Si vous êtes amateur de camionnettes, de pick-up comme on dit, vous connaissez probablement les modèles offerts sur le marché, mais vous connaissez sans doute aussi les variantes, y compris celles conçues pour aller jouer dans le bois, dans la bouette et dans le désert.

 À LIRE AUSSI : BUGATTI TYPE 57SC ATLANTIC 1936 : QUAND LOTO-MAX NE SUFFIT PAS...

Pour rafraîchir la mémoire de ceux qui auraient oublié, on a le Raptor chez Ford, le Rebel chez Ram et la version TRD Pro chez Toyota. Nissan offre un modèle qu'elle nomme Pro 4X et chez Chevrolet, on a toujours pu compter sur les versions Z71 dotées d'ajustements différents au niveau du châssis.

Là, on a décidé d'aller plus loin chez Chevrolet avec la version ZR2 du Colorado. Les lettres ZR chez Chevrolet, c'est du sérieux. Pensez seulement à la Corvette Z06...

Pas de place pour le niaisage, donc.

Passe partout

Pour accoucher d'un camion capable de passer partout, littéralement, GM a travaillé étroitement avec une entreprise ontarienne nommée Multimatic. Cette dernière, notamment spécialisée dans la confection d'amortisseurs, a développé un outil spécifiquement pour le Colorado et le travail de ce dernier n’est rien de moins qu'exceptionnel.

Sans entrer dans une explication trop technique, l'amortisseur est muni d'une valve spéciale qui repose dans une chambre séparée. On parle d'un dispositif à tiroir cylindrique. Ce que cette dernière fait, c'est régler la fermeté de l'amortisseur selon la situation rencontrée. L'ajustement peut même se faire pendant la course de l'amortisseur (lors d’un saut par exemple) pour offrir la fermeté et la douceur nécessaire en même temps.

Efficace que je vous dis.

D'ailleurs, pour vous donner une idée, observez la photo ci-dessous. À l'atterrissage, on pourrait croire que ça donne un bon coup. Et bien pas du tout. La réception se fait en douceur, un peu comme si vous sautiez un dos d'âne à 30 km/h sur une rue résidentielle. Le résultat, c'est qu'on se retrouve avec un camion capable d'affronter les pires conditions hors routes, mais qui se montre très civilisé sur la route.

Vous pouvez en apprendre plus sur le Colorado en consultant mon essai complet sur le site de l'émission RPM (auto.vtele.ca) où j'en profite pour y aller d'une analyse plus profonde et détaillée.

En terminant, je prends quand même le temps de vous mentionner que le Colorado ZR2 peut être livré avec le moteur V6 de 3,6 litres ou le bloc turbodiesel 4-cylindres de 2,8 litres. Il faut débourser 44 215 $ pour le premier, 48 390 $ pour le deuxième.

Ce n'est pas donné, mais le niveau de capacités hors route ne décevra pas l'amateur du genre.

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci : 

NISSAN QASHQAI : UN PETIT NOUVEAU QUI VA FAIRE DES VAGUES

Source(s) image(s):
Daniel Rufiange

Commentaires