évidemment, si Rodgers connaît du succès, c'est parce qu'il possède l'un des meilleurs groupes de receveurs de la ligue. Puis s'ils sont bons, c'est grâce à Rodgers aussi! Le plus dominant est sans aucun doute Greg Jennings, mais Jordy Nelson a démontré qu'il pouvait tenir son bout dans cette ligue aussi. James Jones retire le maximum de ses opportunités limitées. Randall Cobb a eu une superbe année comme recrue, surtout comme retourneur de bottés sur les unités spéciales, mais il apprend vite comme receveur aussi. Puis, l'increvable Donald Driver est encore là. Malgré son âge, il semble en avoir encore pour une autre saison. Ce groupe est encore plus profond. Green Bay aime tellement Tori Gurley et Diondre Borel qu'on les paie au salaire de partant pour les garder sur l'équipe de pratique et ainsi éviter qu'ils signent ailleurs! Chez les ailiers rapprochés, il y a Jermichael Finley qui est très bon, mais il doit diminuer un peu son nombre de passes échappées! Et si le besoin se fait sentir, ils possèdent trois autres ailiers rapprochés!  

Défensive : Si tout va pour le mieux en offensive, c'est tout le contraire en défense. Green Bay a eu la pire défensive de la ligue en 2011! Mike Neal, qui était supposé prendre la place de Cullen Jenkins, a été blessé pour commencer, et n'a pas joué à la hauteur une fois revenu au jeu. De plus, il doit purger une suspension de quatre parties au début de la saison pour des tests positifs aux produits de performance. Anthony Hargrove a été signé de Seattle, mais il fait face à une suspension de huit matchs pour son rôle dans le scandale du Bounty Gate en Nouvelle-Orléans! Même s'ils ont repêché deux joueurs défensifs en Jerel Worthy et Mike Daniels pour aider sur la ligne, c'est B.J. Raji la pièce maîtresse de la défense. Il doit retrouver sa forme de 2010, et bâtir là-dessus!  

Chez les secondeurs, Clay Matthews demeure la vedette. Il devra quand même lui aussi retrouver sa forme de 2010. L'équipe espère que le premier choix du repêchage, Nick Perry, pourra lui fournir de l'aide au côté opposé extérieur. Au centre, Desmond Bishop fait de solides plaqués et plusieurs gros jeux. Son homologue, A.J. Hawk, a connu une saison difficile en 2011. Il devra en donner plus, sinon le petit D.J. Smith pourrait lui voler sa place!  

Aucune équipe n'avait accordé autant de verges par la voie des airs que les Packers de 2011, et c'est en grande partie grâce à la tertaire. La perte du demi de sûreté Nick Collins, en raison d'une grave blessure au cou, va laisser un vide. Toutefois, Charlie Peprah et Morgan Burnett ne pourront pas faire pire. Charles Woodson est encore très bon chez les demis de coin, mais il y a des parties où il n'a eu aucun impact l'an passé. Il faudra qu'il remonte son jeu d'un cran pour aider les Packs et montrer l'exemple aux plus jeunes. Le demi de coin en formation nickel, Sam Shields, a beaucoup régressé à cause d'une blessure et la recrue Casey Hayward pourrait lui souffler dans le cou assez rapidement si la situation ne s'améliore pas. Surtout que Green Bay utilise cette formation défensive près de 70 % du temps!  

2- Chicago Bears  

Oui, les Lions ont fait les séries la saison passée et ont fini au deuxième rang de cette division, mais je ne suis vraiment pas sûr qu'ils pourront refaire cet exploit. Les Bears avaient une saison du tonnerre avant que leur quart partant Jay Cutler se blesse, suivi du porteur de ballon Matt Forté. Les deux sont de retour, et l'équipe est allée chercher beaucoup de renfort pour éviter ce genre de situation cette saison.  

Offensive : Dans le cas du quart Jay Cutler, il y a eu plusieurs questionnements sur sa durabilité. Depuis la partie de demi-finale en 2010 contre Green Bay, ses détracteurs sont nombreux. Avec sa blessure au pouce, qui lui a fait rater toute la fin de la saison 2011, il a encore plus de détracteurs. L'équipe a toujours soutenu que Cutler était fait fort et qu'il était leur homme, mais juste au cas où, ils ont signé le vétéran quart Jason Campbell comme police d'assurance.  

La saison passée, le porteur de ballon, Matt Forté, connaissait une superbe saison avant de se blesser au genou. Il a donc raté les quatre derniers matchs de la saison. C'est pourquoi les Bears sont allés chercher Michael Bush des Raiders d'Oakland. Attendez-vous à voir plus de partage des portées avec Bush dans le champ arrière.  

Depuis des années, les Bears n'ont pas eu de receveurs dignes de ce nom. Ça faisait un certain temps que Jay Cutler en réclamait un. Son vœu à été exaucé, car ils ont acquis les services de Brandon Marshall des Dolphins. Ce dernier a déjà joué avec Cutler à Denver. C'est d'ailleurs à ce moment que Marshall a connu les meilleurs moments de sa carrière! Donc, la chimie est déjà installée. Il sera intéressant de voir si Johnny Knox sera remis à temps de sa blessure au dos pour commencer la saison. C'est lui qui se rapprochait le plus d'un receveur numéro un avant que Marshall ne s'amène à Chicago. Pour ajouter du muscle à leur corps de receveur, les Bears ont repêché Alshon Jeffery au deuxième tour. Il ne faut pas oublier aussi Devin Hester, qui, malgré une baisse de production, est toujours très rapide et dangereux. Earl Bennett était le receveur ayant les mains les plus sûres la saison passée, et il sera de retour dans la formation.  

Défensive : La défensive des Bears est vieille? Avec quatre joueurs au-dessus de 30 ans, on peut dire que oui. Toutefois, ces quatre joueurs ont joué toutes les parties en 2011 et ils ont tous été invités au match des étoiles!  

Sur la ligne, Julius Peppers demeure une machine à l'extérieur. Même s'il a souvent deux joueurs sur lui, il réussit à mettre de la pression sur les quarts adverses. Israel Idonije a réussi seulement cinq plaqués du quart la saison dernière, malgré le fait que Peppers attire plus d'attention que lui. Pour remédier à ça, ils ont repêché Shea McClellin au premier tour. Henry Melton a quand même réussi sept plaqués du quart l'an passé, mais il faudra plus de pression du front défensif, car les secondeurs sont moyens au mieux et la tertiaire n'est pas stable.  

Brian Urlacher et Lance Briggs sont encore capables, mais ils commencent à ralentir. Nick Roach, à l'extérieur, devra être plus dominant, car la profondeur de cette unité laisse à désirer. Si l'un des trois se blesse, ça ne laisse pas beaucoup de joueurs d'impact pour prendre le relais. Étonnamment, les Bears n'ont repêché aucun secondeur au repêchage de 2012!  

Outre le demi de coin, Charles Tillman, la tertiaire est très mince et très peu dominante. Tillman est clairement le leader de cette unité et il devra donner l'exemple. L'autre demi de coin, Tim Jennings, n'est pas un facteur assez important et les équipes adverses vont souvent viser en sa direction. L'ajout de Kelvin Hayden des Falcons va donner un peu plus de profondeur, mais il n'est plus aussi dominant qu'à ses beaux jours à Indianapolis. Pour ce qui est des demis de sûreté, ce sont Major Wright et Chris Conte qui feront le travail, à moins que la recrue Brandon Hardin se taille une place pendant le camp d'entraînement qui se déroule actuellement.  

3- Detroit Lions  

Les Lions ont fait les séries pour la première fois depuis 1999 la saison passée! Cependant, comme je le mentionnais précédemment, je ne crois pas qu'ils vont répéter leur exploit cette saison. Du moins, si les Bears restent relativement en santé, c'est eux qui devraient se glisser parmi les Wild Cards de la NFC à mon avis. Mais comme je le dis souvent, dans la NFL, tout est possible et c'est ce qui en fait le plus beau sport au monde selon moi!  

Offensive : Avant la saison 2011, plusieurs se posaient la même question concernant le quart-arrière Matthew Stafford. Peut-il jouer une saison complète sans se blesser? Eh bien en 2012, on a eu la réponse, et c'est positif! Mais était-ce un hasard? Évidemment, personne ne peut répondre à ça. Une chose est sûre, par contre, c'est que lorsqu'il est en santé, Stafford est très dominant, comme en témoignent ses statistiques de la dernière campagne. À 23 ans seulement, il est devenu le quatrième joueur de l'histoire à lancer pour plus de 5000 verges de gain en une saison. Même s'il ne duplique pas ses statistiques de 2011, on a vu pourquoi il a été le tout premier choix de l'encan 2009 par Detroit. En cas de blessure, Shaun Hill a déjà prouvé qu'il peut faire le travail et c'est une bonne chose pour les partisans des Lions, qui auront de grandes attentes pour 2012.  

Le jeu au sol n'a pas été épargné par les blessures en 2011, ce qui explique en grande partie les 5000 verges de Stafford, lui qui a souvent dû se débrouiller sans ses porteurs de ballon. Le joueur de deuxième année, Mike Leshoure, a perdu toute sa saison recrue à cause d'une blessure à un tendon d'Achille. Puis Jahvid Best a raté la fin de la saison en raison d'une deuxième commotion cérébrale en trois mois. Leshoure est rétabli, mais Best est encore blessé en date d'aujourd'hui. Les Lions avaient prévu le coup au milieu de la saison passée en signant à nouveau Kevin Smith qu'ils avaient libéré au début de cette dernière. Cette unité devra fournir plus de gains que la saison passée pour pouvoir équilibrer cette attaque et espérer moins de blessures aussi!  

Grâce à Calvin Johnson, alias Megatron, l'attaque aérienne est l'une des meilleures de la ligue! Avec une prolongation de contrat de huit ans, d'une valeur de 132 millions de dollars et 60 millions en argent garanti, il est devenu le receveur le mieux payé de la ligue. Espérons qu'il ne s'assoira pas sur son contrat comme c'est souvent le cas dans le sport professionnel! Avec l'émergence du jeune Titus Young et le vétéran Nate Burleson, cette unité est très solide. Si, en plus, on compte les ailiers rapprochés Brandon Pettigrew et Tony Scheffler, ça donne beaucoup d'armes et de possibilités au coordonnateur offensif, Scott Linehan, pour marquer des points.  

Défensive : En plus d'avoir une bonne offensive, Detroit possède une jeune défense agressive et affamée. Le front défensif, mené par le talentueux et controversé Ndamukong Suh, Cliff Avril, et le vétéran Kyle Vanden Bosch, a enregistré 44 plaqués du quart la saison passée. Toutefois, on pense qu'il y a encore place à l'amélioration de cette statistique chez les Lions. Si Nick Fairley peut jouer sa deuxième saison sans se blesser, ça devrait grandement aider!  

L'unité des secondeurs a été améliorée la saison passée et elle a réussi plus de jeux, mais contre le jeu aérien surtout. Les secondeurs devront améliorer la défense contre la course pour connaître plus de succès en 2012. La priorité était de signer à nouveau l'homme au centre, Stephen Tulloch, lui qui a mené l'équipe avec 111 plaqués la saison dernière! DeAndre Levy avec ses 109 plaqués sera de retour à l'extérieur, ainsi que Justin Durant. L'équipe espère aussi que le substitut Doug Hogue prenne plus de place à sa deuxième saison.  

Si, jusqu'à maintenant, tout semble beau chez les Lions, c'est ici que ça se corse. La tertiaire est inquiétante et incomplète, ce qui pourrait grandement nuire à l'équipe pour espérer faire les séries en 2012-2013! Le demi de coin, Chris Houston, a joué comme un joueur étoile pour une bonne partie de la saison, mais de l'autre côté, le poste se jouera entre Aaron Berry et Jacob Lacey. Même que les recrues Dwight Bentley (troisième ronde) et Chris Greenwood (qui fut peut-être un vol en cinquième ronde) pourraient se hisser dans la formation partante. Ça n'augure pas très bien chez les demis de sûreté non plus. Avec Louis Delmas qui vient de se faire opérer à un genou, il serait surprenant de le voir dans la formation partante le 9 septembre. Amari Spievey devrait être l'autre demi de sûreté, faute de profondeur. Ce qui est surprenant, c'est que Detroit n'a pas essayé d'aller sur le marché des joueurs autonomes ou de repêcher un joueur d'impact dans la tertiaire... ce qui aurait fait plus de sens que le receveur Ryan Broyles en deuxième ronde!  

Il est certain que les Lions offriront une forte opposition aux autres équipes de la ligue pour se rendre en séries une deuxième année consécutive, mais la pression de répéter l'exploit et l'état de la tertiaire me font dire qu'ils vont manquer leur coup de peu...  

4- Minnesota Vikings  

J'espère que les fans des Vikings sont patients, car ce n'est pas demain la veille que leur équipe sortira du fond de cette division. Il y a quelques bons joueurs évidemment, mais je ne les vois pas s'améliorer substantiellement pour espérer faire les séries avant trois ou quatre ans.  

Offensive : Il sera intéressant de voir comment Christian Ponder se débrouillera à sa deuxième saison au Minnesota. L'année passée, il s'est très bien débrouillé avec ce qu'il avait sous la main. Il a un très bon potentiel. Maintenant, il lui reste juste à prendre des meilleures décisions sur le terrain. Mais pour une première saison, ce sont des choses normales et il deviendra meilleur au fur et à mesure que la saison avancera! Son substitut, Joe Webb, a démontré de belles choses aussi, mais il n'est pas au même niveau que Ponder. Disons qu'il ne pourrait pas être le partant pour une saison complète!  

LA grande question : est-ce qu'Adrian Peterson sera remis à 100 % de sa blessure? On ne sait toujours pas s'il sera prêt pour le premier match de la saison, mais il a recommencé à s'entraîner sans contact cette semaine. C'est bien, mais il lui reste un peu de chemin à faire. Il ne faudrait pas non plus que les Vikings précipitent son retour, car c'est assurément le meilleur joueur de l'équipe. Il faudra être patient avec Peterson qui a subi une grave blessure au genou. En attendant, Toby Gerhart peut faire le travail sur une courte période de temps.  

Les receveurs ne sont pas mauvais, en partie à cause de Percy Harvin, qui peut faire à peu près n'importe quoi sur le terrain. Même s'il a souvent des problèmes de migraines, il livre la marchandise semaine après semaine. L'addition de Jerome Simpson des Bengals est très bonne. Avec un contrat d'une saison, c'est un risque calculé (malgré sa suspension de trois parties pour commencer la saison). Ça permettra au vétéran Michael Jenkins, un bon receveur de possession, de se démarquer plus facilement. Avec le départ à la retraite de Jim Kleinsasser, les Vikings ont fait l'acquisition de John Carlson comme ailier rapproché des Seahawks de Seattle. Avec Kyle Rudolph à l'opposé, ils espèrent créer une combinaison comme Gronkowski et Hernandez en Nouvelle-Angleterre. J'ai juste une chose à dire : « Bonne chance!!! » 

Avec leur premier choix, Matt Kalil, les Vikings ont amélioré énormément leur ligne offensive, et ils peuvent espérer une meilleure protection pour Ponder cette saison, ce qui lui sera grandement utile!  

Défensive : Le front défensif est sans aucun doute la meilleure unité de cette défensive. Ils ont fini à égalité pour le plus de plaqués du quart dans la NFL en 2011 avec 50! Jarred Allen (qui est une vraie machine), Kevin Williams et Brian Robison ont fait du bon travail et ils sont tous de retour en 2012. Williams aura de l'aide de Letroy Guion sur les situations de jeu au sol.  

Mais à partir des secondeurs, c'est là que ça se gâte! Avec la coupure de E.J. Henderson, ça laisse Jasper Brinkley au centre. Il est agressif sur ses plaqués et bon contre la course, mais il n'a pas beaucoup d'expérience et il revient d'une opération à la hanche! Chad Greenway est bon en couverture, mais il n'a pas l'habileté de réaliser assez de gros jeux. Erin Henderson a du potentiel, mais il veut souvent trop en faire et il perd ses batailles en couverture.  

La tertiaire a son lot de problèmes aussi, surtout en faisait confiance au demi de coin, Chris Cook, qui a eu des problèmes avec la justice deux fois en 2011. Mais avec le talent qu'il a, ils ne peuvent s'en passer pour l'instant! De l'autre côté, Antoine Winfield a 35 ans, mais il est encore l'un des meilleurs plaqueurs de l'équipe... quand il est en santé, il va sans dire... La recrue Josh Robinson verra sûrement du temps de jeu aussi en formation nickel ou dime. Il y aura une autre recrue chez les demis de sûreté en Harrison Smith, mais il devra montrer que ses habiletés de couvreur sont au niveau. Le joueur de deuxième année, Mistral Raymond (qui n'était pas prêt l'an passé), devrait avoir sa place à l'opposé de Smith.  

On souhaite bonne chance à la défensive, surtout en jouant deux fois contre Detroit, Chicago et Green Bay dans la saison!!!!  

Prochain article, les prédictions de la NFC South.

Source de la photo : ryanaustindean.wordpress.com        

Commentaires