BORNES ÉLECTRIQUES

Il n'est pas faux de dire qu'une pomme par jour éloigne le médecin… De plus en plus, la recherche dévoile les liens entre ce que nous mangeons et ce que nous sommes. Il est même maintenant prouvé que de modifier votre alimentation peut changer votre métabolisme et la chimie de votre cerveau, affectant par le fait même votre niveau d'énergie et votre humeur.

Les aliments pour régulariser l'énergie et l'humeur

Les aliments ont évidemment un effet sur l'énergie en fournissant des calories, pour autant que celle-ci soit judicieusement répartie au cours de la journée. Pour plus d'informations à ce sujet, vous pouvez vous référer à mon article sur comment prendre le contrôle de sa glycémie. Pourquoi je parle de glycémie? Parce qu'en ce qui concerne l'humeur, les meilleurs aliments seront ceux qui aideront à maintenir votre glycémie stable, en plus de stimuler les réactions chimiques du cerveau.

Le petit déjeuner

Le petit déjeuner est d'une importance capitale dans la gestion de votre énergie. C'est le repas qui déterminera le rythme de votre métabolisme pour le reste de la journée. L'objectif général est de minimiser la stimulation à pic de l'insuline tôt en matinée. Pour plus d'informations à ce sujet, vous pouvez vous référer à mon article sur les œufs au petit déjeuner. Les études montrent que les personnes qui déjeunent chaque matin ont une meilleure humeur au cours de la journée.

Les repas fréquents

Une autre façon de garder votre énergie, votre humeur et votre glycémie stables est de répartir votre apport nutritionnel en mangeant plusieurs petits repas au cours de la journée. Cette stratégie a comme effet de régulariser encore une fois la glycémie, en plus de minimiser les surplus de calories et donc la prise de poids.

Le choix approprié de glucides

Les glucides peuvent être votre ennemi s'ils ne sont pas bien gérés. Ils sont une source de carburant privilégiée de l'organisme et augmentent la sensation de bien-être de par leur lien avec la sérotonine. La clé est d'éviter les sucreries qui provoquent des pics de glycémie, lesquels sont suivis de périodes d'hypoglycémie, de fatigue et de mauvaise humeur. Pensez aussi que les glucides naturels provenant d'aliments non transformés comme les fruits et les légumes sont mieux perçus et absorbés par l'organisme.

Le magnésium

Ce minéral a de multiples fonctions dans le corps humain. Il joue entre autres un rôle clé dans la transformation du sucre en énergie, la relaxation musculaire et le contrôle cardiaque. Les noix, les légumes verts, les avocats, les bananes ainsi que certains poissons sont particulièrement riches en magnésium.

Les viandes maigres

Les protéines maigres dont le porc, le bœuf et le poulet (sans peau) sont des sources de protéines qui contiennent un acide aminé appelé tyrosine. La tyrosine stimule deux substances chimiques du cerveau (la dopamine et la noradrénaline) qui peuvent vous aider à vous sentir plus alerte et concentré. Les viandes contiennent également de la vitamine B-12, laquelle peut aider à soulager l'insomnie et la dépression.

Les oméga-3

Les poissons gras, comme le saumon, sont riches en oméga-3. Les acides gras ont démontré certains effets contre la dépression et la santé cardiaque. Leur importance au niveau du cerveau n'est plus à démontrer et de plus en plus, on remarque des effets significatifs sur les troubles de l'attention. Outre le poisson, les autres sources d'acides gras oméga-3 comprennent les noix et les légumes verts.

Les légumes verts

L'acide folique est un autre nutriment qui peut réduire les risques de dépression. Les épinards, la laitue romaine, les légumineuses, les noix et les agrumes sont tous des aliments de choix sur ce plan.

Les fibres

Les fibres aident à garder votre énergie constante au cours de la journée. La santé de l'intestin est nécessaire à un métabolisme fonctionnel. Le système digestif est souvent d'ailleurs considéré comme le « deuxième cerveau » du corps humain. Beaucoup de gens n'ingèrent pas assez de fibres simplement parce qu'ils ne mangent pas assez de fruits et de légumes. Le simple fait de remplacer vos sources de glucides transformées par ces derniers peut suffire à régler ce petit détail.

L'eau

Rester hydraté peut vous aider à éviter d'être fatigué. Certaines études suggèrent même qu'une légère déshydratation puisse ralentir votre métabolisme et saper votre énergie. La solution est simple : prenez l'habitude de boire de petites quantités d'eau au cours de la journée. Faites seulement attention aux bouteilles en plastique de piètre qualité. Manger plus de fruits et légumes aura ici encore une fois un impact significatif, car ils contiennent une quantité importante d'eau.

Le café

Le café est l'un des stimulants les plus populaires. En effet, la caféine améliore temporairement la concentration et l'énergie. Elle fonctionne bien à court terme, mais les problèmes d'accoutumance et de surconsommation sont toujours à considérer. La caféine stimule le métabolisme par l'entremise du cortisol, l'hormone que le corps sécrète en état de stress ou d'alarme. Une surstimulation peut donc conduire à divers problèmes de gestion des niveaux de cortisol chez certaines personnes. Minimisez tout simplement votre consommation tôt en journée et réservez votre consommation pour les moments où vous sentez le besoin de rester alerte et concentré. Méfiez-vous des boissons énergisantes qui contiennent une multitude d'ingrédients néfastes pour la santé et modérez les ajouts (crème, sucre).

Le thé

Vous pouvez également obtenir votre caféine par le biais du thé. Des études montrent que le thé peut améliorer la vigilance, le temps de réaction et la mémoire. L'avantage est que le thé, particulièrement le thé vert, stimule efficacement le métabolisme sans passer par la stimulation du cortisol. En fin de journée, il peut donc s'avérer une option plus intéressante afin de minimiser le stress et les troubles du sommeil.

Le chocolat noir

Voilà une bonne nouvelle pour les petites dents sucrées! Le chocolat noir peut effectivement stimuler votre énergie et votre humeur, à cause de la caféine encore une fois et d'un autre stimulant appelé la théobromine. Notez aussi que le chocolat contient du magnésium et une quantité intéressante d'antioxydants.

Les irritants

Si vous avez lu mon article sur les trucs pour perdre de la bedaine, vous êtes au courant des effets néfastes de l'exposition aux irritants tels que les composés chimiques ou allergènes. Lisez attentivement les listes d'ingrédients. Plus vous vous tiendrez loin de ce qui est artificiel et mieux vous vous porterez. 

L'exercice régulier

Outre l'alimentation, l'exercice est un autre moyen éprouvé de stimuler l'énergie et l'humeur. Le plus beau dans tout cela, c'est qu'il n'est pas nécessaire d'être un athlète ou de s'inscrire dans un gym pour bénéficier de ses effets. Le but est de stimuler le métabolisme et le système hormonal qui auront un effet sur l'humeur et la sensation de bien-être (ex. : les endorphines). Visez une pratique régulière et variée d'exercices plutôt que de vous concentrer sur une seule activité. Une simple marche de 15 minutes peut être suffisante pour repartir le système… Si vous avez lu mes articles, vous savez que même faire l'amour a des effets notables sur la santé. Les études montrent que l'exercice régulier peut aider à soulager les signes de dépression en plus de déclencher les changements dans votre corps qui vous donnent plus d'énergie au cours de la journée. Et pour ceux qui se sentent amorphes et qui ont peur de se fatiguer par l'activité physique, sachez que l'inactivité engendre l'ankylose et que de bouger aura l'effet contraire!

À vous maintenant de faire le ménage dans vos habitudes de vie et de bénéficier de plus d'énergie et d'une meilleure humeur…

Commentaires