La Coupe Rogers commence dans deux jours et les tableaux ont été dévoilés hier soir. On y jette un coup d'œil détaillé, en plus de constater ce qui attend nos cinq Canadiens en lice.

Novak Djokovic, grand gagnant de ce tirage au sort

Le Serbe aura à défendre son titre pour une deuxième année consécutive et il semble que le hasard se soit mis de son côté pour qu'il réussisse à le faire! Le numéro 1 mondial et premier favori, ici, à Montréal, aura un parcours en l'apparence facile… jusqu'en quarts de finale. C'est du moins ce que l'on peut déduire en le voyant dans la même partie de tableau que Richard Gasquet, finaliste du tournoi l'an dernier. Cependant, Djokovic n'en a fait qu'une bouchée lors de cette finale, au compte de 6-3 et 6-2, un duel qui n'aura duré qu'une heure.
 
Nul pour inquiéter Novak Djokovic lors des deux premiers tours, mais tout pour lui faire ronger ses ongles à l'approche des demi-finales, car il devra probablement affronter Rafael Nadal. Bien que ce dernier n'ait pas foulé le terrain depuis près d'un mois et demi après son élimination hâtive à Wimbledon, l'Espagnol peut tout de même inquiéter son rival serbe. D'ailleurs, le seul tournoi sur surface dure qu'a disputé Nadal cette saison (à Indian Wells), s'est décidé par la conquête du titre.
                                                               
Coûte que coûte, je considère tout de même Novak Djokovic comme favori pour l'emporter. Fort d'une finale à Wimbledon, Djokovic semble tout feu tout flamme à l'emporter la semaine prochaine sur sa surface favorite.
 
Ça se complique pour Andy Murray

L'écossais classé numéro 2 au monde et double vainqueur de la Coupe Rogers aura une lourde charge à traverser pour espérer se rendre en finale.
 
En effet, celui-ci devrait théoriquement affronter Grigor Dimitrov au deuxième tour – lui qui possède un bye – joueur du futur top 10 mondial et qui a vaincu le premier mondial, Novak Djokovic, en mai dernier à Madrid. Ensuite, Murray devrait affronter l'Italien Fabio Fognini. Bien que ce dernier ne soit que 13e favori du tournoi, il est presque imbattable ces temps-ci; de ses trois derniers tournois, il en a remporté deux (Stuttgart et Hambourg), puis a atteint la finale à Umag, encore une fois sur terre battue.
 
Si tout se passe comme prévu, Murray devra ensuite se mesurer à Juan Martin Del Potro. L'Argentin de 24 ans et classé 7e de l'ATP se retrouvera enfin sur sa surface de prédilection, le dur, où il a d'ailleurs remporté l'US Open en 2009. Del Potro est toujours à surveiller lors de la tournée nord-américaine, car il y a souvent connu de bons moments. Son historique à la Coupe Rogers est aussi très impressionnant : en 2009, il a atteint la finale, où il a dû s'incliner devant un certain Andy Murray! Cependant, c'est l'Argentin qui a remporté le dernier duel entre les deux tennismans. Ce fut à Indian Wells en début d'année, où Del Potro l'avait emporté au compte de 6-7, 6-3 et 6-1. Il a terminé son parcours en finale, s'avouant vaincu devant Rafael Nadal.
 
Si jamais il se rend en demi-finales de ce Masters 1000, Andy Murray aura finalement un match peut-être un peu moins relevé, car il se situe dans la même portion que David Ferrer, le troisième favori de l'événement.
 
Cinq Canadiens pour défendre les couleurs de l'unifolié

En lice, les quatre meilleurs joueurs du classement de Tennis Canada (Rogers Ranking) : Milos Raonic, Vasek Pospisil, Jesse Levine et Frank Dancevic, en plus du jeune Filip Peliwo, qui a reçu un laissez-passer de la part des organisateurs.
 
Tout d'abord, bien qu'il soit 11e favori du tournoi, ce n'est pas un Milos Raonic rassurant qui se présente à Montréal avec quelque 180 points et un quart de finale à défendre. Le géant Canadien n'a pas été en mesure d'enfiler deux victoires consécutives depuis le tournoi de Roland-Garros en mai dernier. Tout ce que je souhaite – car dans mon cas, les attentes ne sont pas très hautes à son égard – c'est qu'il se rende au moins jusqu'au 3e tour, où il devrait théoriquement affronter Juan Martin Del Potro.
 
En analysant sa partie de tableau, on s'aperçoit qu'au premier tour, il devra se mesurer au Français Jérémy Chardy (28e mondial) qui, en passant, ne l'a pas encore battu à ce jour sur le circuit de l'ATP. Avec une victoire ici, il croisera le fer avec le gagnant du duel entre Juergen Melzer et Mikhail Youzhny.
 
Chez lui, devant ses partisans; une bonne occasion pour Milos Raonic de se ressaisir et de donner un nouvel envol à sa saison pour le moment décevante?
 
Pour Vasek Pospisil, 89e raquette mondiale, ce n'est pas une occasion de se racheter pour une mauvaise première partie de saison, mais plutôt de continuer sur sa lancée du tournoi de Bogota, un Masters 250, où il a atteint les demi-finales il y a deux semaines. Notre Canadien aura la mission de faire tomber l'Américain John Isner dès le premier tour.
 
Ailleurs chez les Canadiens, Jesse Levine se mesurera à Xavier Malisse dans le cadre de son premier match à la Coupe Rogers en tant que représentant du Canada. Quant à lui, Filip Peliwo, qui se situe dans la même portion de tableau que Novak Djokovic, jouera contre le Finlandais Jarkko Nieminen. Pour finir, outre Milos Raonic, c'est probablement Frank Dancevic qui a le plus de chances d'atteindre le deuxième tour du tournoi, lui qui affrontera un qualifié au premier tour.
 
Bon tournoi à tous!

Les qualifications se sont déjà amorcées et les activités du tableau principal débuteront à partir de lundi prochain, alors que le gagnant sera couronné dimanche.
 
Pour ma part, je vais faire une couverture complète du tournoi, comme je l'ai fait avec les tournois de Wimbledon et de Roland-Garros!

Commentaires