BORNES ÉLECTRIQUES

Sarah ou Melissa? Les deux veulent votre bien. Que vous choisissiez l'une ou l'autre, soyez assuré qu'elles prendront intérêt à vous, et même à votre capital si vous tombez entre leurs griffes.

Suivez ce lien pour lire l'article original.

Grâce à Nicolas Chalifoux et au site Web TinEye Reverse Image Search, le pot aux roses a été découvert. Sarah Lavigne s'appelle en fait Melissa Midwest. Elle n'a pas 22 ou 24 ans, mais plutôt 31 ans. Elle n'est Albertaine mais Américaine. Elle ne parle pas un mot de français. Elle ne vit pas sur l'île de La Ferté-sur-Chiers en France (ça ne sentait pas bon cette histoire-là), mais à Lincoln dans l'État du Nebraska. Et surprise (roulement de tambour), Melissa n'est pas coiffeuse mais plutôt actrice porno! (Coup de cymbale)

En fouillant sur Facebook, j'ai trouvé au moins quatre autres profils de Sarah Lavigne utilisant des photos de Melissa Midwest avec des lieux différents et des professions différentes. Que cherchent ceux qui se cachent derrière ces profils frauduleux? Sûrement des hommes en mal d'amour, de sexe ou souffrant de solitude, et qui, après un certain temps, seront prêts à envoyer de l'argent outre-mer à celle qu'ils croient être leur nouvelle amie Facebook.

J'ai tendu une perche… (Je mets d'abord le ver sur l'hameçon.)
Chère Sarah, j'aimerais que tu acceptes ma demande d'amitié puisque l'autre jour, par erreur, j'ai supprimé la tienne. (Je lance la ligne à l'eau.) Tu es vraiment magnifique. J'aimerais être en contact plus étroit avec toi. Quel âge as-tu? Es-tu célibataire? Rêves-tu d'un autre boulot que celui de coiffeuse? (Je ramène la ligne doucement.) Es-tu déjà venue à Montréal au Canada? Donne-moi de tes nouvelles. Amitié. Érick.

Vais-je pouvoir ferrer le poisson au bout de ma ligne? J'en doute, car selon des experts de la cybercriminalité, ces demandes d'amitié proviennent souvent de la Côte d'Ivoire et sont devenues une véritable plaie sur les réseaux sociaux. Lisez l'article d'Hugo Meunier dans La Presse, « Fraude : Les dépossédés du net » 22 juin 2013. Quoi qu'il en soit, je vous en redonnerai des nouvelles si l'on accepte ma demande d'amitié.

En attendant, laissez-moi vous parler de la vraie Sarah, oups Melissa Midwest qui se fait voler son identité sur Facebook. Elle mesure 5 pi 7 po (1,70 m). Elle pèse 119 lb (54 kilos). Ses mensurations sont 34, 26, 36. Elle a deux perçages : un au nombril et l'autre près de son lieu de travail. Même si, selon un site spécialisé dans le domaine, Melissa n'est classée qu'en 779e position dans les 1 000 actrices pornos les plus populaires du Web, elle déclarait dans une entrevue qui date de 2008 qu'elle travaillait en moyenne 80 h/semaine. En d'autres mots, quoi qu'on en pense, Melissa ne se pogne pas le derrière. Elle disait aussi être présidente d'une compagnie d'investissements immobiliers et être maintenant assez riche pour prendre sa retraite, mais continuait parce qu'elle aime son travail. D'ailleurs, Melissa est tellement dédiée à son boulot que tous les dimanches, pendant que vous et moi recevons familles et amis à souper, elle fait par Skype une démonstration de ses talents au plus offrant et généreux membre (jeu de mots) de son fan club. Si vous êtes trop occupé, ou moins fortuné, pour 300 $, Melissa fera pour vous une vidéo personnalisée et, en prime, dira même de façon sensuelle votre prénom à la caméra.

(Début de la pub avec voix rapide d'annonceur) Pour un temps limité, non pas pour 99 $, mais pour la modique somme de 89,99 $, Melissa Midwest vous enverra un string usé avec photo 8 X 10 prouvant qu'elle l'a porté et deux de ses films en DVD. Mais ce n'est pas tout, nous ajouterons aussi une version mobile de ses photos, un magazine. Vous êtes trop serré dans vos finances ou votre pantalon? Pour seulement 9,99 $ (paiement par carte de crédit ou par chèque), vous pourrez, pendant trois jours à l'aide d'un jeu vidéo en ligne, lui faire ce que vous voulez en 3D. N'attendez pas! Le plaisir est au bout de vos doigts. (Fin de la pub)

Bref, que ce soit Sarah ou Melissa, nous autres les gars, on finit souvent par se faire fourrer quand on tente la même chose!

Commentaires