Avec « Motel Galactic 3 : Comme dans le temps », Francis Desharnais (scénario) et Pierre Bouchard (dessin) terminent en beauté l'aventure qu'ils avaient commencée avec Motel Galactic en 2011. Apprenez-en plus sur cette bande dessinée.

Une histoire de « science-fiction du terroir »
 
Dans ce troisième volet, Pierre Bouchard 1.0 en a marre de vivre dans le futur. Il demande à son clone de le ramener dans son époque, soit en 2005. Ce sera alors le début d'une aventure épique pour les deux amis.
 
Comme on s'y attendait, ce récit de « science-fiction du terroir », pour reprendre les mots des auteurs, est rempli d'allusions souvent loufoques à notre culture. À première vue, ça peut paraître grotesque pour un lecteur non initié, mais quand on creuse un peu plus profondément, on voit tout le charme et l'intelligence qui s'y cachent.
 
Car, il faut bien l'avouer, c'est audacieux de créer une histoire se déroulant dans le futur avec des personnages parlant en joual et qui se tient. Le tout aurait pu se transformer en quelque chose d'indigeste. Bien au contraire, l'histoire demeure intéressante et, surtout, très loufoque.
 
Personnellement, j'ai beaucoup ri en lisant cette bande dessinée, ce qui ne m'arrive pas souvent, je dois le dire. Ce n'est pas tant le scénario ou les gags qui font rire, mais le contexte en général. C'est souvent complètement invraisemblable.
 
Par exemple, pour voyager dans le temps, les protagonistes doivent chanter des airs de la Bolduc (!?) sur une espèce de quatre-roues volant. C'est n'importe quoi, mais c'est surtout très drôle.
 
Des dessins authentiques
 
Les dessins de ce troisième chapitre sont très réussis. Mis à part le noir, la seule couleur que l'on retrouve est, cette fois-ci, le jaune. Évidemment, si vous vous attendiez à une belle BD en couleur européenne, vous allez être déçu. Cependant, je suis persuadé que vous allez quand même éprouver un certain plaisir à tourner les pages de ce livre. Pierre Bouchard a quand même un joli coup de crayon!
 
Pour ma part, ce style particulier m'a plu. D'ailleurs, les dessins ne sont pas situés dans des cadres, ce qui permet d'accentuer le caractère non commercial de l'œuvre, tout en lui donnant un aspect moins formel.

Finalement, le texte prend relativement beaucoup de place dans Motel Galactic 3. Chaque page contient des dessins (sinon, on n'appelerait pas ça une bande dessinée!) accompagnés de plusieurs phrases en bas ou en haut de ceux-ci. Le narrateur - Pierre - est en effet très présent. Il y a aussi des bulles, mais disons que les dialogues sont un peu moins importants que dans les autres BD.
 
Verdict
 
Voir ces deux héros authentiques Québécois (je serais tenté de les appeler parfois des « gros colons ») évoluer dans un univers futuriste est un pur plaisir. Si vous êtes un fan des bandes dessinées de science-fiction ou tout simplement des œuvres du Québec, vous apprécierez sûrement beaucoup Motel Galactic 3 : Comme dans le temps.
 
Cote : 4 étoiles sur 5
 
Motel Galactic 3 : Comme dans le temps 
Francis Desharnais et Pierre Bouchard
112 pages
Éditions Pow Pow

Commentaires