Dimanche prochain, ce sera l’occasion de dire à nos mères combien elles comptent pour nous. Depuis toujours semble-t-il, le deuxième dimanche du mois de mai, nous célébrons avec élan nos mères bien aimées. Mais il y eut des époques au Québec (et peut-être ailleurs après tout) où les messages adressés aux mamans étaient douteux, mais sans mauvaises intentions.

À LIRE AUSSI : Dossier criminel : Julie Schnecker, la mère tueuse qui vous glacera le sang

La Fête des Mères au Québec

La Fête des Mères est pas mal répandue à travers le monde, mais elle ne s’est pas installée partout en même temps. Bien qu’ayant des racines dans l’Antiquité, et que dès les années 20 on la retrouve aux États-Unis, au Canada anglais aussi bien qu’en Europe, la Fête des Mères a tardé à s’implanter au Québec. En effet, comme il s’agit d’une fête qui nous vient de divers mouvements en Angleterre et aux É.-U., l’Église catholique au Québec voyait son implantation étant donné son origine du monde protestant. Il faut aussi rappeler que la Fête des Mères se fête au mois de mai, soit le mois de Marie. On craint que ça n’y porte ombrage. Mais dès 1940, la Fête des Mères est fêtée ici comme dans le reste du Canada.

Drôle de message

La Fête des Mères prit de l’importance à la fin de la guerre et avec ce que l’on a appelé le Baby boom; avec les familles nombreuses, il était des plus normal  de vanter et de reconnaître le travail des mères au foyer. La fête servit beaucoup à faire la promotion des familles nombreuses. Mais après la guerre, les femmes ayant participé à l’effort de guerre par le travail dans les usines notamment, commencèrent à s’émanciper et les familles à être plus petites. On se servit de la Fête des Mères comme propagande en faveur de la femme au foyer. Plus tard encore, jusqu’à un passé pas si lointain, les publicités, inconsciemment peut-être, ramenaient la mère près du four ou de ses tâches domestiques avec des super rabais de la Fête des Mères. Tout pour la faire travailler en plus pendant qu’on la fête!

Publicité douteuse pour la Fête des Mères

La fête aujourd’hui

Au cours des années 70, les féministes ont, avec raison parfois, qualifié la Fête des Mères comme quelque chose qui célébrait l’asservissement des femmes au foyer. Mais maintenant, la réalité étant bien différente pour les femmes, on est en droit de croire que nous fêtons enfin nos mères pour ce qu’elles sont réellement. Prenons le temps de dire à nos mères combien nous les aimons.

Sources: www.lapresse.cawww.momes.netgrandquebec.com

 

Vous avez aimé ceci? Consultez celui-ci :

Histoire : Même Zeus avait une mère!

Source(s) image(s):
Publicité de Dominion
Pub de Moulinex
Pub sexiste Fête des Mères

Commentaires