Cette formation canadienne arrive enfin, après quelques années d'attente, avec son tout nouvel effort : « White Paint ». On remarque une légère évolution depuis l'excellent « Record In A Bag » lancé en 2009.

Ce groupe d'Ottawa avait gagné une popularité instantanément avec son premier album Record In A Bag, nous proposant notamment le succès Juliette. En ce qui me concerne, j'avais surtout beaucoup apprécié Do The Doot Da Doot Do.

WHITE PAINT

Les gens qui avaient apprécié le premier album aimeront assurément celui-ci. Qui plus est, plusieurs risquent de découvrir aussi le groupe avec ce nouvel album, qui devrait non seulement poursuivre sur la lancée du précédent, mais faire encore plus de chemin, plus de bruit. La force du groupe réside en sa capacité à créer des mélodies tellement accrocheuses, tellement fortes, dans une forme simple, mais pas trop « bonbon ».

Si une légère évolution se fait sentir, leur formule est un petit peu plus pop qu'avant. On peut peut-être leur reprocher que tout se ressemble beaucoup sur ce nouveau disque, plus que par le passé. En même temps, on doit rendre à César ce qui lui revient; la formule marche bien pour eux, leur son est agréable et ils ne s'éloignent pas trop de leurs racines. Doit-on vraiment varier davantage? J'aurais tendance à dire oui, mais légèrement.

Ils donnent dans l'indie rock, influencé par le punk, mais très mélodique, à saveur pop et c'est somme toute pas mal commercial. Il y a une incroyable vibe estivale qui règne tout au long du disque; ça va être bon à écouter ce printemps!

Ce disque sera excellent à jouer sur scène. D'ailleurs, il a probablement été pensé et conçu en ce sens, ça s'entend.
C'est donc avec beaucoup d'enthousiasme qu'on accueille ce nouvel album, dont le premier simple que je vous propose en vidéo est une véritable bombe : la chanson Pick Me Up. Si vous aimez, courez vous procurer le disque, vous ne serez pas déçus.

Note : 8,5 sur 10




Commentaires