Entre les « BioShock Infinite », « Tomb Raider », « StarCraft II : Heart of the Swarm », « SimCity » et « LEGO City : Undercover », ce ne sont pas les choix qui manquent pour se divertir en ce mois de mars ! Or, malgré cette abondance de jeux, celui que j'attendais le plus pour ce mois-ci ne fait pas partie de la liste susmentionnée. Eh non, ce n'était pas en Lara Croft ou Sarah Kerrigan que j'avais le plus hâte de me réincarner, mais bien en le plombier Luigi dans « Luigi's Mansion : Dark Moon », suite d'un jeu que j'avais adoré aux débuts de la GameCube et qui m'a véritablement accroché à ma Nintendo 3DS pendant plusieurs heures !

Un univers bien familier

Comme vous pouvez le deviner par son titre, Luigi's Mansion : Dark Moon gravite autour d'une mystérieuse lune noire. Cette dernière annihile les comportements violents des fantômes au point de rendre ces derniers aussi serviables que des êtres vivants. Toutefois, par une sombre nuit, un énorme Boo détruit la lune, faisant alors ressurgir le caractère belliqueux de ces êtres immatériels et provoquant le chaos dans le laboratoire du professeur Katastroph. Dès lors, celui-ci fait appel à Luigi afin de l'aider à réparer la lune et à capturer les fantômes s'étant échappés, et ce même si le frère du célèbre Mario n'en a aucunement envie !

Même si Luigi's Mansion est paru il y a de nombreuses années, on a conservé l'ambiance et l'atmosphère de ce titre pour sa suite. Dès les premiers instants, on retrouve l'humour de cette série et on s'y amuse beaucoup, notamment en regardant les réactions de peur de Luigi dont le courage ne s'est pas renforcé au fil des ans ! Qui plus est, vous pourrez lui faire pousser certaines expressions en appuyant sur les flèches de la croix directionnelle de votre console, certaines ayant même fait rire ma copine. Quant à eux, les fantômes sont toujours aussi rigolos et maladroits que par le passé de sorte que voir leurs pitreries fait aussi partie du plaisir que l'on a à parcourir les divers décors de Luigi's Mansion : Dark Moon !

Les ambiances visuelle et sonore contribuent elles aussi à nous replonger dans l'univers de Luigi's Mansion puisqu'on y propose les mêmes éléments à ces niveaux. Vous reconnaîtrez certaines pièces musicales du premier jeu, tout comme plusieurs effets sonores. Ceux m'ayant fait le plus rire sont demeurés, tout comme dans le premier Luigi's Mansion, les marmonnements de Luigi alors qu'il imite la musique nous accompagnant dans notre chasse aux fantômes. Le jeu demeure également très agréable à regarder, comportant les éléments dignes d'un jeu Nintendo tels que des personnages bien ronds et de belles couleurs. Ceci dit, le 3D n'ajoute rien et nuit même au jeu en ce sens que les images ne sont pas aussi claires que lorsqu'on joue en désactivant cette option. Personnellement, je n'ai activé le 3D que l'espace de quelques dizaines de secondes avant de revenir pour de bon au 2D.

Toujours aussi accrocheur, mais bien plus varié

Outre l'ambiance et l'atmosphère du premier titre, on a également conservé le même style de jeu. Vous serez encore une fois équipé d'un puissant aspirateur et d'une lampe de poche afin de traquer les fantômes et de récolter une panoplie de sous. Même en 2013, c'est absolument grisant et on ne peut plus divertissant que de parcourir les couloirs des manoirs afin d'aspirer toutes sortes d'objets et de récolter de l'argent. En effet, vous trouverez des sous, des lingots d'or et des billets de banque partout dans le jeu en interagissant avec les éléments des décors et en aspirant toutes sortes de choses. Qui plus est, la disposition de l'argent changera de mission en mission, encourageant une exploration constante tout au long du jeu. Ça demeure pareil au premier Luigi's Mansion, mais bon Dieu que c'est accrocheur et amusant !

Au niveau des fantômes, Nintendo a inclus beaucoup plus de variétés de spectres que dans le premier titre. Vous retrouverez encore les fameux fantômes verts, rouges et jaunes, mais aussi des esprits bleus et violets. Il y aura même des fantômes spéciaux que vous pourrez découvrir en explorant et en interagissant avec tout ce que vous pourrez dans chacune des missions, vous poussant encore plus à bien fouiller chaque pièce et chaque décor. Par ailleurs, les fantômes utiliseront maintenant des objets pour se protéger et vous attaquer, dont des lunettes de soleil pour éviter d'être paralysés par votre lampe de poche, un bouclier et une épée, une roche et même un gros marteau. Cela contribue à diversifier davantage le jeu et ajoute un élément de défi, particulièrement lorsqu'on doit affronter plusieurs spectres n'étant pas équipés des mêmes objets dans une même pièce.

Y a-t-il d'autres nouveautés au menu pour Luigi's Mansion : Dark Moon ? Oh que oui ! Désormais, l'argent que vous récolterez ne servira pas seulement à un butin général établissant la valeur d'un manoir, mais aussi à acheter des améliorations pour votre équipement. En outre, tôt dans l'aventure, vous obtiendrez une lumière spéciale pour votre lampe de poche qui vous permettra de voir des objets dissimulés par des fantômes. Vous pourrez améliorer la longévité de sa pile avant qu'elle ne vous brûle entre les mains en récoltant assez d'argent, tout comme la puissance de votre aspirateur portable. Toutefois, les améliorations du jeu sont en petit nombre et vu la grande quantité d'argent que l'on peut amasser, vous les aurez acquises en un rien de temps. C'est dommage parce que je trouvais l'idée bonne et on aurait pu pousser le concept encore plus loin en ajoutant d'autres gadgets améliorables pour Luigi au sein du jeu.

Quatre manoirs pour le prix d'un

Malgré tout, la grande nouveauté du jeu reste le fait que ce dernier n'offre pas un, mais bien quatre manoirs différents à explorer ! Chacun a son propre thème ainsi que ses propres obstacles et défis à surmonter. Comme je l'ai indiqué plus haut, j'ai eu un énorme plaisir à parcourir chaque pièce et à résoudre les différents casse-tête proposés. Le fait que Luigi's Mansion : Dark Moon propose quatre manoirs différents permet à ce dernier d'être moins redondant que son prédécesseur et étend le concept de la série à un autre niveau en proposant une diversité à tous les niveaux, qu'il s'agisse des thèmes des manoirs, des fantômes à capturer ou des casse-tête à résoudre. Disons que la petite cartouche du jeu a plus de contenu qu'il n'y paraît !

Un multijoueur plus divertissant qu'on pourrait le croire

Outre le mode solo, le jeu propose aussi trois modes multijoueur. Ayant reçu ma copie d'évaluation avant la mise en marché du jeu, il n'y avait pas beaucoup de joueurs en ligne, mais j'ai quand même pu expérimenter le contenu multijoueur de ce second Luigi's Mansion, qui peut aussi être apprécié seul soi-dit en passant. En gros, on reprend les principaux éléments de la campagne principale en en mettant un de l'avant dans chacun des modes. Vous pourrez ainsi récolter le plus de trésors possibles, capturer le plus grand nombre de fantômes dans un temps limité ou bien nettoyer chaque étage d'une tour pouvant comporter jusqu'à 25 étages des spectres y ayant élu domicile. Même si l'aventure solo demeure la principale attraction du jeu, les modes multijoueur sont quand même divertissants et plutôt intenses en raison des limites de temps imposées. Puisqu'on y reprend ce qui est aussi accrocheur dans l'aventure solo, vous y trouverez sans nul doute une dose de plaisir si vous appréciez le style du jeu !

Le gros bémol: les contrôles

Y a-t-il donc un seul gros bémol dans ce jeu ? Eh bien, je dois vous avouer qu'au niveau des contrôles, on s'ennuie de l'absence d'un second bâton analogue. Dans le premier Luigi's Mansion, on pouvait manipuler la lampe de poche et utiliser l'aspirateur en faisant tourner les deux bâtons analogues de la manette de la GameCube. Sur Nintendo 3DS, on doit plutôt utiliser le bouton X pour regarder en haut et le bouton B pour regarder vers le bas. Ce n'est pas dysfonctionnel, mais c'est beaucoup moins précis que le contrôle que l'on peut avoir avec un bâton analogue. Attendez-vous à avoir quelques difficultés au début, notamment pour éliminer de petites créatures qui surgiront de fenêtres ou de trous dans les murs.

Par ailleurs, Nintendo a inclus certaines actions fonctionnant avec le gyroscope de la console. Honnêtement, c'est inutile et même problématique, surtout lorsqu'il faut tenir Luigi en équilibre sur des poutres en tenant la console sans trop pencher d'un côté ou de l'autre. Comme plusieurs autres jeux sur Nintendo 3DS, le support du gyroscope n'apporte rien à l'expérience globale et aurait tout simplement pu être supprimé.

Verdict

Luigi's Mansion: Dark Moon est un jeu aussi charmant que prenant. Dès sa réception, j'ai eu de la difficulté à mettre de côté ma Nintendo 3DS. D'ailleurs, ma copine m'a affirmé que cela faisait un bout de temps qu'elle ne m'avait pas vu jouer avec autant d'ardeur et d'intérêt à un jeu sur cette console, signe que j'ai plongé dans un excellent titre. Avec une durée de vie dépassant les 10 heures et avoisinant facilement les 20 heures lorsqu'on veut tout récolter, découvrir tous les Boos cachés et débloquer toutes les missions bonies, Luigi's Mansion : Dark Moon est un jeu que je vous invite à essayer si vous n'avez pas joué au premier titre de la série et un incontournable si vous avez apprécié ce dernier. « L'année de Luigi », comme Nintendo a qualifié 2013, part de très bon pied avec ce jeu !

Points forts:
- Style de jeu toujours aussi accrocheur
- Beaucoup plus de variété que dans le premier jeu
- Durée de vie plus longue que le premier Luigi's Mansion grâce à l'ajout de missions bonies et d'éléments à récolter un peu partout

Points faibles:
- Le 3D ne sert à rien et est même nuisible
- Les contrôles ne sont pas aussi précis que dans le premier jeu
- D'autres gadgets pour Luigi auraient été plaisants

Note: 9 sur 10

Commentaires