Savez-vous ce qu'est un « sleeper hit » ? En fait, il s'agit d'un jeu demeurant dans l'ombre de grandes productions, mais connaissant tout de même un certain succès auprès des joueurs. À chaque année, on retrouve de tels titres qui devraient jouir de plus de succès qu'ils n'en récoltent. Je ne suis pas devin, mais en 2013, le jeu « Remember Me » a toutes les caractéristiques d'un produit de cette catégorie tant il ne possède pas l'attrait de super productions tout en étant original et intéressant dans sa réalisation !

Testé sur: Xbox 360
Aussi disponible sur: PlayStation 3, PC

Amnésie dans un univers particulier


Remember Me prend place dans Neo-Paris et, comme vous l'aurez deviné par ce simple nom, dans le futur. Vous y incarnez Nilin, une femme ne possédant plus de souvenirs et ignorant même qui elle est. Se réveillant dans une sorte de prison-hôpital, la demoiselle sera rapidement guidée par le mystérieux Edge qui aura tôt fait de lui rappeler qui elle est réellement. C'est ainsi que vous vous embarquerez dans une aventure unique en son genre où la mémoire et les souvenirs des gens sont devenus une marchandise non seulement convoitée, mais également manipulable.

Dès nos premiers pas au sein de Remember Me, on sait que l'on aura droit à un jeu particulier n'ayant pas vraiment son pareil dans l'univers du jeu vidéo. En outre, il est plutôt original de voir que chaque personnage est équipé d'un Sensen à l'arrière de son cou, portail direct vers son cerveau. De plus, l'univers futuriste du jeu fait étrangement penser à un croisement entre Minority Report et I, Robot en ce sens que le monde de Neo-Paris est peuplé de robots et drones et que vous verrez des informations apparaître directement devant vous lorsque vous ferez face à un obstacle quelconque. Par exemple, vous verrez des avertissements de dangers et même les produits d'un marchand être affichés numériquement et en temps réel, générant ainsi un monde original que l'on prend plaisir à découvrir !

Des acrobaties et des combos complexes dans un monde linéaire

Si, à l'instar de son histoire, l'univers de Remember Me est intéressant, on ne peut en dire autant de la conception de ses niveaux. En effet, ces derniers sont extrêmement linéaires, n'offrant qu'une liberté d'exploration illusoire. Neo-Paris semble gigantesque, mais nos mouvements sont déterminés par des décors remplis de couloirs fermés ou de murs invisibles. Qui plus est, vous aurez beaucoup de séquences de plates-formes à accomplir, mais encore là, tout demeure limité. En fait, aucun casse-tête n'est particulièrement difficile à résoudre et vous verrez qu'au fil des niveaux, ce seront les mêmes acrobaties et les mêmes séquences de plates-formes que vous devrez accomplir encore et encore pour atteindre vos buts.

Bref, côté exploration et plates-formes, Remember Me est plutôt fade et peu original. Là où le jeu devient beaucoup plus intéressant est du côté de son système de combos, qui est vraiment unique en son genre. Voyez-vous, vous pourrez constituer vos propres combos à l'aide de séquences pré-déterminées. Même si les combos ne fonctionnent qu'à l'aide des boutons X et Y (sur Xbox 360), les actions reliées à ces boutons sont divisées par catégories. Ainsi, vous pourrez constituer des combos avec des boutons uniquement reliées à la puissance de vos coups, à la régénération de votre santé, à une accélération du temps de récupération de vos techniques spéciales ou encore liant et accentuant l'efficacité de boutons précédents.

Voilà donc la beauté de Remember Me en ce sens que les combos sont maléables et que l'on peut les modifier en cours de route selon nos besoins. Par exemple, le bouclier de certains ennemis ne pourra être brisé qu'à l'aide de boutons de puissance et, dès lors, il devient plus judicieux de constituer des combos avec de tels boutons. À l'inverse, certains ennemis vous blesseront si vous les frappez et, dès lors, il devient nécessaire de constituer des combos mixant la puissance de nos poings avec la régénération de notre santé. Jouer avec les combos comme cela au fil du jeu et les adapter selon l'obstacle auquel on fait face de même qu'en cherchant constamment à maximiser leur potentiel à travers les boutons et techniques que l'on débloque est sans contredis ce qui fait la beauté et l'intérêt de Remember Me.

Tout cela vous paraît complexe ? Eh bien, c'est normal puisque Remember Me n'est pas le jeu le plus facile d'approche qui soit. Au début, on est tout simplement perdus à travers les possibilités qu'offre le jeu, d'autant plus que les combos fonctionnent selon un rythme d'enchaînement. De plus, les boutons nécessaires à la réalisation d'un combo ne s'affichent pas à l'écran de sorte que vous devrez les mémoriser ou bien constamment retourner à l'écran de combos afin de les visualiser pour ensuite pouvoir les exécuter. Un combo de 3 ou 4 boutons, ça va, mais quand on est rendus à exécuter un combo de 8 coups, c'est plus complexe ! Néanmoins, on finit par s'habituer à tout cela et lorsqu'on prend le temps d'apprivoiser l'univers de Remember Me, on y découvre un jeu surprenant et accrocheur de par son originalité.

D'excellentes idées sous-exploitées

J'ai été surpris par Remember Me, mais à force d'y jouer, j'ai été déçu par la sous-exploitation de certaines idées qui auraient pu en faire un jeu encore meilleur. Par exemple, on met de l'avant l'idée que les souvenirs des gens sont accessibles et manipulables. D'ailleurs, à certains moments dans le jeu, vous aurez l'occasion de plonger dans la tête de certaines cibles afin de manipuler leurs souvenirs et changer les événements en découlant. Ainsi, au tout début du jeu, vous aurez notamment comme tâche de manipuler les objets ainsi que le fil d'un souvenir d'une chasseuse de primes afin qu'elle ne vous pourchasse plus.

Alterner ainsi la mémoire des personnages est une merveilleuse idée, mais malheureusement, elle est sous-exploitée. Tout comme pour le reste du jeu, les souvenirs que l'on peut modifier sont scriptés et prévus à l'avance de sorte qu'on ne peut modifier la mémoire que de quelques personnes. Généralement, le jeu vous invitera plutôt à voler des souvenirs en appuyant sur un simple bouton. C'est intéressant puisqu'en certaines occasions, cela peut générer des flashbacks nous guidant dans nos missions et nous permettant de compléter certains casse-tête, mais c'est loin d'être aussi surprenant, original et intéressant que de plonger réellement dans la tête des gens pour en modifier son contenu. Dommage, mais on sent que Remember Me est truffé de bonnes idées n'ayant pu être exploitées à leur juste mesure pour une raison ou une autre.

Verdict

J'ignore si Remember Me connaîtra beaucoup de succès, mais j'en doute quelque peu. Le jeu n'a pas bénéficié d'une grande vitrine et c'est bien dommage puisqu'il renferme d'excellentes idées et qu'il propose un concept très original méritant à tout le moins qu'on s'y attarde. Il est toutefois malheureux que le jeu n'exploite pas à leur plein potentiel ses idées les plus novatrices et qu'il soit aussi difficile d'approche. De plus, l'aventure n'est pas très longue, prenant à peine 6 à 8 heures afin d'être complétée. Dès lors, pour l'instant du moins, une location s'avère plus intéressante qu'un achat. Lorsqu'il baissera à 20$ ou 30$, il en vaudra davantage la peine et sera, peut-être, un jeu dont vous vous souviendrez en raison de certains de ses concepts n'ayant pas leur pareil ailleurs !

Ce que vous aimerez :
- La possibilité de créer vos combos à l'aide de séquences pré-déterminées
- L'ambiance unique du jeu
- L'histoire et les questions soulevées par le jeu

Ce que vous n'aimerez pas :
- La courte durée de l'aventure
- La difficulté d'approche du jeu
- La linéarité des niveaux
- La sous-exploitation de certaines idées très originales
 
Note : 7,5 sur 10

Commentaires