BORNES ÉLECTRIQUES

Comment renouveler la franchise Skylanders ? C’est une question que je me pose à chaque année. En fait, je me demande surtout comment Vicarious Vision et Beenox parviendront à développer un autre jeu si accrocheur qu’il parviendra à nous faire acheter de nouveaux jouets. Eh bien, pour une autre année, les développeurs peuvent se féliciter car Skylanders Superchargers risque bien et bel de vous faire dépenser de belles sommes d’argent !

À LIRE AUSSI: « Skylanders - Trap Team » : Le meilleur Skylanders, mais à quel prix?

 

Kaos et le grand chaos !

Croyez-le ou non, mais Kaos a encore réussi à semer…le chaos dans les Skylands ! En fait, en concluant un pacte avec rien d’autre que les ténèbres, Kaos a réussi à faire exploser les Skylands, à enlever les héros de ce monde fictif et à couper les ponts avec le Maître du Portail que vous incarnez. Pour rétablir l’ordre, une équipe spéciale nommée Superchargers est dépêchée, seuls leurs véhicules étant capables de voyager dans les failles des Skylands brisés.

Encore une fois, c’est un monde coloré et humoristique que nous retrouvons dans Skylanders Superchargers. Si Kaos est un peu moins présent dans l’aventure, ses scènes sont hilarantes grâce, encore une fois, à la brillante performance de Richard Steven Horvitz. D’ailleurs, attendez-vous à rire lorsque Kaos parlera pour la première fois aux ténèbres, celles-ci s’incarnant en un homme à la voix chevrotante au tout début ! Bref, si le scénario demande encore que vous sauviez le monde, l’ambiance de Skylanders Superchargers colle à ce que la franchise nous a habitué et s’inscrit merveilleusement bien dans la continuité de celle-ci.

 

Entre plates-formes et conduite

Skylanders Superchargers se divise en deux styles de jeu : les plates-formes et la conduite. Au niveau plates-formes, le jeu propose encore des segments assez classiques au sein desquels les Skylanders peuvent amasser de l’or, des trésors et de l’expérience. Or, j’ai particulièrement apprécié la diversité des niveaux de plates-formes. En effet, en plus de niveaux 3D solides et plus jolis, le jeu se permet plus de liberté que les opus antérieurs de sorte que vous retrouverez des séquences de plates-formes 2D très réussies, un univers de géants et même un monde dans lequel vous devrez jouer avec les forces d’attraction et de répulsion. Bref, un bel amalgame de styles !

Du côté de la conduite, Skylanders Superchagers propose trois genres de véhicules : terre, eau et air. De plus, deux genres de segments sont offerts pour chacun de ces bolides: des sections linéaires où votre véhicule devra suivre une ligne directrice sans jamais revenir en arrière et d’autres au sein desquelles vous serez libre de vos mouvements. Tous les Skylanders, incluant ceux des volets antérieurs de la série, peuvent conduire les véhicules, mais seuls les nouveaux Skylanders Superchargers pourront les modifier afin d’accentuer leurs performances. De plus, si vous placez un véhicule et un Skylander Supercharger du même élément sur votre portail, la puissance de votre bolide sera accrue.

 

Les véhicules, un bel ajout ?

Est-ce que l’inclusion de véhicules dans la série Skylanders est concluante ? Oui et non. En fait, ce n’est pas un ajout aussi intéressant que les Skylanders divisibles de Skylanders Swap Force ou encore les pièges de Skylanders Trap Team. Les contrôles des véhicules sont très arcade, ce qui peut rendre leur manipulation difficile. Les segments linéaires sont également décevants en ce sens qu’on joue dans des corridors et que, si on rate un objet, on ne peut revenir sur nos pas. Par contre, ces segments sont bourrés d’action et éliminer ses adversaires est on ne peut plus simple grâce à un rayon de puissance activable à l’aide d’un seul bouton et visant automatiquement les créatures ennemies. Qui plus est, la portion coopérative ajoute une belle complicité entre les joueurs en ce sens qu’un conduit et l’autre attaque.

Ceci dit, ce ne sont pas tous les types de véhicules qui offrent le même degré de plaisir. Les véhicules de terre (dont un vient avec l’ensemble de départ de Skylanders Superchargers) sont les plus plaisants. Dans les airs, la sensibilité de l’axe haut/bas est un peu trop élevée de sorte que notre avion peut piquer ou monter dans les airs très rapidement sans qu’on le veuille. Mais ce sont les véhicules sous-marins qui sont les moins plaisants à utiliser. Ils se manipulent difficilement et les remous de l’eau peuvent accentuer cette difficulté à les bouger. En plus, les missions sous-marines ainsi que les courses aquatiques sont tout bonnement moins intéressantes que celles des autres moyens de transport.

 

Combien devrez-vous investir ?

Malgré tout cela, la grande question lorsqu’un nouveau Skylanders est lancé est : combien devrai-je dépenser pour jouir de l’ensemble du produit ? Or, pour notre plus grand soulagement, Skylanders Superchargers s’avère être moins coûteux que les autres Skylanders. Certes, l’ensemble de départ (qui comprend un véhicule de terre, un Skylander de feu et un Skylander de vie) coûte 84,99$, mais pour profiter de la majorité des autres éléments du jeu, il vous faudra surtout deux véhicules supplémentaires, soit un bolide d’eau et un d’air. Chaque véhicule supplémentaire coûte 19$, ce qui signifie que pour environ 140$, vous devriez pouvoir accéder à la majorité du contenu du jeu.

Certes, c’est dispendieux, mais on a déjà vu pire dans la franchise Skylanders, surtout avec les deux opus précédents. Si vous avez déjà une bonne collection de Skylanders, toutes les figurines sont compatibles avec Skylanders Superchargers, vous permettant donc de tirer profit des zones où certains éléments sont plus puissants sans acheter d’autres jouets.

Le jeu nous rappelle aussi un peu moins qu’il faut acheter tel ou tel type de Skylanders pour accéder à certaines zones, ce qui est apprécié. Certes, si c’est votre premier jeu de la franchise, vous risquez d’être tenté d’acheter plus de jouets que quelqu’un possédant déjà une bonne collection. Et oui, il y a des missions qui conviennent uniquement à certains types de Skylanders, dont les nouveaux Superchargers. Par contre, on nous incite moins que par le passé à effectuer davantage d’achats et la nécessité d’acheter plus de jouets est secondaire. Avec le kit de départ, vous pouvez terminer le jeu et avec deux véhicules de plus, dites-vous que vous pouvez voir pas mal tout ce qu’il y a d’intéressant.

 

Un prix justifié par le contenu ?

En terminant, est-ce que ce prix élevé est justifié ? C’est une question de goût, mais au niveau du contenu, Skylanders Superchargers propose une campagne d’une dizaine d’heures, un peu plus si vous possédez tous les types de véhicules. À cela, il faut ajouter la présence de dizaines de missions secondaires, de multiples chapeaux à récolter, le mini-jeu Skystones bien plus élaboré que dans Skylanders Trap Team et des défis à accomplir, dont certains après avoir terminé le jeu. À lui seul, ce dernier contient beaucoup d’objectifs à atteindre qui vous accrocheront des heures et des heures, dont ceux visant à augmenter notre rang de maître du portail. À noter que désormais, en augmentant de rang de maître du portail, vous pourrez choisir des récompenses qui vous viendront en aide, stimulant davantage notre intérêt à atteindre les buts fixés.

Par ailleurs, comme il faut s’y attendre avec un jeu proposant des véhicules, des courses sont offertes hors et en ligne. Vous pourrez donc disputer des courses à l’aide des trois types de véhicules afin d’obtenir des récompenses. Malheureusement, ces courses ressemblant fortement à Mario Kart procurent un plaisir limité. En effet, les power-ups que l’on récolte s’activent automatiquement et, comme je l’indiquais plus haut, la maniabilité des bolides pose problème. Les courses sont rapides, colorées et bourrées d’action, mais ne réussiront pas à vous divertir pendant des heures.

 

Devriez-vous y jouer ?

Skylanders Superchargers s’avère être l’un des meilleurs Skylanders, sinon le meilleur. Certes, la nouveauté des véhicules est moins intéressante que les Skylanders divisibles de Swap Force ou les pièges de Trap Team, mais en revanche, il offre des niveaux plus diversifiés, jolis et intéressants que les précédents jeux de la série. Si vous êtes prêt à investir le montant qu’il faut pour profiter de ses éléments, Skylanders Superchargers pourrait bien être un jeu qui vous fera passer un bon moment, que vous soyez petit ou grand !

 

Ce que vous aimerez :

- La diversité des niveaux

- La magnifique ambiance visuelle

- L’amalgame de contenu

Ce que vous n’aimerez pas :

- Les contrôles « lousses » des véhicules

- Les missions sous-marines ennuyantes

- Le prix demandé pour pouvoir profiter de tout

 

Note : 8,5 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

15 moments de jeux vidéo trop parfaits que vous avez tous déjà vécus

Source(s) image(s):
Skylanders.com
Twinfinite
Forbes

Commentaires