BORNES ÉLECTRIQUES

Ça y est, la moitié des prédictions est faite. À moins d'un mois du début de la saison 2012-2013, les prochains articles vont se succéder plus rapidement. La NFC East est toujours l'une des divisions les plus compétitives de la NFL. De ce fait, elle est toujours très difficile à prévoir d'une saison à l'autre. J'y vais toujours avec mes feelings personnels pour faire le classement, alors il n'y a rien de scientifique, mais c'est toujours amusant quand même!  

1- Dallas Cowboys   Eh oui! La plupart d'entre vous auraient pensé voir les Giants au premier rang, mais dans les dernières années, ce n'est pas arrivé souvent que le gagnant du Super Bowl participe aux séries la saison suivante. De plus, les Cowboys étaient à une victoire, contre ces mêmes Giants, de faire les séries à leur place l'an passé. Puis, avec les additions auxquelles ils ont procédé au repêchage et au cours de la saison morte, ils ont un petit avantage sur les champions en titre!  

Offensive : Tony Romo sera bien évidemment encore le quart partant cette saison à Dallas. On l'aime ou on ne l'aime pas, mais il faut admettre qu'il a quand même disputé les seize parties la saison passée malgré quelques blessures qui auraient pu lui faire rater du temps de jeu. Ce qu'il y a de mieux cette année? C'est Kyle Orton qui sera le substitut de Romo. Orton a déjà roulé sa bosse un peu partout dans la ligue, et il est un très bon substitut, à défaut d'être un partant de première qualité! C'est une bonne police d'assurance pour les 'Boys.  

Dans le champ arrière, on a découvert un super porteur en DeMarco Murray. Il m'a rappelé les bons jours d'Emmit Smith. Mais attention, une bonne saison ne veut pas dire grand-chose dans cette ligue! Cependant, s'il reste en santé, ce sera un très bon départ. De plus, avec l'acquisition du centre arrière Lawrence Vickers des Texans, il pourrait peut-être même dépasser le 1000 verges de gain au sol. Vickers a bloqué et ouvert le chemin pour Arian Foster à Houston, alors on sait qu'il en est capable. Felix Jones secondera Murray, qui lui a volé son poste lors de sa blessure l'an passé!  

Évidemment, pour connaître du succès, il faudra que les deux premiers receveurs de l'équipe évitent les blessures, comparativement à la saison passée. À cet égard, c'est Laurent Robinson, le troisième receveur, qui a été le meilleur l'an dernier. Mais voilà qu'il a signé avec les Jaguars de Jacksonville, alors Dez Bryant et Miles Austin devront rester en santé. Ils ont du potentiel s'ils évitent la liste des blessés. La place de troisième receveur se jouera au camp entre Kevin Ogletree, Raymond Radway, Andre Holmes et la recrue Danny Coale. Jason Witten sera de retour comme ailier rapproché; l'un des meilleurs de la ligue malgré son âge avancé. La plus grande faiblesse des 'Boys la saison passée a été la ligne offensive. Ils ont donc remédié à ça en signant Mackenzye Bernadeau des Panthers et Nate Livings des Bengals, ce qui pourrait faire une très grande différence pour Romo cette saison...  

Défensive : Le front défensif des Cowboys est très solide contre la course, mais doit causer plus de pression sur l'adversaire. Jay Ratliff, Jason Hatcher, Kenyon Coleman et Marcus Spears devront en donner un petit peu plus à leur coordonnateur Rob Ryan. La recrue Tyrone Crawford, à moins de blessures, ne devrait pas voir d'action cette saison.  

DeMarcus Ware est encore une bête chez les secondeurs. Il a obtenu 21,5 plaqués (sacks) du quart la saison passée, à un seul d'égaler le record de Michael Strahan, l'ancien des Giants. Il devrait être encore dominant cette saison. Même chose pour Sean Lee qui a obtenu le plus de plaqués de l'équipe avec 105. Dallas est aussi allé chercher Dan Connor des Panthers pour solidifier le centre. Le seul point d'interrogation est Anthony Spencer. Ils lui ont donné le titre de joueur de franchise afin de lui donner une saison de plus pour se faire valoir. Sinon, ça pourrait être la fin pour lui à Dallas.  

La tertiaire était une faiblesse en 2011. C'est pourquoi on est allé chercher du renfort. D'abord, ils sont passés du quatorzième au sixième rang lors du repêchage pour aller chercher possiblement le meilleur demi de coin disponible en Morris Claiborne. Ensuite, ils ont offert un contrat de cinq ans et 50,1 millions de dollars à Brandon Carr des Chiefs. Avec Mike Jenkins et Orlando Scandrick, ils possèdent sûrement la meilleure unité de demis de coin de la NFL! Ils ont aussi signé l'ancien demi de sûreté des Jets, Brodney Pool, qui sera secondé par Gerald Sensabaugh, lui qui sera de retour.  

2- New York Giants   Bon, même si je ne les mets pas premiers, ça ne veut pas dire qu'ils ne feront pas les séries, mais ils pourraient peut-être souffrir du syndrôme du Super Bowl, comme je le mentionnais en début d'article. De plus, les G-Men ont perdu des gros morceaux sur le marché des agents libres, alors voyons comment ils se débrouilleront sans ces joueurs.  

Offensive : Avec deux bagues du Super Bowl en cinq ans, on peut affirmer qu'Eli Manning fait maintenant partie de l'élite des quarts de cette ligue. Mais encore une fois, plusieurs de ses détracteurs diront que non. Maintenant, ça ne sera plus de savoir s'il peut le faire, mais s'il peut le refaire encore une fois. Malheureusement, je ne crois pas que ce sera pour cette année! Il ne faudrait pas qu'il se blesse pour une longue période de temps, car ça laisserait seulement David Carr comme substitut, ce qui n'est pas rassurant du tout!  

Un des deux gros morceaux que les Giants ont perdu est sans contredit le porteur de ballon Brandon Jacobs. Il s'aligne dorénavant avec les 49ers de San Francisco, ce qui laisse la recrue David Wilson, repêché au premier tour, et le souvent blessé Ahmad Bradshaw. Ce n'est rien pour enlever de la pression à Eli Manning!  

Chez les receveurs, c'est un peu la même chose avec le départ de Mario Manningham qui, lui aussi, a signé avec les 'Niners. Rappelez-vous que c'est grâce à lui que les Giants ont gagné le Super Bowl, avec son superbe attrapé sur les lignes de côté pour concrétiser la remontée des G-Men en fin de match en février. Évidemment, il reste Hakeem Nicks et Victor Cruz. Ce dernier a été la révélation de l'année pour moi chez les receveurs de la ligue. Les Giants ont repêché Rueben Randle au deuxième tour pour prendre la place de Manningham, ce qui permettra à Cruz de rester demi inséré, là où il est le plus dangereux. Martellus Bennet s'amène de Dallas comme ailier rapproché. Il sera secondé par la recrue Adrien Robinson.  

Si les Giants veulent répéter leurs exploits de 2011, ce ne sera pas de tout repos selon moi!  

Défensive : Au moins, la défensive reste à peu près intacte. Même si cette dernière est dominante par moment, c'est elle qui leur a presque fait rater les séries. Elle s'est classée 27e seulement de la ligue pendant la saison régulière, mais si elle peut jouer une saison complète comme en série, ça aidera grandement l'offensive.  

Avec Jason Pierre-Paul et Osi Umenyiora, l'équipe possède tout un duo pour presser les quarts adverses. Justin Tuck est le joueur le plus complet de la ligne et Chris Canty est bon pour mettre de la pression au milieu en situation de jeu au sol.  

Les secondeurs sont beaucoup moins dominants par contre. Ils ont du talent, mais n'ont pas autant d'impact que le front défensif. L'addition de Keith Rivers de Cincinnati devrait aider. Il faudra donc que Michael Boley, Mathias Kiwanuka et Jacquian Williams élèvent leur jeu d'un cran pour solidifier la couverture en milieu de terrain.  

Dans la tertiaire, il faudra que Terrell Thomas et Prince Amukamara reviennent en force de leurs blessures de la saison passée. Il faudrait aussi que Kenny Phillips retrouve son côté explosif, lui qui se trouve dans la dernière année de son contrat. C'est là que le départ d'Aaron Ross pour Jacksonville pourrait faire mal. Au moins, Antrel Rolle et Corey Webster sont des sources sûres. Si la ligne défensive reste en santé (Tuck et Umenyiora) et que Pierre-Paul continue son ascencion, cette défense sera presque aussi bonne que n'importe quelle dans la ligue. Sinon, Manning devra peut-être orchestrer quelques remontées de fins de match pour aller chercher quelques victoires!  

3- Philadelphia Eagles   Ce qui devait être la Dream Team la saison passée s'est trouvée à être un vrai cauchemar! Comme je l'avais mentionné la saison passée, quand une équipe signe autant de gros noms dans la même équipe, ça prend toujours au moins une saison pour s'adapter. Puis, pour l'entraîneur-chef Andy Reid, il faudrait que ce soit cette année, car après treize saisons à la barre de l'équipe sans championnat, il se pourrait que ce soit sa dernière à Philly!  

Offensive : Est-ce que Michael Vick pourra jouer une saison au complet sans se blesser? Ça me semble peu probable, mais s'il ne rate pas trop de parties, ça pourrait être correct... Trent Edwards, qui arrive de Buffalo, ne pourra pas sauver la saison des Eagles à lui seul, mais il pourrait être un bon substitut pour une courte période de temps. Au moins, la ligne offensive s'est grandement améliorée dans les dernières années et est très solide devant Vick, à l'exception du garde à gauche, Jason Peters, qui s'est déchiré le talon d'Achilles deux fois en un an! La signature de Demetress Bell va un peu compenser la perte de Peters.  

C'est d'ailleurs en partie grâce à cette ligne offensive que le porteur LeSean McCoy a connu une superbe saison en 2011. Il continue à se développer et pourrait connaître une meilleure saison encore en 2012! Dion Lewis et la recrue Bryce Brown sont les autres porteurs de ballon.  

L'autre raison du succès de McCoy, c'est la vitesse des receveurs DeSean Jackson et Jeremy Maclin, qui forcent les couvreurs à les suivre profondément, pour ainsi libérer en partie le milieu du terrain. Il faudrait par contre que Jackson perde au plus vite sa petite attitude de vedette de la saison passée et qu'il joue comme en 2009-2010! Lorsqu'il joue comme ça, il augmente les chances de Maclin, du demi inséré Jason Avant et de l'ailier rapproché Brent Celek de se démarquer. C'est dire à quel point il est important dans cette équipe. Les Eagles ne peuvent donc pas se permettre qu'il fasse la « baboune » sur son contrat comme la saison passée. On verra avec son nouveau contrat en poche s'il retrouve la voie de la raison...  

Défensive : La force de cette unité continuera d'être la ligne défensive. Trent Cole et Jason Babin ont réussi 29 plaqués du quart à eux deux la saison passée! Cullen Jenkins, Mike Patterson et Antonio Dixon feront la rotation dans le centre. Leur premier choix, Fletcher Cox, en fera partie également, même qu'il pourraît peut-être voler la place à Jenkins. Vinny Curry, un choix de deuxième ronde, ajoutera des jambes fraîches sur certains jeux.  

Les Eagles ont ajouté un gros joueur d'impact au centre de leurs secondeurs en allant chercher DeMeco Ryans des Texans. Philadelphie n'a pas eu de joueur imposant au centre depuis Jerremiah Trotter. La recrue de deuxième tour, Mychal Kendricks, pourrait prendre le côté fort, tandis que Brian Rolle et Jamar Chaney se feront la bataille pour patrouiller le côté faible.  

Dans la tertiaire, ils ont libéré leur meilleur joueur des dernières années en Asante Samuel pour obtenir une couverture de passe plus agressive. Dans ce cas, deux des gros noms du Dream Team de la saison passée, Dominique Rodgers-Cromartie et Nnmadi Asomugha, devront se réveiller. Ils avaient l'air perdu par moment sur le terrain à leur première saison à Philadelphie! Chez les demis de sûreté, les Eagles ont décidé d'y aller avec la jeunesse. Nate Allen essayera de rebondir après une sérieuse blessure au genou, tandis que Jaiquawn Jarret n'aura pas à subir les déboires du lockout de la saison passée pour sa deuxième saison dans la ligue.  

4- Washington Redskins   Est-ce que le Messie est arrivé à Washington? Il semblerait bien que oui! Le quart recrue Robert Griffin III pourrait bien être le meilleur quart des 'Skins à fouler le terrain depuis un certain Doug Williams dans les années 80! Les partisans des Redskins sont emballés comme ça fait longtemps qu'ils ne l'ont pas été! Mais ne nous emballons pas trop vite. Oui, il améliorera certainement cette équipe, mais je ne crois pas qu'elle fera les séries cette saison. Les joueurs seront compétitifs et qui sait, l'an prochain peut-être?  

Offensive : Pour que l'entraîneur-chef Mike Shanahan vante un de ses joueurs de la sorte, il faut qu'il soit talentueux, car ce n'est vraiment pas dans ses habitudes. Surtout que le joueur en question, RGIII, n'a même pas joué une partie dans la NFL encore! Mais c'est vrai que ce quart a tout un talent et qu'il est très athlétique. Il ne pourra pas faire tout à lui seul, mais il va grandement aider cette équipe à se relever des bas-fonds où elle croupit depuis trop longtemps. Ça ne pourra pas être pire qu'avec Rex Grossman, son substitut, qui était partant la saison passée!  

Pour aider Griffin, il faudra un jeu au sol solide. Puis là, ça pourrait être un problème. Il faudra voir comment Tim Hightower s'est remis de sa blessure au genou. Il est fait pour cette offensive. Sinon, Roy Helu a bien fait en son absence. De toute façon, les deux auront leur part de portées durant la saison... mais Hightower a l'avantage!  

Au moins, Griffin aura de nouvelles armes côté receveur cette saison pour l'aider dans ses débuts. Les Redskins ont fait l'acquisition de Pierre Garçon des Colts d'Indianapolis et de Josh Morgan des 49ers. Même si le premier est plus talentueux que le second, Morgan pourra aider cette offensive comme demi inséré dans les situations à trois receveurs. Le joueur de deuxième année, Leonard Hankerson, revient d'une opération à une hanche, mais les entraîneurs aiment sa vitesse et son gabarit. Puis, le vétéran Santana Moss sera de retour pour sa 11e saison dans la NFL! Chez les ailiers rapprochés, Fred Davis a fini sa suspension de quatre parties pour usage de produits bannis par la ligue. Il sera intéressant aussi de voir si le vétéran Chris Cooley est encore capable de jouer sans se blesser et d'être dominant. Si oui, ça pourrait aider RGIII à faire quelques dommages cette année avec les 'Skins.  

Défensive : S'il y avait au moins une chose de bonne dans le camp de Washington la saison passée, c'était leur défense. Ils ont souvent joué en tirant de l'arrière, et ils ont permis à l'équipe de rester dans la partie à plusieurs reprises. Au milieu de la ligne, Barry Cofield est prometteur, entrant dans sa deuxième saison. Le retour de Jarvis Jenkins, qui a perdu sa saison recrue au complet à cause d'une blessure au genou, devrait énergiser la ligne. Avec Adam Carriker qui a été signé à nouveau, le front restera intact.  

Mais le plus important pour les 'Skins était de signer à nouveau le vétéran secondeur de 14 saisons, London Fletcher. Il a mené dans la ligue pour les plaqués la saison passée avec 166! De plus, il est une force de la nature. Fletcher n'a raté aucun match dans toute sa carrière!!! Avec le jeune Brian Orakpo à sa quatrième saison, les secondeurs sont solides.  

Ça l'est un peu moins du côté des demis de sûreté dans la tertiaire. Brandon Meriweather en est à sa troisième équipe en autant de saisons. Puis, LaRon Landry a signé avec les Jets de New York, ce qui laisse croire que sa position sera comblée par un comité de deux à trois joueurs différents! La saison passée, c'est Josh Wilson qui a été le meilleur demi de coin de l'équipe... meilleur que DeAngelo Hall, qui semble être sur le déclin après huit saisons dans la ligue. Ça n'augure pas bien, car il n'y a pas de profondeur à la position. Les Redskins auront besoin de briser plus de jeux dans le fond du terrain s'ils veulent être dominants dans la NFC East.  

Prochain article : les prédictions de la NFC North.

Source de la photo : dallasnews.com      

Commentaires