BORNES ÉLECTRIQUES

On s’est tous probablement déjà fait prendre à un piège ou bien on a pris plaisir à jouer un mauvais tour à quelqu’un en cette journée du 1er avril, mais nous sommes-nous déjà demandé pourquoi on faisait ça? Et pourquoi cette date?

À LIRE AUSSI : TOP 10 DES TOURS À JOUER POUR LE POISSON D’AVRIL

On a commencé à entendre parler du poisson d’avril au XVe siècle, mais sa signification n’était pas tout à fait encore ce qu’elle est aujourd’hui. En fait, le poisson d’avril est reconnu seulement 2 siècles plus tard comme étant le fait de jouer une plaisanterie à autrui. 

On ne connait malheureusement pas les origines exactes des traditions entourant le 1er avril, toutefois nous savons qu’elles étaient présentes dans différentes cultures, notamment à l’époque de l’Antiquité et du Moyen Âge. De plus, il y a de nombreuses hypothèses quant à son existence, soit celle que bien des gens ont eu du mal à l’époque à s’habituer au nouveau calendrier grégorien; ils avaient l’habitude de célébrer le jour de l’an le premier avril. Ceux qui n’étaient pas au courant du changement ou encore ceux qui ne l’acceptaient pas se faisaient régulièrement moquer d’eux. Voici donc d’où auraient débuter les fameuses plaisanteries du 1er avril. Une autre théorie populaire est celle qui associe le poisson d’avril à Pâques et à la fin du carême, une période où le poisson est à l’honneur. D’autres personnes supposent que c’est associé à la date d’ouverture de la pêche ou de la fin, selon certains pays.

Bref, on ne connaît peut-être pas avec certitude d’où nous provient la tradition de faire des canulars à notre entourage le 1er avril, mais on sait qu’on adore cette journée! Certains attendent Noël avec impatience, mais les plus coquins attendent toute l’année que ce soit la journée du poisson d’avril!

Et vous, de quelle façon avez-vous été piégé aujourd’hui? 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci : 

CETTE FILLE LAISSE SON CHUM POUR LUI FAIRE UN POISSON D’AVRIL… IL LA QUITTE POUR VRAI!

Source(s) image(s):
pixabay

Commentaires