Si vous êtes un amateur de téléphones BlackBerry, réjouissez-vous, car c'est aujourd'hui que le BlackBerry Q10 est officiellement disponible sur les tablettes. Mais en vaut-il vraiment la peine? Voici quelques détails sur ce nouveau téléphone.

Il y a quelques semaines, le BlackBerry Z10 est sorti sur le marché et il a quand même eu un bon succès. Mais pour être franc, le Z10 n'est vraiment pas à la hauteur des téléphones comme la série Galaxy S, l'iPhone ou le HTC One. Malgré des éléments intéressants comme un clavier tactile amélioré, le look du Z10 n'est pas très excitant.

Toutefois, si vous êtes un vrai fan de BlackBerry, ce n'est pas le Z10 que vous attendiez, mais bien le Q10, qui est la version avec un clavier QWERTY physique. Une des premières choses qui sautent aux yeux est le design du téléphone. Il a un clavier qui ressemble à celui du Bold, sauf que les touches sont plus grosses et chaque rangée est divisée par une petite barre métallique qui lui donne une allure plus raffinée.

Vous avez des gros doigts? Pas de problème. Les touches ont été créées de façon à minimiser les erreurs. Chaque touche a une élévation particulière qui vous permet de bien sentir sur quelle touche vous vous trouvez. Bref, le clavier est une réussite sur toute la ligne.

Vous allez aussi remarquer que la barre qui donnait accès au menu et aux boutons de navigation a disparu. L'écran est complètement tactile, ce qui permet un écran beaucoup plus grand. L'arrière du téléphone a un très beau fini en fibre de carbone et le téléphone se tient bien dans la main. Avec son look qui, selon moi, se prête bien à l'homme ou à la femme d'affaires moderne, on a vraiment l'impression de tenir un téléphone de qualité.

L'écran AMOLED de 3,1 po du BlackBerry Q10 est définitivement plus grand que celui du Bold ou du Curve avec une résolution de 720 x 720 pixels. Par contre, ce n'est pas l'écran le plus rétroéclairé. Même lorsqu'on augmente la luminosité au maximum, l'écran n'est pas assez clair.

Une chose qui m'a dérangé à propos de l'écran tactile, ce sont les gestes associés au système d'exploitation BlackBerry 10. La fonction que vous devez souvent utiliser est un mouvement du bas vers le haut qui vous permet de retourner au menu d'accueil où se trouvent toutes vos applications et applications actives. Avec le Z10, ça fonctionne très bien, car il y a un espace au bas du téléphone qui vous permet de glisser vos doigts. Avec le Q10, vous allez souvent accrocher les touches du clavier, ce qui est un peu irritant. Mais le plus désagréable est lorsque vous naviguez sur une page Web et qu'en défilant la page avec vos doigts, en les glissant vers le haut par exemple, ils actionnent la fonction de retour vers le menu d'accueil. C'est une petite chose, mais ça peut devenir frustrant à la longue.

Mis à part cela, le système d'exploitation fonctionne très bien. C'est d'ailleurs la version 10.1 qui roule sur le Q10. Il y a donc certaines innovations, comme un mode de recherche universel, mais aussi un appareil photo vous permettant maintenant de prendre des photos en HDR.

Pour ce qui est de la batterie, le Q10 va vous impressionner. Il offre une durée de vie qui dépasse 24 heures grâce à son écran plus petit, mais aussi parce qu'il a une batterie beaucoup plus grosse que le Z10 : 2,1 mAh versus 1,8 mAh pour le Z10.
 
Malgré les avantages du Q10, je me demande si un téléphone ayant un clavier physique est encore important de nos jours. Avec nos téléphones qui deviennent de plus en plus intelligents, ce sont des fonctions plutôt interactives qu'on utilise, comme des jeux, des applications, etc. De toute façon, une chose est certaine, le BlackBerry Q10 va faire beaucoup d'heureux.
 

Commentaires