BORNES ÉLECTRIQUES

Toujours dans le but de vous surprendre et de vous présenter du « nouveau » contenu, quoi de mieux que de faire revivre le passé?! C'est exactement ce qu'ADG s'est dit en vous offrant cette nouvelle série d'articles qui a pour simple et unique but de vous rappeler de bons (ou mauvais, c'est selon lol!) souvenirs en musique! Nous vous présenterons donc à l'occasion, comme c'est le cas aujourd'hui, un disque oublié. Un album de qualité qui n'a pas survécu à l'usure du temps... Cette semaine, redécouvrons le tout premier disque du groupe Frozen Ghost, paru à l'été 1987!

Tranche de vie, été 1987

Bon sang, j'ai beau recalculer sur ma calculatrice, je n'arrive pas à croire que j'achetais cet album (en cassette svp) il y a 26 ans!!!

Sérieusement, c'est la beauté de la musique; elle nous garde jeune et peut nous transporter dans le temps en l'espace de quelques secondes! Nous sommes donc en 1987, et Frozen Ghost commence à tourner sur les radios avec son premier succès, la chanson Should I See (leur plus gros hit, soit dit en passant) qui pique solidement ma curiosité. Je me souviens que j'aimais particulièrement le son et la partition de la bass guitar de cette chanson. Je suis donc en vacances estivales avec la famille et mon père, qui sait que je trippe musique, s'arrête devant un magasin de musique et me dit : « Va te chercher la cassette que tu veux pour écouter pendant les vacances. » Je suis donc ressorti avec cet album, qui s'est avéré une véritable révélation! Bon ok, voilà, nous y sommes, je vous parle maintenant du disque, c'est fou comme on peut avoir le goût de raconter des choses lorsqu'on plonge dans ses souvenirs... Mais bref, je me suis égaré, revenons au disque!

Qualité des chansons

Si ce disque n'a pas survécu aux différentes époques, on ne peut certainement pas remettre en cause la qualité des compositions; c'est davantage une question de sonorité, de style. Mais étonnamment, lorsque, aujourd'hui, on met le disque compact dans son lecteur (car oui, je l'ai racheté plus tard en cd), on constate que plusieurs des chansons pourraient revivre...

Ce groupe de Toronto avait d'ailleurs remporté, aux Juno Awards cette année-là, le prix pour le Most Promising Group Of The Year (le groupe le plus prometteur de l'année)!

Le cœur de Frozen Ghost, c'est le génie Arnold Lanni et son complice Wolf Hassel (deux gars qui étaient dans la formation Sheriff auparavant). Ils ont créé un son brillant, des mélodies qui hantent et des textes sérieux, de qualité. La production de ce disque est presque irréprochable (bon, on peut critiquer que la batterie est programmée, et non jouée réellement).

Frozen Ghost avait un son rock, pop, mais pas new wave, des sonorités qui faisaient penser un peu à U2, des fois à The Fixx, et même si le groupe a été près des Honeymoon Suite, Haywire, Eye Eye et autres groupes canadiens à succès, sa musique avait clairement une identité propre et une profondeur qui se démarquaient du lot.

Les chansons à découvrir ou à redécouvrir (outre les extraits déjà connus) sur ce disque sont :
Love Without Lies, Soldiers Cry, Truth In Lies et la magnifique Love Like A Fire.

Pour revoir les clips du groupe, les chansons plus connues et vous rappeler de bons souvenirs, cliquez sur ces liens :
Should I See
End Of The Line
... et ma préférée de l'album : PROMISES.

Conclusion

Le groupe a endisqué deux autres albums de matériel original, soit Nice Place To Visit (1988) et Shake Your Spirit (1991). Après la séparation du groupe, Arnold Lanni est demeuré actif dans l'industrie de la musique, devenant notamment le producteur de plusieurs disques à succès de Our Lady Peace et Finger Eleven.

Peut-être aurons-nous la chance de redécouvrir les autres albums du groupe plus tard, qui sait? En attendant, on retourne fouiller dans la voûte ADG pour ressortir du passé d'autres bons albums... malheureusement tombés dans l'oubli.

Vous avez des suggestions de disques de la sorte? N'hésitez pas à m'en faire part sur Twitter @DominicDAnjou !

Commentaires