Coupure et poisson d'avril... l'UFC nous cuisine!

Gustafsson blessé, Dana White furieux :

À la suite d'une coupure au-dessus de l'œil pendant une pratique, Alexender Gustafsson ne serait pas en mesure de se battre contre Gegard Mousasi à l'UFC on FuelTV 9. La fédération des AMM de la Suède a déclaré que le combattant de poids mi-lourd était suffisamment blessé pour devoir annuler sa présence dans l'octogone. Furieux, Dana White a tweeté cette photo, en critiquant fortement la décision du SMMAF. White a déclaré : « On ne voit même pas la coupure! C'est la pire décision que je n'ai jamais vue!! ». C'est donc le partenaire d'entraînement de Gustafsson, Ilir Latifi, qui prendra sa place lors de l'événement. De son côté, Gustafsson a promis à ses admirateurs qu'à l'avenir, il allait toujours porter son casque protecteur avant un combat, même pour dormir.

Wanderlei Silva profite de la situation :

À la suite de l'annonce de la blessure de Gustafsson, Wanderlei Silva a causé tout un émoi en annonçant sur Twitter que c'était lui qui allait prendre la place du blessé pour le combat. Lorsque les blogues et Twitter des journalistes ont commencé à faire part de la nouvelle, personne n'a semblé réaliser quelle date nous étions. Poisson d'avril! Cependant, les réactions devant cette blague étaient en fait plutôt négatives. Le vétéran de l'UFC a publié une vidéo sur YouTube pour s'excuser à sa façon. « Certaines personnes sont en colère, mais prenez ça à la légère. Tout le monde se fait tromper un jour ou un autre. C'était juste une blague. » a-t-il annoncé en portugais. On peut voir la vidéo ici.

Johny Hendricks est prêt à attendre GSP :

À la suite de l'annonce disant que GSP passerait son été en tournage pour le prochain film de Capitain America, Johny Hendricks a annoncé aux médias qu'il était un homme patient, mais qu'il aurait aimé se battre contre GSP au mois d'août. Cependant, il attendra quand même le temps qu'il faut. « S'il veut le faire, tant mieux pour lui. Maintenant, je l'ai cette place. Maintenant, je sais que j'ai ce combat. Rien ne peut se mettre entre moi et GSP. Ç'a été mon principal souci, m'assurer que je suis le no 1 et que personne ne puisse me voler cette place. » a-t-il dit aux journalistes de MMAWeekly.com. Il a ajouté qu'il refuserait toute offre de combat, à l'exception d'un : un combat contre GSP. « S'il a le droit de prendre une pause, moi aussi je vais le faire! »

BONIS :

Voici le top 29 des moments « malaises » de l'histoire de l'UFC, en format GIF!

Commentaires