Alors qu'hier les amateurs de hockey pouvaient enfin profiter de deux rencontres dans le cadre du Championnat mondial junior, la LNH annonçait encore qu'une portion de son calendrier tombait sous le couperet.

Puisque je vous ai offert un dossier de trois jours sur les espoirs du Canadien qui participeront au tournoi international qui se tiendra dès le 26 décembre à Oufa en Russie, c'est évident que je couvrirai également les performances d'Alex Galchenyuk, Sebastian Collberg et Charles Hudon.

Canada contre Finlande
Équipe Canada junior et Suomen Nuorten joukkue (excusez mon finnois) croisaient le fer en phase préparatoire du Championnat mondial junior en matinée à Vantaa, en Finlande.

Charles Hudon s'est signalé en amorçant le jeu qui a mené au but de Griffin Reinhart, le premier de Team Canada en début de deuxième. Hudon, sans être le plus talentueux, le plus rapide ni le meilleur défensivement dans cette équipe, semble avoir un « plus ». Lorsqu'il est sur la glace, il se passe toujours quelque chose et c'est souvent positif. Il a d'ailleurs terminé la rencontre avec Nugent-Hopkins et Scheifele.

L'indiscipline et une performance ordinaire de Malcolm Subban ont coûté la victoire à Équipe Canada junior. Mais comme c'était un premier match préparatoire, c'était le moment de commettre des erreurs!

Prochain rendez-vous, samedi 9 h 30 contre la Suède; la rencontre sera diffusée sur les ondes de RDS et de TSN.

États-Unis contre Suède
Team Galchenyuk (USA) affrontait Team Collberg (Suède) après le duel Canada-Finlande dans le même amphithéâtre finlandais.

Le jeune Suédois a fait un « Charles Hudon » de lui-même en participant au premier but des siens en tout début de première. Collberg a été le joueur le plus dominant des deux côtés au cours des vingt premières minutes. Même s'il n'a rien cassé cette année, Collberg joue contre des hommes et non dans le junior chez lui en Suède; ça paraît.

Une belle poussée de Galchenyuk en territoire offensif a permis à Ryan Hartman de donner l'avance 2-1 à l'équipe américaine au début de la période médiane. Mario Lucia a alimenté Hartman de façon spectaculaire.

Durant le deuxième tiers seulement, Galchenyuk a obtenu pas moins de quatre chances de marquer. Si ce n'avait été de l'excellente tenue du gardien Niklas Lundström, qui avait été délégué à la place de Dansk, Galchy se serait inscrit à la feuille de pointage en deuxième.

Galchenyuk a l'air d'un prédateur avec la rondelle, sa proie est le filet et son arme son bâton.

Il l'a fait en troisième, avec une pénalité pour accrochage qui a mené à un cinq contre trois en faveur de la Suède. C'était le début d'une série de punitions ayant complètement détruit le rythme de cette partie qui, jusque-là, s'avérait très intéressante…

Le tout devait se terminer par une nulle de 2 à 2 après 60 minutes, mais une prolongation de cinq minutes à quatre contre quatre a finalement été tenue.

Galchy a organisé une autre bonne entrée de zone durant le temps supplémentaire, laquelle a forcé Lundström à immobiliser la rondelle, provoquant ainsi un arrêt de jeu en zone offensive. Shayne Gostisbehere a ensuite scellé la rencontre en faveur des Américains.

Marc Bergevin a assuré l'équipe américaine que Galchenyuk demeurerait avec elle jusqu'à la fin du tournoi, quoi qu'il advienne avec le conflit dans la LNH.

Est-ce que Bergevin savait que la Ligue s'apprêtait à rayer trois autres semaines d'activités?

Parce que oui, la LNH a procédé à d'autres annulations hier. Tous les matchs réguliers jusqu'au 14 janvier n'auront pas lieu. Du même coup, la LNH dévoile sa date butoir, soit le 14 janvier. C'est très près du 12 janvier dont je vous parle depuis quelques semaines…

Même si l'on murmure maintenant que la prochaine étape sera de jeter le calendrier 2012-2013 en entier aux poubelles, je demeure convaincu qu'il y aura du hockey dans la LNH en début d'année 2013.

Bill Daly a répondu à la question : « Y aura-t-il une saison? » par l'affirmative après tout! Pourquoi ne pas le croire?

On mentionne qu'avec cette nouvelle vague d'annulations, la moitié de la saison a maintenant été mise au rancart, mais la mi-saison se situe en fait au 12 janvier. Il est donc toujours possible de tenir une campagne de 49 rencontres!

Le vote sur le déni d'intérêt de l'AJLNH se termine aujourd'hui; on devrait connaître le résultat demain. Les joueurs devraient se prononcer en faveur du retrait du syndicat des négociations. On ne parlera donc plus de discussions entre employés et employeurs, mais bien entre partenaires d'affaires. Ça devrait changer la dynamique et aussi compliquer la stratégie de la Ligue.

En plus, selon cet article d'Andy Strickland, Jeremy Jacobs ne souhaiterait plus s'impliquer dans les négociations.

Il y a toujours de l'espoir dans ce dossier! Restons positifs!

Commentaires