Vous avez peut-être entendu parler de cette nouvelle : Kyle Busch, pilote de la voiture M & M no 18 de l’écurie de Joe Gibbs dans la série de la coupe Sprint, s’est fait arrêté alors qu’il roulait à 218 miles à l’heure dans une zone de 45 miles à l’heure.

La nouvelle a fait le tour des garages comme une traînée de poudre. Peu de gens étaient surpris d’entendre que le jeune homme de 25 ans, de qui on disait qu’il était plus mature cette année, venait de faire un autre faux pas.

Kyle Busch, c’est Kyle Busch. Le jeune homme a une tête forte, n’a pas la langue dans sa poche, aime provoquer et aime attirer les feux de la rampe sur lui. Son besoin d’attention est immense et il vient de trouver, encore une fois, une façon d’être le centre d’attention.

Est-il le premier jeune à faire un excès de vitesse? Bien sûr que non. Cependant, Kyle Busch est un modèle pour nombre de jeunes amateurs qui suivent les épreuves de la coupe Sprint et, en tant que représentant de cette dernière, il se doit d’avoir un comportement exemplaire à l’extérieur des garages de Nascar. Sans devenir un saint, il doit réfléchir à l’impact des gestes qu'il pose et des décisions qu’il prend.

Le problème, il est là.

Conséquences?

Kyle Busch passera en cour cet été. Il pourrait perdre son permis de conduire pour une période indéterminée. L’ironie, c’est qu’il n’a pas besoin de ce dernier pour participer aux épreuves sanctionnées par Nascar. Seule une licence de pilote émise par Nascar est nécessaire.

Dommage.

Car si Kyle Busch avait pu être forcé à abandonner sa saison en raison de son moment de folie au volant, peut-être, je dis bien peut-être, aurait-il amorcé une sérieuse réflexion sur la conséquence de ses gestes? Cependant, le mot « conséquence » ne semble pas faire partie du vocabulaire de ce freluquet.

Plutôt, le pilote a pris le temps de s’excuser auprès de tout le monde devant la caméra en récitant, de toute évidence, un communiqué appris par cœur.

Un bel exemple pour les jeunes.

Ne lâche pas mon Kyle…

Commentaires