En tant que chroniqueur « Histoire » à Affaires de gars, je n’aurais jamais cru qu’on m’approcherait pour faire un essai routier et d’en faire un résumé. C’est pourtant ce que voulait le fabriquant Ford dans le cadre des célébrations du 150e de la Confédération du Canada : faire essayer un F-150 par quelqu’un qui n’est pas un expert. Le choix ne pouvait être meilleur!!!

À LIRE AUSSI : LA JEEP : 75 ANS D’HISTOIRE

Équipé comme une navette spatiale

Je suis un amant invétéré de l’Histoire, mais avec un petit côté science-fiction (grand fan de Star Trek). Quand j’ai pris possession du F-150 King Ranch, la mâchoire m’est tombée sur les genoux en démarrant le véhicule : l’écran de la console a dévoilé petit à petit tous ses secrets. Pendant qu'Amélie de Ford me défilait la panoplie d’accessoires du F-150, bien assis dans la vaste cabine, Je découvrais ce que c’est qu’un véhicule tout équipé à la fine pointe de la technologie! Des essuie-glaces automatiques qui s’adaptent au débit de la pluie (on s’entend qu’on avait les conditions pour l’essayer) au « Pro Trailer Backup Assist » qui nous aide à stationner une remorque d’un coup en passant par l’assistance de conduite qui ramène votre véhicule dans votre voie si vous déviez sur la route en vous endormant… ouf! On est loin du pick up de campagne de mon enfance! Mais moi, c’est le stationnement automatique en parallèle sans tenir le volant qui jeté par terre; je pensais que c’était une « joke »!!! Ben ça marche pour vrai!

Sécurité, confort… et gadgets!

Pendant la semaine que j’ai eu le F-150, ma blonde et moi avons sillonné les routes des Cantons de l’Est et nous sommes arrêtés à St-George de Windsor acheter du p’tit lait et du fromage en crotte à la Fromagerie Proulx pour ensuite aller voir une attraction qui reflète l’économie locale : une immense vache de pierre et de métal!

La Vache de St-George de Windsor: magnifique poit d'observation!

 J’ai bien aimé le côté « Mère-poule » du F-150 en même temps que son côté « Hulk » lors de mes randonnées. Le puisssant moteur de 3.5L EcoBoost rugit et est agréable lorsque sollicité, mais en même temps, le véhicule ne veut pas qu’on colle de trop près la voiture en avant et nous freine. Paradoxal n’est-ce pas? Pour mes filles plus technos que le « Vieux », elles ont apprécié la possibilité de texter sans écrire, par commande vocale, la radio satellite et les nombreuses prises USB placées dans des endroits pratiques (pas dans le fond de la boîte à gant ou sous la console!). Je fus également impressionné côté consommation d’essence; on fait un méchant bout avec un réservoir!

Merci à Ford

En gros, ce fut une bien belle expérience pour moi et je remercie Ford du Canada pour l’essai routier et Affaires de gars de m’avoir permis de vivre l’expérience et de m’avoir sorti de ma zone de confort… #allonsplusloin150

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

25 ANGLICISMES TROP FRÉQUEMMENT UTILISÉS AU QUOTIDIEN

Source(s) image(s):
Vache St-George de Windsor
F-150

Commentaires