BOUTIQUE ADG
BORNES ÉLECTRIQUES

Suivez-moi, ce mois-ci, pour un spécial dans les coulisses du festival Juste pour rire. Vous aurez le privilège de voir l'envers des spectacles, du Zoofest, de même que des photos inédites et des révélations. Aussi, vous pourrez suivre les « partys » VIP. D'humoriste à humoriste, je vous révèle de quoi on jase dans les coulisses. Je vous fais visiter les loges et vous pourrez me suivre partout où les caméras n'entrent pas. Des chroniques exclusives à ne pas manquer!

1) Vous pouvez voir le charmant duo Kim Lizotte et Louis T. du 12 au 27 juillet à l'Espace des Arts dans le cadre du Zoofest. Vous avez pu les voir dans la populaire émission Selon l'opinion comique sur les ondes de MAtv. Eh bien, ils sont tout aussi magiques sur scène. À ne pas manquer pour le bien de votre âme!

Q : Quel duo intéressant vous deux! Y a-t-il des sujets sur lesquels vous arrivez à trouver un terrain d'entente?
Louis : Notre déception envers la politique, mais pas pour les mêmes raisons (sourire).
Kim : En fait, on est d'accord sur beaucoup de choses, mais nous avons des solutions différentes à tous les problèmes de la Terre. Et je pense qu'on aime s'obstiner à l'infini, se bombarder d'arguments, suranalyser une situation pour finalement se rendre compte qu'on dit la même affaire!  

Q : Louis, la plus belle qualité de Kim?
Louis : Sa spontanéité. Sa transparence. Elle est une très mauvaise actrice (rires).  

Q : Et Kim, la plus belle qualité de Louis?
Kim : Sa franchise absolue et directe.  

Q : Lequel de vous deux est le plus obstiné et entêté?
Louis : MOI! J'en suis désagréable. Je suis encore dans ma phase du non. Si quelqu'un tient une position, j'ai naturellement envie de dire l'inverse. Même moi je me fatigue!
Kim : Louis. Non, moi. Non, Louis. Ok, on est deux « têtes dures » qui réussissent parfois à se faire changer d'idée... ou plutôt à voir les choses différemment. J'adore ces moments, quand de nouvelles façons de voir les choses jaillissent au bout d'une discussion de deux heures. Mais bon, Louis T. est assurément plus têtu que moi (sourire).  

Q : Louis, c'est comment partager une loge avec Kim Lizotte? As-tu peur parfois d'être la personne de dernier recours pour l'aider dans son choix de tenue pour le show
Louis : Je suis assez direct, elle sait donc si je n'aime pas ses vêtements avant même de m'avoir demandé conseil! 
Kim : Louis est beaucoup plus coquet que moi. Il arrive toujours avec un look impeccable et prêt à monter sur scène. Moi, j'arrive à la dernière minute, je me maquille en vitesse pendant que lui en profite pour passer un commentaire sur ma tenue de scène, me donner des conseils sur ma vie professionnelle et sentimentale.

Q : Êtes-vous surpris d'avoir développé une si belle amitié? Pensez-vous que vous auriez été aussi proches sans l'émission Selon mon opinion comique?
Kim : Je suis surprise de l'évolution de notre amitié. Je pense qu'à force de se côtoyer, on a fini par « focuser » sur les forces de l'autre sans se juger. Louis, qui me paraissait comme un intransigeant personnage têtu, m'apparaît maintenant comme un garçon honnête, ouvert d'esprit avec qui il fait bon discuter, qui a un bon jugement et qui peut (très rarement) démontrer de la sensibilité. Et je crois qu'il a fini par se rendre compte que je ne suis pas qu'une fille un peu « fo-folle » et tête en l'air. Cela dit, on ne parle jamais de notre amitié. On fait semblant que notre relation est professionnelle; pourtant, il n'y a pas une journée qui passe sans qu'on se parle. En fait, on s'aime bien, mais on ne se l'avouera jamais parce qu'on n'est pas très vulnérables. Par contre, n'espérez jamais de voir naître une idylle entre nous. Non seulement Louis est amoureux d'une gentille jeune femme, mais il me fait beaucoup penser à… mon frère! Celui avec qui je m'obstine tout le temps d'ailleurs.
Louis : C'est évident que de travailler ensemble nous a permis d'apprendre à nous connaître. Pour être franc, non, je n'aurais pas imaginé qu'on s'entende si bien, parce qu'on est tellement différents dans nos énergies. Je suis calme et posé, elle est spontanée et légèrement « énormément » hyperactive. Sa vie pleine de rebondissements me divertit, je crois que c'est notre dynamique (sourire).  

Q : Kim, un conseil pour Louis?
Kim : Laisse-toi aller! « Slack ta cravate! » Sois indulgent avec le genre humain. Vis tes émotions au lieu d'essayer de les contrôler. Moi je sais que tu n'es pas un robot (sourire).  

Q : Et Louis, un conseil pour Kim?
Louis : FOCUS!    

2) Martin Perizzolo présente, dans le cadre du Zoofest, son spectacle Q, présenté du 4 au 27 juillet au cabaret du Monument-National. En résumé, selon lui : « Pas sexologue, humoriste! Ce n'est pas une conférence… une démarche personnelle ». Et un spectacle qui vaut sincèrement la peine d'aller voir. Fous rires et réflexions au menu... et oui, c'est 18 ans et plus.  

Q : Un show de Q? Martin, tu vas nous parler de cul? 
Martin : Oui, je parle de cul, je sors de ma tête, je descends dans mes tripes et remonte au cœur. Il n'y a pas de cul sans amour, right? (Rires)

Q : Est-ce que c'est un show où les filles sortent en pleurant? 
Martin : Pas du tout, c'est évident que j'ai mon point de vue, un point de vue de gars. Mais tu sais Maude, j'ai une grande sensibilité et j'aime les filles... Et j'aime les filles! Les personnes qui ont été les plus importantes et significatives dans ma vie ont toutes été des femmes! Sauf pour mon coauteur, Sébastien Ravary, qui achète autant de vêtements qu'une femme!  

Q : Est-ce que tu as invité ta mère à voir le spectacle?
Martin : Non! J'ai plutôt invité ma mère à voir le gala de Mike Ward le 19 juillet dans lequel j'y ai fait un numéro. Yé!  

Q : Un fantasme d'homme non avoué?
Martin : Je ne peux pas répondre pour les autres hommes... Moi, j'ai pas mal tous les fantasmes. Certains deviennent des expériences, d'autres resteront fantasmes. Sinon, où est la fin?  

Q : Tu étais vierge du sujet en spectacle jusqu'à aujourd'hui. Comment a été ta première fois?
Martin : Bien!... Je parle du show, là! La première fois avec une fille, c'était pathétique! J'ai dû « zigner » à côté pendant un bon 5 min.  

3) Pour une troisième année de suite, le Geek show sera présenté au Studio Hydro-Québec du 21 au 26 juillet. Du tout nouveau matériel avec la même chouette équipe de « souffleux de cassettes » : Korine Côté, Simon Delisle, Yannick Demartineau, François Boulianne, Simon Gouache et Frank Grenier. Bref, des gags de super-héros, de jeux vidéo et de science-fiction à l'honneur.  

Q : Pour faire partie du show, est-ce qu'il y a un score minimal à atteindre au Démineur?
François : Est-ce que c'est geekDémineur? C'est dans la même catégorie que Solitaire. Faudrait que tu me poses cette question-là dans les années 80 (sourire).
Korine : Non. Inutile de faire ton frais avec Démineur. Et ne fais pas ton frais non plus avec un score au Solitaire, même si t'as souvent les « feux d'artifice » à la fin en rond.  
Q : Korine, c'est quoi le pire quand tu dois partager ta loge avec cinq gars?
Korine : Rien. Ça ne prend pas de place des gars et ça n'a pas de fer plat à t'emprunter!  

Q : Frank, avez-vous gardé Korine parce que personne ne voulait faire la princesse de Super Mario Bros. encore cette année?
Korine : Non, Grenier s'était offert pour la faire, mais la robe ne lui faisait pas une belle jambe!  

Q : C'est quoi la définition d'un bon geek en 2013?
Korine : Un bon geek, c'est quelqu'un qui a déjà eu les pouces luisants et rouges à cause d'une manette!
Frank : Quelqu'un qui est en retard à ses rendez-vous parce qu'il voulait finir quelque chose dans son jeu vidéo!
François : Quand tu commences dans la vie à déterminer une préférence entre deux choses. Par exemple : Nintendo ou Sega, Marvel ou DC, Mario ou Luigi? Mais généralement, personne ne choisit Luigi!  

Q : Un geek, ça mange quoi?
Frank : N'importe quoi qui ne nécessite pas de peser sur « pause » pendant un jeu ou un film.
François : Oui, ce qui se mange bien en tenant une manette, une BD ou un dé à plus de six faces. 
Korine : C'est ça, des trucs qui contiennent moins de cinq ingrédients non liquides qui tiennent dans le même bol et qui se mangent avec un seul ustensile! Tant que c'est assez solide pour que tu puisses faire un voyage entre le bol et ta bouche en fixant la télé sans que ça tombe dudit ustensile. Genre la soupe est un très mauvais choix et des ribs aussi. Ça cochonne la manette!  

Q : Quel est le fantasme no 1 d'un geek?
Frank : Hein? (Sourire)
François : Être Batman. Après, le reste vient tout seul. 
Korine : Que les « joggings » et les doigts orange de Doritos soient la base de la mode!  

Q : Un geek dans une première date, ça fait quoi?
François : Eh bien, s'ils se sont rencontrés dans World of Warcraft, probablement qu'ils font un instance ensemble et à la fin, ils se séparent le loot.
Frank : Ou il va poser des questions à la fille pour savoir si elle joue à Call of Duty. Et si elle dit oui, il va la marier.
Korine : Moi, je dirais que ça donne un rendez-vous à la fille après 20 h pour ne pas être en contact direct avec les rayons du soleil! Ça « plogue » que ça veut appeler ses enfants Link et Lara... Question de saboter sa date pour retourner jouer au PC!

Commentaires