Nintendo n’a confié qu’en de rares occasions le sort de la série « The Legend of Zelda » à d’autres studios. Or, même lorsque d’autres développeurs ont tenté leur chance avec cette série culte, jamais on n’a dévié du genre duquel il est issu, question de préserver sa pureté. Le pari était donc extrêmement risqué en confiant au studio Omega Force le soin de concevoir un jeu bien loin des aventures habituelles de Link, mais s’inspirant tout de même de l’univers de ce dernier. Fort heureusement pour Nintendo, le studio japonais n’a pas gâché le mandat qu’on lui avait confié!

À LIRE AUSSI: Nos parents avaient tort : On peut devenir riches en jouant à des jeux!

La nouvelle menace d’Hyrule

Hyrule Warriors regroupe plusieurs personnages de la franchise The Legend of Zelda de même que quelques nouvelles figures. Parmi ces dernières se trouve Lana, une sorcière aux cheveux bleus provenant d’on ne sait où et qui viendra en aide aux armées d’Hyrule afin de vaincre d’énormes armées des ténèbres. Link devra ainsi rapidement faire ses preuves en tant que recrue de l’armée aux côtés de Zelda, Impa, Darunia, Midna et d’autres héros de la série, sans quoi Hyrule deviendra aussi noire que le cœur de ses assaillants.

Le scénario d’Hyrule Warriors n’est pas des plus originaux, mais il n’en demeure pas moins intéressant. C’est une toute autre vision du monde de la série Zelda qu’on nous propose, dans lequel Link est un soldat et Zelda une princesse n’ayant pas peur de prendre les armes pour défendre son royaume. On sent clairement une touche plus japonaise dans la progression de l’histoire, mais Omega Force n’a quand même pas dénaturé la légendaire franchise de Nintendo, si ce n’est que les personnages sont beaucoup plus combattifs. Qui plus est, dans la seconde portion de l’histoire, vous vivrez le retour d’un certain Ganondorf en personnifiant ce dernier. Eh oui, vous ne ferez pas que combattre du côté de la lumière dans ce jeu, ce qui ajoute une belle dimension à l’univers de Zelda!

Ceci n’est pas un Zelda!

Même si Hyrule Warriors explore des dimensions inexplorées de la série Zelda, je me dois de mettre quelque chose au clair : ce n’est pas un jeu de cette franchise. Ce n’est tout simplement pas ce mandat que Nintendo lui a confié puisque la firme croyait que l’univers de Zelda se marierait bien avec celui de Dynasty Warriors, une franchise par laquelle Omega Force a fait sa renommée. J’ai donc évalué Hyrule Warriors en tant que jeu inspiré de la série Zelda et non comme une nouvelle entrée dans celle-ci. C’est d’ailleurs en le regardant comme cela que vous pourrez pleinement l’apprécier.

En effet, Hyrule Warriors a beaucoup plus à voir avec Dynasty Warriors qu’avec Zelda. C’est un jeu bourré d’action, au sein duquel il vous faudra massacrer des quantités phénoménales d’ennemis pour atteindre vos objectifs. Dans les niveaux (qui peuvent d’ailleurs être assez massifs), il vous faudra notamment capturer des forts ainsi que des points de contrôle afin de réduire le nombre d’ennemis et ainsi avoir le dessus. La capture de tous les forts n’est généralement pas nécessaire, mais leur occupation est l’un des éléments très accrocheurs de l’expérience. On ne veut pas seulement frapper des créatures, on veut aussi dominer!

Si vous vous contentez de remplir vos objectifs, vous gagnerez certes vos parties, mais vous passerez à côté de bien des choses. Voyez-vous, le jeu contient quelques éléments encourageant l’exploration ainsi que la capture de forts. Parmi eux se trouvent des quarts ou des cœurs complets que l’on trouve dans des coffres spéciaux, des rubis et des armes pour chaque personnage. D’ailleurs, chaque personnage est amélioré indépendamment l’un de l’autre, de sorte que si vous prévoyez maximiser chaque héros, vous risquez d’en avoir pour longtemps! La découverte d’armes aléatoires, des bonnes vieilles Skultulas d’or et de coffres encouragent l’exploration, tout comme la quantité surprenante de bonis à débloquer et la montée en niveaux de chaque personnage.

Un jeu baignant dans l’univers Zelda malgré un autre style

À travers ces descriptions, vous voyez donc qu’on est bien loin d’un Zelda conventionnel. Or, on a quand même développé le jeu en voulant rejoindre les fans de la série. Omega Force aime Zelda et cela se voit à travers les multiples références à la série que le jeu contient. Outre les éléments mentionnés ci-dessus, vous aurez l’occasion d’utiliser des objets bien connus de l’univers de Zelda, dont les bombes, le boomerang et l’arc. Des matériaux inspirés de jeux Zelda pourront aussi être amassés sur les champs de bataille afin de concevoir des badges pour chaque héros, ces derniers étant eux-mêmes tirés d’éléments de la franchise de Nintendo. À tout cela, il faut ajouter des décors tirés d’Ocarina of Time, Twilight Princess et Skyward Sword ainsi qu’une bande sonore plus soutenue grâce à laquelle on écoute des remix très réussis de la franchise Zelda. Bref, Hyrule Warriors baigne dans l’univers de cette dernière même s’il n’en porte pas le titre.

Malgré tout, je peux comprendre que certains aient des craintes en voyant le style d’Hyrule Warriors. C’est un jeu d’action exagéré où on trucide des milliers d’ennemis en un claquement de doigts. De plus, je ne nie pas que le jeu est très répétitif puisqu’on ne fait que capturer des forts en appuyant frénétiquement sur B et Y. Or, c’est aussi un jeu extrêmement accrocheur qui défoule sans jamais s’arrêter. Oui, le nombre d’ennemis est ridicule et oui, vous ferez toujours les mêmes actions, mais vous ne vous en lasserez pas rapidement pour autant. Hyrule Warriors est un jeu où il fait du bien de ne pas toujours devoir penser et où on peut lâcher son fou en massacrant des armées entières très facilement, et ce, seul ou avec un ami. D’ailleurs, l’un peut jouer sur le GamePad et l’autre sur la télévision. Le plaisir de jouer ne s’en trouve que décuplé en l’absence d’un écran divisé, et ce, malgré certains ralentissements notables!

Vous en voulez du contenu?

Hyrule Warriors n’est heureusement pas un jeu manquant de contenu. Comme je l’ai dit, maximiser ses héros et trouver tous les secrets peut être assez long. Or, pour explorer tout le jeu, il vous faudra plonger dans ses divers modes, certains étant très intéressants et d’autres un peu moins.

En fait, les deux modes qui vous accrocheront le plus seront Légende et Aventure. Le premier est l’équivalent du mode Histoire et est celui par lequel vous débloquerez beaucoup de personnages et d’armes. Le mode Aventure vous propose, quant à lui, d’explorer le monde d’Hyrule à travers la carte 8 bits du premier The Legend of Zelda. Chaque case a ses conditions de victoire de même que ses récompenses, qui varient selon le score que vous obtiendrez. De plus, il arrive que certaines cases renferment des bonis uniquement récupérables si vous utilisez des objets en particulier. Ce mode n’est pas seulement original, il vous permettra aussi d’améliorer vos héros en vous octroyant des éléments qui lui sont exclusifs.

Les deux autres modes, bien qu’ils vous permettront eux aussi d’améliorer vos héros en récoltant de l’expérience et des armes, sont malheureusement moins accrocheurs. Le mode Libre propose simplement de refaire un niveau quelconque du mode Légende pour votre plaisir. Le mode Défis vous propulsera, quant à lui, sur un champ de bataille au sein duquel les défis varieront au fur et à mesure que vous progresserez. Certains sont simples, mais d’autres objectifs sont beaucoup plus corsés. Or, grosso modo, j’ai senti un fossé entre le mode Défis et les autres options proposées. Les objectifs deviennent répétitifs et ne sont pas nécessairement accrocheurs, amenuisant de ce fait notre intérêt par rapport aux autres modes.

Verdict

Si vous êtes sceptique envers Hyrule Warriors, sachez que je partageais le même sentiment avant qu’il ne soit entre mes mains. Or, ce fut plus fort que moi : le style de jeu couplé à beaucoup de surprises m’ont tout simplement accroché pendant des heures et des heures. Certes, c’est répétitif et les coups des personnages ne sont pas toujours précis, mais ces défauts sont contrebalancés par l’énorme plaisir que nous avons à massacrer des milliers de créatures sans se casser la tête. Hyrule Warriors est un jeu avec lequel il est facile de tomber en amour, à condition de l’apprécier pour ce qu’il est!

 

Ce que vous aimerez :

- Le mélange très convaincant de Zelda et Dynasty Warriors

- Le plaisir de massacrer des milliers d’ennemis très facilement

- Les nombreux éléments permettant d’améliorer nos héros

 

Ce que vous n’aimerez pas :

- La répétition des actions à exécuter

- Certains mouvements peu précis

- L’impression que les personnages volent plutôt qu’ils courent sur le champ de bataille

Note : 8,5 sur 10

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci:

Huit records étranges et insolites des jeux vidéo!

Source(s) image(s):
Deviant Art
Nintendomaine
Fansided
AttackoftheFanboy
Kotaku

Commentaires