BORNES ÉLECTRIQUES

En novembre, de plus en plus d'hommes se laissent pousser la moustache pour le Movember, un événement dédié à la sensibilisation au cancer de la prostate et des testicules. Et depuis peu, les femmes ont elles aussi mis sur pied une telle campagne.

Mais cette fois, au lieu de se laisser pousser la moustache (plus difficile!), elles ont décidé de ne pas se raser les aisselles pendant un mois. Et cette campagne de sensibilisation se tient plutôt en été. Le ArmpitsAugust (qui veut dire « les dessous de bras pour le mois d’août ») a donc lieu, comme son nom l’indique, durant tout le mois d’août.
 
Ce mouvement souhaite sensibiliser la population, et spécialement les femmes, sur le syndrome des ovaires polykystiques. Peu connu du grand public, il affecte tout de même de 3 à 10 % des femmes qui sont en âge d’avoir des enfants.
 
Les femmes qui souffrent de ce syndrome sont bien souvent dans l’incapacité d’avoir des enfants. De plus, elles ont un cycle menstruel irrégulier et une acné sévère. Plusieurs ont même une pilosité plus marquée. Il faut dire que le syndrome des ovaires polykystiques provoque chez la femme qui en est atteinte un déséquilibre hormonal.
 
En renonçant à l'épilation des aisselles pendant un mois, les participantes au ArmpitsAugust, veulent aussi dénoncer le fait que les femmes sont souvent obligées de se raser tout le corps pour respecter des standards de beauté imposés par la société.
 
L’argent recueilli pendant cette campagne sera remis à Verity, une association qui travaille auprès des femmes atteintes de ce syndrome.
 
Source : HuffPost. 

Commentaires