BORNES ÉLECTRIQUES

Il y a quelques semaines, je vous avais parlé du Jumping Sumo, un drone roulant se contrôlant grâce à un téléphone intelligent, et conçu par Parrot. Entre-temps, j’ai eu la chance d’essayer un autre drone de l’entreprise française, le Rolling Spider.

À LIRE AUSSI : Le Series 5 de Braun : Un rasoir électrique qui en a dedans!

Même s’il se contrôle par la même application que le Jumping Sumo, le Rolling Spider est doté d’une différence de taille : il peut voler. En effet, le drone est doté de quatre hélices lui permettant d’atteindre une vitesse de 18 km/h. Croyez-moi, quand il fonce vers vous, c’est assez impressionnant! 

Alors que j’avais trouvé les commandes du Jumping Sumo plutôt intuitives, j’avoue avoir plus de difficulté à m’habituer à celles du Rolling Spider. Il faut dire que contrôler un objet volant est déjà, à la base, plus compliqué que de conduire un véhicule. 

La première chose à faire, c’est de faire décoller le drone à l’aide d’un bouton. Ensuite, on utilise les pouces gauche et droit comme des joysticks. Celui de gauche permet de faire monter et descendre l’appareil, tandis que celui de droite permet de faire aller le drone vers l’avant ou l’arrière, ou vers la gauche ou la droite en penchant notre téléphone vers la même direction. 

Les commandes sont assez précises, mais comme je viens de le dire, ça prend un certain temps d’adaptation. Si je peux me permettre, mieux vaut commencer à utiliser le drone à l’extérieur pour éviter de briser des objets. 

Le drone est aussi livré avec des roues en plastique « mou », ce qui lui permet de rouler par terre ou au plafond. Mais si vous voulez l’utiliser seulement comme véhicule, mieux vaut vous tourner vers un autre drone. Par contre, à mon avis, mieux vaut laisser les roues en place. Cela offre au drone une plus grande protection puisqu’elles agissent un peu comme pare-chocs. 

L’autonomie du Rolling Spider est sans aucun doute son plus grand point faible. Elle n’est que d'environ huit minutes, ce qui est très peu à mon humble avis. On commence à s’amuser puis on constate que la pile est presque déjà morte. J’espère que les prochaines versions régleront ce problème. 

Verdict

On peut avoir beaucoup de plaisir en utilisant le Rolling Spider de Parrot. En revanche, il demandera un certain temps d’adaptation. Aussi, sa faible autonomie risque de déplaire à certains. 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci : 

Le Jumping Sumo : Un drone qui vous fera retomber en enfance!

Source(s) image(s):
Parrot

Commentaires