Difficile de trouver la bonne imprimante quand on a un bureau à domicile ou quand on doit imprimer régulièrement beaucoup de pages. Je me rappelle que lors de mes années d’études à l’université, je devais, chaque semaine, imprimer des dizaines de pages de documents à lire. Je ne me rappelle plus combien de cartouches d’encre j’ai achetées quand j’étais étudiant! Dernièrement, j'ai testé une imprimante que j’aurais bien aimé avoir à l’université : la WorkForce Pro WF-4630 d’Epson.

À LIRE AUSSI : HTC Desire 510 : Un téléphone pas cher, mais qui en a dedans!

La WF-4630 est un appareil tout-en-un qui peut imprimer, copier des documents, les numériser et aussi envoyer des télécopies. Bref, il fait ce que la plupart des appareils du genre peuvent faire de nos jours. 

Mais attendez! La WF-4630 se démarque de la concurrence à plus d’un égard. En fait, elle a été conçue pour ceux qui ne veulent pas attendre lorsqu’ils impriment des documents volumineux et, surtout, qui n’ont pas envie de se ruiner en cartouches d’encre. 

Ses quatre cartouches d’encre standards peuvent imprimer jusqu’à 800 pages (en couleur) ou 900 pages (en noir). Par contre, et c’est là que ça devient intéressant, on peut se procurer des cartouches d’encre à haute capacité qui peuvent imprimer 2000 pages en couleur et 2600 pages en noir. Selon Epson, on obtiendrait un coût d’impression 50 % moins élevé qu’avec des imprimantes laser. Je n’ai pas imprimé des centaines de pages durant mon essai, mais je serais tenté de croire les dires de l’entreprise américaine. 

D’ailleurs, côté qualité d’impression, la WF-4630 n’a rien à envier aux imprimantes laser, du moins en ce qui concerne les documents textes. En effet, les lettres sont claires et imprimées de façon précise, et ne semblent pas avoir « coulé », comme c’est parfois le cas avec les imprimantes à jet d’encre. Les images, comme les graphiques, sortent très bien, mais si vous comptez vous en servir uniquement pour imprimer des photos, peut-être pourriez-vous vous tourner vers une imprimante photo. Certains modèles sont également plus abordables. 

Sinon, en ce qui concerne la vitesse d’impression ISO, elle est de 20 ppm en couleur et en noir, alors qu’elle est de 11 ppm (couleur et noir) pour le recto verso. On peut peut-être trouver plus rapide sur le marché, mais je pense qu’en termes de rapport vitesse-qualité, la WF-4630 est difficile à battre. 

L’appareil tout-en-un d’Epson contient deux bacs pour ranger le papier. Dans le bac du fond, vous pouvez y mettre du papier format lettre et plus petit, tandis que l’autre bac, situé à l’arrière, sert à y déposer des formats moins typiques comme le grand format (« légal ») ou du papier photo. Bref, en combinant les deux bacs, vous serez assuré que l’appareil est compatible avec tout type de papier ou presque. 

Les petits à-côtés

Du point de vue du design, les imprimantes n’ont pas vraiment évolué au cours des dernières années. La WF-4630 n’échappe pas à cette tendance. En revanche, j’ai été content de voir que son écran tactile de 3,5 po était très simple à utiliser. On peut ajuster facilement plusieurs options. 

J’ai aussi été content de voir que grâce à la technologie Epson Connect, on peut imprimer facilement des documents provenant de tablettes (iPad et Android) et de téléphones intelligents (iPhone et Android), et ce, sans avoir à passer par une connexion filaire. Tout ce qu’il faut faire, c’est installer une application.

Epson Connect fonctionne aussi sur ordinateur. On peut imprimer des documents, et ce, peu importe où l’on se trouve dans le monde. Pour ce faire, il suffit d’envoyer notre document à imprimer à l’adresse courriel de l’imprimante (que vous aurez eue lors de la phase de configuration). Ça ne prend que quelques minutes avant que le fichier soit imprimé. J’ai remarqué, cependant, que ça pouvait être plus long lorsque le document était plus volumineux, comme des photos. 

Verdict

Si vous venez de rentrer à l’université et réalisez que vous devrez imprimer beaucoup de documents, la WF-4630 peut représenter un excellent choix. C’est vrai que son prix de base est élevé (on parle d’environ 300 $), mais à long terme, vous économiserez sur le prix des cartouches. 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Le Jumping Sumo : Un drone qui vous fera retomber en enfance!

 

Source(s) image(s):
Epson

Commentaires