Cette chronique cherche à faire connaître de nouveaux artistes ainsi que des nouveaux styles musicaux plus underground. Elle s’adresse non seulement au fan de musique, mais également aux personnes qui désirent élargir leurs horizons et qui veulent entendre un « nouveau son ».
 
Découvrez

Le trip-hop est un style musical qui mélange le style électronique et les sonorités downtempo. Il est influencé principalement par le soul, funk et le jazz. Un style qui se veut plutôt calme, relaxant et qui verse souvent dans la mélancolie que ce soit au niveau des paroles ou même de la lourdeur des sons. L’origine du nom est plus ou moins claire. Le nom semble s’être inspiré du terme « hip-hop » qui était un style musical de plus en plus populaire lors de la naissance du Trip-Hop. Pour plus de détail sur le sujet, je vous invite à lire l’article sur Wikipédia.

Le genre est né dans les années 80 en Grande-Bretagne (on parle même de la ville de Bristol), mais il a vraiment maturé dans les années 90. On dénombre plusieurs artistes ou groupes qui font du Trip-Hop, principalement anglais ou états-uniens, mais peu d’entre eux ont connu la gloire. Les trois qui ont réussi à connaître un certain succès sont Massive Attack, Portishead et Thievery Corporation.

Certains groupes modernes, souvent très peu connus, versent encore dans le trip-hop. On peut penser à Sunday Munich, Satillo et Beauty’s Confusion. Même si le trip hop « pur » n’est pas un genre très connu, il a inspiré plusieurs artistes qui le sont. On sent l’influence du genre chez des artistes comme Bjork, Dido, Gorillaz et Radiohead.

Écoutez

Voici quelques liens vers des chansons qui, je crois, représentent bien le style musical du trip-hop.

Les précurseurs :
Massive Attack – Inertia Creeps
Portishead – Glory Box

Groupe moderne :
Sunday Munich – Scathed
Satillo – A necessary End
Thievery Corporation – Marching the hate machine
Beauty’s Confusion – Falling

Ils se sont inspirés du genre :
Dido- White Flag
Bjork – Joga
Gorillaz – Dracula

Commentaires