BORNES ÉLECTRIQUES

Vous connaissez probablement le dicton: Il ne faut pas juger un livre par sa couverture. En gros, cette célèbre phrase signifie simplement que les apparences peuvent être trompeuses. Or, pas dans le cas de Cuphead. Popularisé grâce à son style visuel, ce jeu indépendant a rapidement attiré la curiosité de milliers de joueurs et se hisse aujourd'hui parmi les meilleurs jeux de tir 2D à avoir vu le jour !

À LIRE AUSSI: TEST DU JEU OUTLAST TRINITY - LA TRINITÉ DE L'HORREUR

Disponible sur: Xbox One, PC

Ne pariez pas avec le diable !

Cuphead est un jeu au scénario, personnages et environnements étranges. Dès les premiers instants, vous comprendrez pourquoi alors que vous apprendrez que le mignon Cuphead et son frère Mughead sont allés jusqu'à parier leur âme respective au casino du diable. Ayant perdu, le diable leur soumet une offre irrésistible: partir à la chasse de parieurs rebelles devant leurs âmes à Lucifer en échange de quoi, les frères retrouveront leurs propres âmes. Mughead, déjà réticent face aux paris insensés de son frère, est frileux à l'idée, mais l'impulsif Cuphead n'hésite pas et fonce dans cette nouvelle quête tête baissée !

C'est ainsi que vous partirez à la traque des âmes rebelles avec Cuphead. Pour cela, vous devrez parcourir une carte en voyant votre personnage comme si vous étiez au ciel. En plus de plonger dans des niveaux mêlant la plate-forme au tir ou vous confrontant directement à des boss, vous croiserez des personnages sympathiques et colorés et aurez l'occasion de compléter des niveaux bonis donnant droit à différentes récompenses. En somme, oui, l'univers du jeu est bizarre, mais il est également charmant et unique.

Un magnifique jeu ramené des années '30 !

Réglons la question tout de suite: Cuphead est magnifique. En fait, Cuphead est ni plus ni moins qu'une prouesse artistique. Reprenant le style visuel des dessins animés des années '30, Cuphead est éblouissant dans le style visuel qu'il propose. Les artistes du studio MDHR ont confectionné un jeu garni de petits détails afin de rappeler les dessins animés d'époque, qu'il s'agisse de l'effet granulé des bandes visuelles plus ou moins lisses datant de quelques décennies jusqu'aux personnages plutôt terrifiants et inquiétants d'antan. Cuphead m'a d'ailleurs rappelé à quel point les personnages des vieux dessins animés étaient dignes de cauchemars ! Quoi qu'il en soit, je pourrais vous parler longtemps du visuel de Cuphead, mais je terminerai ce point avec ceci: si ce jeu ne remporte pas un prix dans une catégorie visuelle, je ne comprends plus rien à ce qui fait un jeu une oeuvre d'art !

Même chose au niveau auditif. MDHR a pris le temps d'inclure des effets sonores ainsi que des pistes musicales jazz englobés dans une bulle nous donnant l'impression d'écouter un vieux disque vinyle. On est allés jusqu'à reproduire les extraits oraux limités des personnages d'antan, donnant parfois droit à des paroles aussi drôles qu'inquiétantes chez certaines figures du jeu.

En somme, les éléments techniques rustiques du jeu sont pleinement assumés et confèrent à Cuphead un charme indéniable. Que vous aimiez ou non le style de jeu proposé, je suis convaincu que vous tomberez en amour avec le visuel et l'audio de Cuphead !

Un jeu de tir 2D très accrocheur

Cuphead n'est pas un jeu de plates-formes 2D. Il s'agit réellement d'un jeu de tir 2D dans la même veine que les Contra et Metal Slug de ce monde. Votre personnage pourra tirer un nombre illimité de projectiles dans deux sortes de niveaux.

La première sorte mêle le jeu de plates-formes et le jeu de tir au sein de tableaux au défilement horizontal. Vous devrez progresser dans chacun de ces niveaux et y éliminer des ennemis qui se régénéreront sans fin. La plupart de ces niveaux proposeront un mini-boss, mais surtout quelques pièces d'or à récolter. Or, ces pièces sont en nombre prédéfini de sorte que pour pouvoir acheter des améliorations et d'autres armes pour Cuphead, vous devrez obligatoirement récolter les pièces présentes dans ces niveaux. Et laissez-moi vous dire que ce n'est pas toujours facile de mettre la main sur ces pièces d'or limitées !

La seconde sorte de niveaux est la plus répandue dans le jeu. En fait, ce sont des niveaux vous confrontant directement à des boss. Pas de progression préalable dans un niveau, juste des tableaux vous opposant à l'un des fameux personnages ayant une dette envers le diable. Ces boss possèdent des techniques variées rendant les combats très relevés. D'ailleurs, je fus surpris de constater qu'en retournant affronter certains boss, leurs patterns changeaient sans avertissement. Une façon d'arriver à éliminer les boss est d'apprendre leurs techniques, s'y adapter puis recommencer le combat en évitant les attaques. Or, il vous arrivera d'être surpris par une nouvelle attaque à laquelle vous n'aviez pas été confrontée précédemment, et ce même si vous aviez déjà affronté un boss particulier plusieurs fois !

Qu'est-ce que cela donne que de compléter chaque niveau ? Eh bien, vous ouvrirez ainsi de nouveaux passages sur la carte du jeu. C'est d'ailleurs l'un des éléments m'ayant encouragé à progresser dans Cuphead. Éliminer les boss et récolter les contrats pour le diable est bien, mais voir le monde se modifier en complétant des niveaux et découvrir davantage l'univers de Cuphead est ce qui m'a motivé à aller toujours plus loin !

Ultra difficile ? Oui !

Vous avez peut-être entendu dire que Cuphead est un jeu ultra difficile. Un blogueur a même été l'objet d'une grande risée parce qu'il n'arrivait pas à compléter un seul niveau du jeu lors d'un essai préliminaire de ce dernier.

C'est vrai: Cuphead est un jeu extrêmement difficile. Les ennemis pullulent dans les niveaux à défilement horizontal et les boss  sont également ardus pour les raisons mentionnées plus haut. Or, en plus de cela, Cuphead ne peut recevoir que trois coups avant de mourir (quatre avec une améliorant baissant en contrepartie la puissance d'attaque du personnage). Il est également impossible de se régénérer. Donc, vous avez des niveaux très difficiles au sein desquels vous ne pouvez qu'être blessé quelques fois sous peine de devoir recommencer le tableau ou le combat contre le boss du début !

Le défi de Cuphead est également décuplé pour ceux voulant tout terminer à 100%. Vous serez noté à la fin de chaque niveau selon divers critères, dont le temps pris, les points de vie restants, le nombre de fois que vous aurez déclenché l'une des techniques spéciales de Cuphead, etc. Obtenir le rang S dans chaque tableau, c'est limite masochiste. Et encore, le jeu propose aussi un mode Expert doublant la difficulté du mode Normal !

Cependant, Cuphead n'est pas un jeu impossible. C'est un jeu difficile, mais qui n'est pas vicieux. En fait, c'est un jeu nous encourageant à apprendre les attaques des ennemis, à développer des stratégies pour éviter les coups et à ainsi constamment nous améliorer. De plus, chaque niveau ou combat est très court de sorte que même si on recommence en mourant, on n'a jamais de longues séquences à refaire pour se retrouver là où on a trépassé. Pour ces raisons, Cuphead est un jeu stimulant donnant, en boni, une immense gratification personnelle lorsqu'on réussit à tuer un boss qu'on pensait impossible à battre !

Duo chaotique et fin de jeu frustrante

Vous l'aurez deviné, j'ai une grande affection envers Cuphead. Cependant, quelques éléments m'ont irrité.

En outre, le mode coopératif est plus un chaos qu'une surprise. Cuphead se jouant uniquement à deux localement, vous verrez qu'avoir un ami ajoutera un défi plus qu'une aide. Le problème est dû au fait qu'il y a énormément d'éléments s'activant en même temps à l'écran. L'action est déjà omniprésente en solo, mais à deux, l'écran devient tellement rempli de projectiles, personnages et animations de toutes sortes que vous vous y perdrez.

Je vous ai aussi dit que le jeu est difficile, mais pas impossible. C'est vrai...jusqu'à la fin. Sans vouloir vous vendre de punch, les deux combats finaux sont pratiquement injustes tellement ils nous confrontent à une succession de défis très (trop) relevés. Je comprends que les développeurs aient pensé qu'à ce stade, un joueur aurait les capacités de surmonter n'importe quel défi du jeu avec les habiletés qu'il aura développées, mais à la toute fin, les combats contre les ultimes boss sont tellement injustes qu'ils joueront fortement avec la patience de plusieurs d'entre vous !

Cuphead n'est pas non plus un jeu spécialement long. Le jeu ne contient que quatre mondes avec, tout au plus, une dizaine de niveaux dans chacun d'eux. En parcourant l'aventure, je me suis dit que la durée de vie de Cuphead était beaucoup plus due à sa difficulté qu'à son contenu. Le jeu nous occupe parce qu'on recommence maintes et maintes fois les niveaux proposés plutôt que par le nombre de tableaux mis de l'avant. Ceci dit, cela n'empêche pas le fait que Cuphead soit un jeu si accrocheur qu'on le conservera pour y rejouer pendant un bon moment. En plus, il est vendu au petit prix de 26$ !

Devriez-vous y jouer ?

Cuphead est définitivement un coup de coeur. J'étais convaincu que le jeu serait bon avant d'y jouer et je suis heureux que mes présomptions se soient avérées vraies. Oui, c'est un jeu difficile et oui, il aurait pu être mieux en mode coopératif et sur quelques autres points, mais dans le genre des jeux de tir 2D, Cuphead côtoie sans gêne les meilleurs jeux du genre. MDHR a de quoi être fier pour son premier projet !

 

Ce que vous aimerez:

  • Le magnifique visuel et l'audio remarquable dignes des dessins animés des années '30 !
  • Le jeu de tir 2D pratiquement sans faille dans sa réalisation
  • La difficulté du jeu encourageant à s'améliorer

Ce que vous n'aimerez pas:

  • La difficulté injuste de la fin du jeu
  • Le mode coopératif plus chaotique qu'autre chose

Note: 8.5 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

TEST DU JEU CAPTAIN FLINTHOOK - UN PETIT BIJOU 8 BITS QUE J'AI FAILLI MANQUER !

Source(s) image(s):
Xbox
Polygon

Commentaires