Le premier tour de la Coupe Rogers présenté au Stade Uniprix a pris son envol lundi à midi et nous a tout de même réservé quelques surprises inattendues. Parmi celles-ci, l'ahurissante performance de nos représentants de l'unifolié!

Des six Canadiens présents dans le tableau principal de la Coupe Rogers, tous sauf Milos Raonic étaient négligés en vue de leur match de premier tour. Cependant, ceux-ci ont brillé, alors que Filip Peliwo, Jesse Levine, Frank Dancevic, Vasek Pospisil, en plus de Milos Raonic l'ont respectivement emporté. Le seul à avoir été exclu du tableau principal de cette Coupe Rogers fut Peter Polansky, la 256e raquette mondiale.
 
Peter Polansky vs. Kei Nishikori
Issu des qualifications, Polansky avait la dure mission de vaincre la 10e tête de série de l'événement, Kei Nishikori. Après avoir gagné la première manche au compte de 6-4, le vent a changé de côté en faveur du Japonais. Celui-ci a finalement gagné au compte de 4-6, 6-4 et 6-2.
 
Polansky est un joueur que je n'avais jamais en action auparavant, mais je dois dire que j'ai été agréablement surpris de sa performance. Il est très agressif et je peux vous assurer que Nishikori était complètement exténué à la fin de son match après avoir fait du gauche droite pendant la majorité de la rencontre. Malheureusement, Polansky a été incapable de profiter de ses opportunités en plus d'avoir été brisé à 7 reprises, alors que pour sa part, il a brisé son adversaire cinq fois.
 
Filip Peliwo vs. Jarkko Nieminen
Le jeune Canadien s'opposait à un joueur qui en avait déjà vu d'autres. À 32 ans et avec une priorité de 316 rangs sur son adversaire au classement de l'ATP, Jarkko Nieminen était largement favori pour ce match. Toutefois, embêté par une blessure au genou, semble-t-il, il a dû abandonner en troisième manche. Le match s'est terminé par la marque de 3-6, 7-5 et 3-1 en faveur de Peliwo.
 
Le Vancouvérois de 19 ans a vraiment créé sa chance dans ce duel. Je n'ai malheureusement pas eu la chance de le visionner  – du fait qu'il était présenté sur le court #5 – mais j'estime que Peliwo a dû être assez dominant d'après le score final! Au prochain tour, il se mesurera à Denis Istomin, le tombeur de la seizième tête de série, Janko Tipsarevic.
 
Jesse Levine vs. Xavier Malisse
Lui aussi ennuyé par une blessure, à la cheville gauche cette fois-ci, le Belge Xavier Malisse n'était pas à 100% à la venue de ce duel. Levine en a profité pour abuser de cette faiblesse en faisant courir Malisse le plus possible. La stratégie semble avoir fonctionné et le Canadien a triomphé en deux manches de 6-4 et 7-6.
 
Levine m'a surpris. Il était très constant et servait vraisemblablement assez bien. Il affrontera Rafael Nadal au deuxième tour et bien qu'une victoire soit quasiment impossible, je lui souhaite la meilleure des chances face à l'Espagnol!
 
Frank Dancevic vs. Yen-Hsun Lu
Quel beau match de Frank Dancevic. On l'a revu au même niveau qu'à la Coupe Davis, étant le plus agressif possible et mettant Lu en grande difficulté à chaque point. Ce martèlement constant lui a permis, après avoir perdu la première manche 7-5, de briser son adversaire à trois reprises pour gagner les deux sets suivants au compte de 7-6 et 6-1.
 
Le duel de 2h10 aura livré un bon spectacle aux partisans réunis au Stade Uniprix. D'autant plus que c'est leur favori qui l'a emporté! Montréal aura la chance de revoir son local en action, lui qui se mesurera au Polonais Jerzy Janowicz au 2e tour.
 
Vasek Pospisil vs. John Isner
Quelle performance de Pospisil! Le tennisman de 23 ans a été sensationnel face au 20e joueur mondial, le géant de 206 centimètres, John Isner. La marque finale : 5-7, 7-6 et 7-6 et ce n'est pas tous les jours qu'on réussit à gagner un match en brisant moins de fois que l'adversaire. Pospisil, a provoqué l'exploit aujourd'hui en brisant Isner une seule fois.
 
On pouvait facilement discerner que Pospisil était en énergie du début à la fin du match, malgré qu'il ait duré plus de deux heures et trente minutes. C'était toutefois tout le contraire pour Isner qui, après une finale à Washington, n'était pas au meilleur de sa forme. En toute franchise, ce duel mérite ma mention de match de la journée!
 
Après cette performance digne d'Hollywood, Pospisil se mesurera à Radek Stepanek, un adversaire qui, selon moi, est à sa portée. Le Canadien pourra-t-il se rendre jusqu'au 3e tour?
 
Milos Raonic vs. Jérémy Chardy
Lors de l'avant-dernier match au programme de la journée sur le court central, Milos Raonic se mesurait au Français Jérémy Chardy. Âprement disputé, ce duel s'est terminé au compte de 6-3, 4-6 et 7-5 en faveur du favori de la foule.
 
Match en deux temps pour notre Canadien le mieux classé. Oui, une victoire, mais une victoire en trois manches qui – si Raonic avait été capable de profiter de ses balles de bris lors du deuxième set – n'en aurait duré que deux. Il y a encore des doutes dans mon esprit quant au niveau de Milos Raonic.
 
Peut-on dire que Raonic est sorti de sa léthargie? Absolument pas. La seule chose qu'on peut affirmer c'est qu'il l'a échappé belle vu son nombre de fautes directes astronomique part rapport à son nombre de coups gagnants et à son manque d'opportunisme; surtout lors des balles de bris.
 
Par la suite, au deuxième tour, le tennisman de 22 ans se mesurera à Mikhail Youzhny, qui a disposé de Juergen Melzer en deux manches lors de son match de premier tour.
 
Avec la victoire de Raonic, le Canada établit un record : c'est la première fois que cinq Canadiens accèdent au deuxième tour de la Coupe Rogers.
 
Novak Djokovic est expéditif
Le premier favori de l'événement était en action aujourd'hui, lui qui se mesurait à l'Allemand Florian Mayer. Celui-ci n'a fait qu'une bouchée de son adversaire dans un match de 6-2 et 6-1 qui aura duré seulement 55 minutes.
 
Au troisième tour, le Serbe affrontera le gagnant du duel entre Denis Istomin et Filip Peliwo. Un autre match facile à prévoir pour lui? 

Commentaires