Même si le nombre de membres diminue en Amérique, Facebook connaît encore une jolie progression dans le monde.

D'après les chiffres de l'entreprise de recherche Nielsen, le populaire réseau social a perdu pas moins de 10 millions de visiteurs aux États-Unis durant la dernière année.
 
En effet, les internautes naviguant sur Facebook par l'entremise de leurs ordinateurs, téléphones intelligents ou tablettes s'établissaient à 142 millions en mars dernier, alors qu'ils étaient 153 millions en mars 2012. Le plus grand nombre de visiteurs a, quant à lui, été enregistré au mois d'août dernier; il se situait à 158 millions.
 
Malgré cela, Mark Zuckerberg peut dormir sur ses deux oreilles. Son entreprise se porte encore très bien. En un an, le nombre total d'utilisateurs actifs qui se connectent mensuellement a connu une hausse de 23 %. Ils sont maintenant 1,11 milliard. Là-dessus, 751 millions d'individus naviguent sur le réseau social avec leur mobile. C'est une progression de 54 %.
 
Fermer son compte
 
Parallèlement à cela, une étude préparée par l'Université de Cornell aux États-Unis a révélé qu'un tiers des membres a déjà fermé son compte. Là-dessus, un internaute sur 10 n'est jamais retourné sur Facebook.
 
Mais pourquoi se débrancher du réseau social le plus important de la planète? Selon les gens qui se sont déconnectés, ils ont pris cette décision parce qu'ils avaient peur de passer trop de temps dessus ou encore à cause de la politique de la protection de la vie privée du site Web.
 
Parmi les autres raisons invoquées, il y a ceux qui ne voulaient pas devoir accepter les demandes d'amis de la part de leur ex, d'étudiants ou de patrons. C'est vrai que ça peut nous mettre dans une situation délicate si notre patron souhaite nous ajouter dans ses amis. Comment va-t-il réagir si nous refusons? Est-ce que ça peut nous nuire à notre emploi?
 
Et vous, avez-vous déjà pris une pause de Facebook?
 
Sources :

 

Commentaires