Les revendications des femmes au fil du dernier siècle et demi ont mené à bien des progrès. Mais tout n'est pas réglé pour autant dans le monde en ce qui concerne les femmes. La Journée internationale de la femme est là pour nous le rappeler.

Le 8 mars de chaque année est dédié à la Journée internationale de la femme. Cette année, le thème retenu pour l'événement au Canada est « Travaillons ensemble : engager les hommes dans l'élimination de la violence faite aux femmes ». En tant que représentant de la gent masculine, je ne peux que me joindre au mouvement pour contrer la violence faite aux femmes. Mais au-delà de ce thème, je crois qu'il est important de souligner l'apport incalculable que les femmes ont eu sur notre société d'aujourd'hui. Voyons l'origine de cette journée toute spéciale.

Lutte pour l'égalité
La lutte organisée des femmes pour l'égalité et le respect remonte au XIXe siècle, un peu dans la mouvance des mouvements de lutte des classes. Le mouvement socialiste a semé la graine de la revendication chez les groupes de femmes luttant pour des prix raisonnables pour la nourriture, de meilleures conditions de travail et d'autres revendications de ce genre. Au XXe siècle, on demande le droit de vote, chose bien normale pour nous aujourd'hui, mais pas du tout acquise à cette époque.

Le mouvement d'émancipation féminine était actif d'un côté comme de l'autre de l'Atlantique. En 1910, à Copenhague au Danemark, à l'Internationale socialiste, il est décidé d'organiser une journée internationale des femmes, sans toutefois fixer une date, afin de réitérer les demandes de droit de vote et d'être élue des femmes. Un événement viendra rajouter à la pression populaire : le 25 mars 1911, dans l'usine textile Triangle Shirtwaist de New York, un incendie fait périr 146 femmes et filles de 12-13 ans, la plupart immigrantes italiennes et juives, qui y travaillaient dans d'exécrables conditions. Les patrons les ayant enfermées, elles ne purent fuir l'incendie! Le mouvement prit de l'ampleur, mais fut freiné par la Première Guerre mondiale. À la fin de celle-ci toutefois, les femmes ayant contribué activement à l'effort de guerre en remplaçant dans les usines les hommes partis au combat, le droit de vote leur fut accordé, notamment en Allemagne et… au Canada! Ce n'est cependant qu'en 1977 que les Nations Unies vont décréter le 8 mars comme étant la Journée de la femme.

Quelques chiffres
Aujourd'hui, on a tendance à croire que la situation de la femme est parfaite. Non mais, de quoi se plaignent-elles? Voici quelques statistiques fournies par le site des Nations Unies concernant la situation de la femme dans le monde :

  • 50 % des agressions sexuelles sont commises sur des filles de moins de 16 ans.
  • 603 millions de femmes dans le monde vivent dans des pays où la violence domestique n'est pas un crime.
  • 70 % des femmes dans le monde ont subi des violences physiques ou sexuelles (ou les deux) au moins une fois dans leur vie.
En tant que père de trois belles filles, ça me remue un gros peu!

Célébrer nos mères et nos femmes!
Je suis un amateur de généalogie depuis des années. Le plaisir de ce passe-temps ne consiste pas seulement à trouver des noms et des dates, mais bien à connaître nos ancêtres, leur occupation, leurs réalisations, etc. Trouver un article de journal, un acte notarié ou une lettre de son ancêtre donne une dimension sans égale à ce qui serait autrement qu'un nom dans une liste. J'ai eu la chance d'en savoir un peu plus sur mes arrière-grands-mères et mes grands-mères et je dois avouer que ce qu'elles ont fait est tout à fait héroïque! Femmes de colons sans ressources, « garde-malade » et sage-femme desservant sa communauté, mères dévouées à leur famille, tout en elles me rend fier de ces femmes qui ont bâti le pays, la nation que nous avons.

Quand je vois ma femme, une femme de tête, et mes filles qui prennent leur place, je ne peux que me réjouir du chemin parcouru au fil du siècle dernier. Mais un problème comme la violence faite aux femmes demeure une tache dans notre monde. Il faut s'y attaquer et la Journée internationale de la femme est un bon moyen d'y être sensibilisé. Les gars, le 8 mars, soyons sensibilisés à la cause des femmes.

Liens :
http://www.un.org/fr/events/womensday/history.shtml
http://www.journee-de-la-femme.org/historiqueJF.htm
 

Commentaires