BORNES ÉLECTRIQUES

Chargeurs, manettes, refroidisseurs, le jeu vidéo ne manque pas d'accessoires en tous genres. Allez simplement faire un tour chez FutureShop ou Best Buy dans le rayon des jeux vidéo et vous y verrez une panoplie de gadgets parfois utiles, parfois totalement inutiles, voire même aberrants. Vous ne me croyez pas que certains accessoires puissent n'avoir aucune utilité, voire même être étranges ? Regardez donc cette liste de gadgets étant parus des balbutiements du jeu vidéo jusqu'à tout récemment !

1. Le bloc de bois Skywriter Stick Station

Durant le crash du jeu vidéo, un périphérique totalement inutile et étrange est paru sur le marché pour l'Atari 2600. Voyez-vous, le Skywriter Stick Station est un simple bloc de bois d'environ 3 livres au sein duquel les joueurs pouvaient insérer leur manette. Prix demandé pour cela ? 15$ ! Heureusement, les consommateurs n'ont pas été dupes et cet accessoire fut oublié aussi vite qu'il fut lancé !

2. La boule LJN Roll & Rocker

Ancêtre de la Wii Balance Board, la grosse boule LJN Roll & Rocker permettait aux propriétaires du tout premier Nintendo de contrôler leurs personnages en bougeant sur une surface plane au centre de laquelle se trouvait une grosse boule. Vous aviez donc l'air totalement ridicule en tentant de bouger votre personnage virtuel comme un surfeur débutant, mais en plus, ça ne fonctionnait pas du tout. Soit le personnage allait trop dans la direction vers laquelle vous mettiez du poids avec un pied, soit vous tombiez en faisant 1 000 simagrées pour essayer d'avancer dans vos jeux préférés. Il doit y en avoir plus d'un dans les dépotoirs aujourd'hui !

3. Le robot R.O.B.

Au lancement du premier Nintendo, la compagnie désirait réellement différencier son système de tout ce qui avait été lancé et de faire oublier le crash du jeu vidéo du début des années '80. Pour cela, la firme nipponne a mis sur le marché le robot R.O.B., qui n'a finalement été compatible qu'avec deux jeux. Devenu un objet de collection aujourd'hui voire même de culte, R.O.B. était un périphérique étrange à l'époque et dysfonctionnel parce qu'il bougeait très len…te…ment. Il aura mis momentanément la patience de bien des joueurs à rude épreuve !

4. Le Konami LaserScope

À l'époque du premier Nintendo (encore !), la compagnie Konami a lancé une espèce de casque en plastique avec un viseur qu'il fallait aposer devant son œil droit. À la base, cela devait servir à mieux viser dans les jeux de tir. Bonne idée, mais pour tirer, le joueur devait crier « Fire ! ». Et quand on sait qu'il faut sans cesse appuyer sur la détente dans un jeu de tir, essayez seulement d'imaginer combien de fois il fallait crier ce mot et quelle cacophonie cet accessoire pouvait générer !
 
5. Le radeau Kinect Game Boat

Dans le jeu Kinect Adventures, un mini-jeu permet de dévaler des chutes d'eau à bord d'un radeau. C'est amusant, mais peut-être pas au point d'acheter un bateau en plastique pour en tirer profit. Pourtant, PlayOn en a lancé un ! Pour vous montrer à quel point il était inutile, il pouvait non seulement aller dans l'eau, mais le détaillant a inscrit sur sa boîte « Le premier périphérique pour un accessoire n'en ayant pas besoin » !

6. La Sega Action Chair

Oh là là, que le nom de cet accessoire paraît alléchant ! Imaginez, ressentir toute cette puissance simplement en vous assoyant ! À l'époque, la Sega Action Chair était vendue comme un périphérique où bouger sur sa chaise permettait de réaliser toutes les actions de divers jeux. Le problème est que cela prenait une force démesurée pour faire bouger la chaise et que le tout ne fonctionnait pas particulièrement bien. À 100$, mieux valait investir dans l'achat de jeux !

7. Les mitaines pour manettes Nintendo 64 Controller Gloves

Uniquement offerts dans le catalogue Nintendo Power à la fin des années '90 pour 8$ chaque, on nous vendait les Nintendo 64 Controller Gloves comme des revêtements empêchant les mains de glisser sur la surface de ces manettes. Mieux encore, ça permettait de garder ces bonnes manettes au chaud en hiver ! Bon sujet pour un article sur les périphériques étranges du jeu vidéo ? Oui. Utile ? Pas du tout !

8. La Wii Sqweeze

Quand la Wii est parue, certains y ont vu la possibilité de se remettre en forme tout en jouant (ce qui soulève un sérieux doute quant à leur forme physique). Or, cela a donné des idées à bien des compagnies, dont celle ayant pensé à la Wii Sqweeze, un accessoire dans lequel on devait insérer sa Wii Remote et qu'on tenait par deux manches. Apparemment, puisqu'il fallait bouger le périphérique, cela entraînait le haut de notre corps. Toutefois, nous ne le saurons jamais puisque l'accessoire n'a (heureusement) jamais été commercialisé.

9. Les PlayStation Move Sparkle Gloves

Suite au décès du roi de la pop et au lancement du jeu Michael Jackson : The Experience, la compagnie CTA a eu l'idée de lancer des gants brillants pour ce titre et étant compatibles avec la PlayStation Move. À quoi est-ce qu'ils servent ? Sauf dans un trip de Michael Jackson pour donner l'illusion d'aussi bien danser que cette légende, à pas grand-chose !

10. Le Rez Trance Vibrator

Rez est un jeu de tir plutôt unique où le visuel s'accorde avec la musique. Eh bien, au Japon, on a voulu stimuler un autre sens en lançant le Rez Trance Vibrator. Voyez-vous, cet accessoire vibrait au rythme du jeu afin de créer « une ambiance complète, unique et ennivrante ». Et comme avec tout accessoire qui vibre, devinez comment une majorité de propriétaires l'ont mis à profit ? Un indice : ça se situe en bas de la ceinture !

Commentaires