En 2013, alors qu'elle ne s'en allait nulle part, la franchise Tomb Raider fut ramenée des cendres et repartie avec fracas grâce à un Tomb Raider totalement inattendu. Quelques années plus tard, le studio Crystal Dynamics a encore frappé avec l'excellent Rise of the Tomb Raider. Et cette année, Eidos Montréal reprend les rênes de la trilogie entamée il y a cinq ans en terminant l'arc narratif ayant permis à Lara Croft de redevenir une grande héroïne. Et comme vous le verrez plus bas, c'est une Lara Croft qu'on n'a jamais vue qui vous accompagnera dans cette autre bonne aventure !

À LIRE AUSSI: AVANT-PREMIÈRE: ON A PU ESSAYER SHADOW OF THE TOMB RAIDER !

 

Disponible sur: PlayStation 4, Xbox One, PC

 

Et si Lara Croft était une méchante plutôt qu'une héroïne ?

Shadow of the Tomb Raider prend place à peine quelque temps après Rise of the Tomb Raider. Lara est partie à la chasse du dangereux groupe Trinity, qu'elle a enfin identifié comme étant responsable de la mort de son père. Or, rapidement, elle réalise que Trinity désire mettre la main sur un artéfact maya si puissant qu'il pourrait à lui seul déclencher des cataclysmes et éliminer toute forme de vie sur Terre. Vous l'aurez deviné, c'est Lara qui prendra cet artéfact sans réaliser les dommages qu'elle causera.

C'est ainsi qu'on nous présente une autre Lara Croft, une autre vision d'une jeune femme dont les motivations vous questionneront. En fait, les conséquences de ses actes, elle les vivra de plein fouet. Alors qu'elle veut sauver le monde, Lara déclenchera des catastrophes qui tueront beaucoup de gens et qui feront des ravages dans des milieux autrefois paisibles. Jonah, son fidèle compagnon cuisinier, ne manquera d'ailleurs pas de lui faire remarquer en début d'aventure à quel point elle est égoïste et que, dans le fond, elle n'en a rien à faire des autres tant que cela lui rapporte quelque chose. Bref, le scénario est parfois déboussolant et, par le fait même, accrocheur !

Néanmoins, pour pleinement en tirer profit, je vous invite à jouer au jeu en anglais. Le doublage en français est très moyen, spécialement en ce qui concerne Lara. L'actrice l'ayant personnifiée est tout simplement monotone et ne reflète pas l'éventail d'émotions que doit ressentir la pilleuse de tombes à travers son aventure. Qui plus est, les animations faciales ne suivent pas bien les dialogues dans la langue de Molière, ce qui est encore une fois plus frappant au niveau de Lara avec des mouvements du visage plutôt statiques. En somme, si vous êtes à l'aise avec l'anglais, optez pour cette langue, votre aventure n'en sera que meilleure !

 

Un jeu qui ne révolutionne pas ses prédécesseurs

Comme je vous l'ai dit plus haut, Shadow of the Tomb Raider est la conclusion de la trilogie débutée en 2013 et, donc, il s'agit d'un jeu suivant les mêmes lignes que les deux titres précédents. En gros, cela veut dire que vous retrouverez le même genre de jeu avec un design très similaire à Tomb Raider et Rise of the Tomb Raider. Cette fois, la grosse différence est que vous explorerez des sites plus tropicaux à travers des pays comme le Mexique ou le Pérou. Sinon, avoir joué aux deux derniers Tomb Raider, c'est déjà être à l'aise dans Shadow of the Tomb Raider.

Ce fut volontaire de la part d'Eidos Montréal, le studio n'ayant pas désiré modifier le style d'une série pour un jeu concluant une trilogie. Personnellement, alors que plusieurs critiques ont dénoncé ce manque d'innovation, je n'ai pas trouvé que c'était un problème. Je comprends ce qu'Eidos Montréal a voulu faire et, puisque le style de jeu des précédents Tomb Raider fonctionne toujours à merveille, pourquoi venir tenter quelque chose de risqué et potentiellement raté pour un jeu terminant un arc narratif. Je préfère avoir un jeu prudent, mais aux bases solides qu'un jeu novateur qui aurait pu rater la conclusion d'une excellente série.

Ceci dit, Eidos Montréal a quand même intégré quelques nouveautés afin d'apporter quelque chose de neuf à la jouabilité. Ainsi, vous pourrez désormais utiliser le rappel pour vous accrocher sur des parois et ainsi monter ou bien descendre à l'aide d'une corde. C'est une fonctionnalité simple pour un jeu d'action/aventure, mais qui se mêle naturellement à une aventure de Lara Croft. De la même façon, vous pourrez aussi lancer une corde de rappel autour de surfaces suspendues et ainsi vous en servir pour vous balancer vers une autre plate-forme.

Les développeurs ont également intégré beaucoup de séquences sous-marines, un élément absent des deux derniers jeux et demandé par les fans. Bien honnêtement, j'ai adoré les contrôles sous l'eau. Très précis, ils vous permettront de faire bouger Lara dans toutes les directions sans avoir les frustrations de bien des niveaux sous-marins de jeux d'action/aventure ! Qui plus est, c'est sous l'eau que vous verrez certaines des plus belles scènes du jeu. Shadow of the Tomb Raider est un jeu magnifique, mais sous l'eau, les effets de lumières reflétant les percées de soleil tout comme les mouvements de l'eau sont à couper le souffle. Vraiment, les séquences sous-marines étaient demandées par les amateurs et Eidos Montréal n'a pas déçu !

 

Lara Rambo !

Le système de combat de Shadow of the Tomb Raider n'a pas non plus beaucoup changé. Ce sera donc le même système de visée et de combat en mêlée auquel vous aurez droit, avec ses inconvénients du passé. En outre, le système de visée demeure relativement imprécis, tout comme les coups que l'on donne à l'aide de nos pics d'escalade. Les ennemis ne sont également pas des plus intelligents, étant facilement distraits par le moindre objet qu'on lance et ne nous repérant pas facilement même si on se trouve près d'eux.

Néanmoins, Eidos Montréal a intégré beaucoup plus d'habiletés pour Lara à travers un arbre d'aptitudes qui surprend tellement il est fourni. Les compétences que vous acquérez en récoltant de l'expérience ou en pillant des tombes seront divisées en trois catégories, à savoir le combat, l'exploration et la furtivité. Vous pourrez donc faire de Lara une machine meurtrière encore plus dangereuse qu'elle ne l'est à la base.

Parce que oui, Lara Croft est dangereuse. Dans les deux volets précédents, on ne la sentait pas tellement à l'aise de tuer. Dans Shadow of the Tomb Raider, elle a énormément assassiné et ça en est pratiquement devenu une seconde nature pour elle. Vous pourrez donc encore massacrer vos ennemis à l'aide de fusils et de votre arc, mais aussi en vous faufilant discrètement derrière eux. À cet effet, Lara pourra désormais se rendre invisible en se cachant derrière des parois végétales ou encore en se recouvrant de boue. De plus, vous pourrez confectionner des élixirs à l'aide de plantes afin d'accentuer temporairement certaines de ses capacités. D'une proie dans les premiers jeux, Lara est désormais devenue une véritable Rambo !

Par ailleurs, vous pourrez évidemment améliorer vos armes, mais aussi vos tenues. Au fil de votre aventure, Lara mettra la main sur des habits qu'elle pourra réparer avec des matériaux qu'elle récoltera. La majorité de ces habits vous donneront des avantages et, en prime, Lara pourra aussi s'équiper de pièces de vêtements par-dessus son chandail et son pantalon. Ce n'est rien de très original, mais ça ajoute à la profondeur de la personnalisation de Lara. Oh, Eidos Montréal s'est gâté et certains des costumes feront sourire les fans de Lara. Je ne vous dirai pas lesquels, mais disons que vous pourrez entre autres revoir une Lara avec ses formes très carrées des années '90 !

 

Plus de tombes et de cryptes, mais pas encore assez !

Une autre demande des fans de Tomb Raider était d'ajouter plus de tombes pour Lara. Eidos Montréal a écouté de sorte que oui, il y a plus de tombes qu'au sein des deux derniers jeux. Et vous verrez qu'elles sont très, très dangereuses. Les pièges et les ennemis ne manquent pas au sein de Shadow of the Tomb Raider et Lara sera encore malmenée. Des griffes d'un léopard plantées dans son dos en passant par des lances n'attendant que de l'embrocher en passant par des anguilles menaçant sans cesse de l'étrangler sous l'eau, vous risquez de voir Lara mourir souvent durant votre aventure !

En plus des tombes, les développeurs ont ajouté des cryptes. Ces dernières sont plus courtes que les tombes et rapportent des bonis différents. Les tombes vous permettront de débloquer des compétences pour Lara tandis que les cryptes vous offriront des pièces de vêtements ou d'armes uniques. Néanmoins, pour parvenir à les récolter, vous devrez compléter des casse-tête environnementaux qui, encore une fois, sont de grande qualité et de plus en plus difficiles au fil du jeu. Ce n'est rien d'impossible et les amateurs de Tomb Raider ou Uncharted devraient parvenir à surmonter les défis des tombes et des cryptes plutôt facilement, mais on peut réellement dire que l'exploration des ruines du jeu est le point fort de ce dernier.

Et c'est exactement parce que c'est son principal atout qu'il est dommage de ne pas en retrouver plus. Oui, le jeu en propose plus que dans les derniers Tomb Raider, mais on en aurait pris encore plus. Malgré un nombre plus important et même si un mode supplémentaire nous permet de relever des défis dans les tombes de l'aventure principale, j'aurais aimé voir facilement le double des tombes et cryptes proposées. Peut-être pour la prochaine aventure de madame Croft, qui sait ?

 

Devriez-vous y jouer ?

Pour ma part, Shadow of the Tomb Raider conclut de belle façon la trilogie débutée il y a cinq ans. Eidos Montréal n'a pas pris de grands risques dans le design du jeu, mais ça n'en demeure pas moins une excellente aventure bâtie sur les bases solides des deux jeux précédents. En fait, le risque vient plutôt par rapport à la vision qu'on a désormais de Lara, qui passe d'une survivante et héroïne à une égoïste qui réalisera les dommages qu'elle cause autour d'elle. C'est exactement pour cette raison que j'ai hâte de voir où Lara ira éventuellement car malgré la fin de cette trilogie, je suis convaincu que nous reverrons la belle aventurière avant longtemps !

 

Ce que vous aimerez:

- Le design de la série toujours aussi solide

- Le scénario nous faisant voir une autre facette de Lara

- La présence de séquences sous-marines et de plus de tombes

Ce que vous n'aimerez pas:

- Il faut vous attendre à un jeu poursuivant Rise of the Tomb Raider et non à un jeu renouvelant la série

- Les problèmes précédents de la série sont encore présents (notamment dans les combats)

- Malgré un nombre plus élevé, on aurait pris plus de tombes et de cryptes !

 

Note: 8 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

CES JEUX QUE L'ON RECONNAÎT PAR LEURS HÉROÏNES !

Source(s) image(s):
MegaGames
Eidos Montréal

Commentaires