BORNES ÉLECTRIQUES

Selon les études de différentes universités américaines, il suffirait de manger à des heures régulières sur une échelle de temps précise pour perdre du poids. Évidemment, ce que vous ingérez doit être santé, mais de façon générale, votre horaire de repas et de collations aiderait grandement à la perte de poids. Autrement dit, si vous êtes de ceux qui ne déjeunez et dînez jamais à la même heure, ou encore de ceux qui ne sont pas capables de résister aux fringales le soir, devant la télévision, vous avez peut-être un peu de difficulté à perdre les quelques livres que vous avez en trop dans la bedaine. Et voici pourquoi...

À LIRE AUSSI : On ne peut combattre l’obésité par l’exercice. C’est un mythe véhiculé par l’industrie alimentaire, selon des chercheurs

L’institut des études biologiques de San Diego a fait un test sur des souris en laboratoire, en 2012. Le premier groupe de souris avait comme régime des repas très forts en gras, et les souris pouvaient manger quand bon leur semblait. Le deuxième groupe de souris avait le même régime, avec les mêmes repas forts en gras, mais ne pouvaient les manger qu’à des heures précises, sur une période de 8 heures dans la journée. Aucun groupe de souris n’a fait d’exercice. Le résultat? Les souris du premier groupe sont rapidement devenues grasses et presque obèses, avec des symptômes de diabète. Cependant, les souris du deuxième groupe ont gagné un petit peu de poids mais n’ont pas développé de problèmes au niveau de leur métabolisme et n’ont pas présenté de symptômes de diabète.

Une deuxième étude a vu le jour, cette fois plus approfondie. Les scientifiques ont choisi des souris mâles, qu’ils ont séparées en différents groupes, avec différentes diètes : forte en gras, forte en fructose, forte en gras et en sucre et une diète plus régulière. Dans chacun des groupes, quelques souris avaient droit de manger lorsqu’elles voulaient, et d’autres souris étaient nourries à des périodes régulières sur une période de 9, 12 ou 15 heures dans la journée. Quelques souris qui devaient manger à des heures régulières avaient même le droit de tricher la fin de semaine, c’est-à-dire de manger quand bon leur semblait. En fait, on voulait recréer les habitudes des humains. Pour chacune des souris, l’apport calorique était identique. L’expérience a duré au total 38 semaines et les résultats sont surprenants.

À la fin de l’expérience, les souris qui mangeaient lorsqu’elles le voulaient étaient généralement obèses et avaient des problèmes avec leur métabolisme, ce qui confirme les résultats de la première étude. Par contre, les souris qui mangeait sur une période de 12 heures environ, à des intervalles réguliers, sont demeurées plus minces et en santé, même si elles trichaient à l’occasion la fin de semaine. Pour faire le test, les scientifques ont même amené des souris obèses dans le groupe des souris qui se faisaient nourrir à intervalle régulier. Ces souris ont perdu du poids et ont affiché une meilleure santé après quelques semaines seulement!

Ainsi, le fait de manger à des heures restreintes et régulières ne fait pas que prévenir l’obésité : cela sert également à le régler, ou du moins à le diminuer. Même si l’expérience n’a été réalisée que sur des souris, il n’en reste pas moins que les résultats doivent être les mêmes ou presque sur les humains.

En conclusion, nous devrions tous étaler nos trois repas et nos collations sur une période de 12 heures. Ainsi, si nous déjeunons à 8h le matin, nous devrions avoir terminé notre dernier repas et notre dernière collation à 8h le soir. Cela nous aiderait à être en meilleure santé et à réduire notre pourcentage de gras dans le corps. C’est intéressant, non?

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Des mauvaises habitudes qui vous empêchent de perdre du poids

Source(s) image(s):
Eating clock, via Shutterstock

Commentaires