Année après année, NHL nous revient en nous promettant sans cesse d'avoir amélioré tel ou tel aspect par rapport à la version précédente. Au fil du temps, nombreux sont ceux ayant critiqué l'impression d'avoir sans cesse le même jeu avec à peine quelques peaufinements notables. Or, avec NHL 19, force est d'admettre que ce ne sont pas que de petits changements qui furent apportés même si, au fond, il s'agit encore et toujours du même NHL.

À LIRE AUSSI: AVANT-PREMIÈRE DE NHL 19 - ENTRETIEN AVEC LE PRODUCTEUR SUR LE JEU ET L'AVENIR DE NHL !

 

Disponible sur: PlayStation 4, Xbox One

 

Le drame de NHL

Depuis plusieurs années, la franchise NHL souffre du même problème: la répétition. En fait, le coeur du jeu n'a pas changé depuis des années, faisant en sorte qu'on revient sans cesse avec les mêmes problèmes et qu'aucune grande innovation n'est offerte. On est tous conscients que le jeu du hockey demeure le même et, donc, que les fondements de NHL ne peuvent en soi être tant modifiés, mais c'est probablement pour cette raison qu'on a l'impression de rejouer sans cesse au même jeu au fil du temps.

NHL 19 ne fait pas exception puisque, en son coeur, il s'agit du même jeu avec les mêmes mécaniques qu'au sein des derniers jeux de la franchise. Cependant, on a tout de même apporté des modifications notables afin de rendre l'expérience plus réaliste. Grâce à l'ajout de multiples nouveaux points de contact, les mises en échec sont plus réalistes qu'auparavant. Qui plus est, le poids des joueurs est un facteur bien plus prédominant qu'au sein des autres itérations de sorte qu'on ne peut plus frapper à qui mieux-mieux un gros joueur alors que notre joueur pèse 150 livres mouillé. Le poids est aussi reflété dans la vitesse de patinage, les plus gros n'étant pas aussi mobiles et n'ayant pas des accélérations aussi fulgurantes que d'autres joueurs ayant un plus petit gabarit.

Donc, grâce aux nouvelles technologies intégrées à NHL 19, l'expérience est plus réaliste et agréable que dans les années passées. Cependant, la formule n'a pas tant changé de sorte que ceux ayant joué à NHL 18 auront encore l'impression de rejouer au même jeu avec, encore une fois, des problèmes d'intelligence artificielle, des commentaires très répétitifs des annonceurs et un visuel très peu retravaillé. C'est probablement là le drame de la série, à savoir qu'y jouer à chaque année est redondant tandis que sauter une année ou deux permet d'apprécier davantage les modifications apportées.

 

Les nouveautés aux modes existants

NHL 19 est très, très garni. En fait, je suis convaincu que vous y trouverez votre compte puisqu'il y a une panoplie de modes qui vous conviendront, que vous décidiez d'y jouer pour une seule partie ou encore pour plonger dans de longues sessions de jeu avec une équipe de la LNH ou une équipe internationale. D'ailleurs, bien que plusieurs modes comme Exhibition, Playoffs et Road to Stanley Cup soient les mêmes qu'au sein des autres NHL, certains modes offerts dans le passé nous reviennent avec de nouvelles options très intéressantes.

C'est notamment le cas de Be a Pro, sans aucun doute mon mode préféré. Encore une fois, vous devez y créer votre joueur à partir d'une multitude d'options de personnalisation. Puis, vous pouvez ou bien jouer quelques matchs dans le junior ou carrément sauter au repêchage de la LNH et entamer votre carrière chez les pros.

Bien qu'on ait supprimé les objectifs parfois irréalistes du DG, la version Be a Pro de NHL 19 m'a davantage plu parce qu'elle m'a donné la sensation de m'améliorer constamment. En fait, vous verrez en temps réel l'expérience que vous acquérez en fonction de votre jeu, ce qui vous permettra ensuite d'acheter des habiletés ainsi que des aptitudes spéciales pour renforcer les caractéristiques de votre joueur. Vous serez donc à même de visualiser ce que vous faites de bon et de mauvais, et ce en tout temps sur la glace. Avant longtemps, j'ai réalisé que je m'améliorais non pas en fonction des notes et des commentaires de l'entraîneur (qui sont toujours aussi douteux et impitoyables que l'an dernier), mais bien parce que je voyais l'expérience que mon joueur accumulait ou perdait en fonction de ce que je faisais. De ce fait, je suis convaincu que cela m'a aidé à être un bien meilleur joueur de NHL 19.

L'autre mode que j'affectionne particulièrement dans un NHL est le mode Franchise. Encore une fois, vous pourrez gérer votre équipe, votre aréna et ses commodités, les événements spéciaux pour les fans, etc. Or, cette année, le focus a été mis sur le recrutement. Désormais, vous pourrez engager une vingtaine de recruteurs et personnaliser leurs façons de travailler selon cinq traits. Vous pourrez ainsi avoir des rapports détaillés de votre personnel pour des joueurs du monde entier selon ce que vous leur aurez ordonné de surveiller.

Qui plus est, si vous activez le mode Fog, les caractéristiques et statistiques des joueurs seront cachées à moins que vos recruteurs soient assez formés pour les dépister. On peut donc pousser le réalisme du jeu à un haut niveau et ainsi jouer avec le hasard comme ce avec quoi tout bon directeur général de la LNH doit jongler dans la vie réelle. Et si jamais vous vous retrouvez avec de mauvais joueurs, vous pourrez toujours mettre la faute sur vos dépisteurs et les congédier !

Finalement, le mode Mon Équipe de Rêve ajoute cette année pas moins de 200 légendes de la LNH. EA est enfin parvenue à une entente avec l'association Alumni pour pouvoir y intégrer les légendes du monde du hockey. Vous pourrez donc y débloquer des joueurs de très haut calibre ayant marqué l'histoire du hockey et ainsi vous constituer votre équipe de rêve afin de jouer contre l'intelligence artificielle ou bien d'autres joueurs. Parmi les légendes notables, on compte Wayne Gretzky, Mario Lemieux, Joe Sakic, Stan Mikita et Teemu Selanne. Pour les fans du Canadiens, n'ayez crainte, l'histoire de l'équipe est bien représentée avec des joueurs comme Jean Béliveau, Bernard Geoffrion, Jacques Plante, Saku Koivu et même Howie Morenz !

Malheureusement, bien que les micro-transactions ne soient aucunement présentes dans le jeu, vous risquez de trouver ça long avant d'avoir votre équipe composée de grandes légendes. En effet, il faut énormément jouer pour obtenir les meilleurs joueurs, et ce au profit du hasard. Les joueurs ne s'obtiennent qu'en ouvrant des ensembles, eux-mêmes s'achetant en jouant des parties ou bien à l'aide de la monnaie virtuelle. Et des items ou joueurs que vous ne voudrez pas, vous en acquérez beaucoup durant votre périple pour avoir votre équipe de rêve, croyez-moi ! Bref, on n'a heureusement plus de micro-transactions, mais le hasard joue encore beaucoup dans la constitution de notre équipe de légendes, ce qui pourrait en décourager plus d'un.

 

World of CHEL: le nouveau monde en ligne de NHL

Si vous êtes un amateur du jeu compétitif en ligne, votre focus risque de se tourner vers World of CHEL, qui remplace tout bonnement les ligues fantaisistes en ligne des précédents NHL. Dans World of CHEL, vous créerez votre propre joueur et le modifierez en jouant à une panoplie de modes, certains comme NHL Ones et NHL Threes étant également proposés dans le cadre de parties rapides à l'extérieur de World of CHEL.

En plus de pouvoir vous joindre à des ligues et tournois hebdomadaires et mensuels, World of CHEL vous donnera l'occasion d'améliorer votre joueur à travers les modes Pro-AM, NHL Ones et NHL Threes. Dans Pro-AM, vous devrez vaincre une série de défis mettant en vedette des joueurs actuels de la LNH ainsi que des légendes. La majorité du temps, ce sera de simplement vaincre votre adversaire à travers des parties trois contre trois extrêmement rapides.

C'est d'ailleurs ce que NHL Threes met de l'avant. Dans ces parties, des équipes de trois joueurs (plus le gardien) s'affronteront sur des patinoires extérieures beaucoup plus petites que les vraies patinoires de la LNH. Il y a moins de règles et la vitesse de patinage tout comme le rythme du jeu sont beaucoup plus effrénés. Les mêmes contrôles qu'au sein des autres modes sont offerts, mais en raison de la vitesse de croisière bien plus rapide, on a l'impression de jouer à un jeu se rapprochant de l'arcade. Or, cela donne droit à des parties endiablées où le but est d'avoir du plaisir en plaquant et en marquant des buts !

Dans NHL Ones, trois joueurs s'affrontent en tentant de compter le plus grand nombre de buts chacun contre un seul gardien. Vous jouerez sur une demi-patinoire extérieure au sein de très courtes parties de deux minutes, et ce sans aucune règle. Pas de pénalité, pas de mise en jeu, rien que le plaisir de frapper et compter. Bien honnêtement, c'est beaucoup plus divertissant que ça en a l'air et oui, dans un jeu de sport, ça prend de tels modes plus farfelus où le but est d'avoir du fun. Malheureusement, NHL Ones n'est proposé qu'en ligne. Avec un tel potentiel de plaisir, j'aurais aimé qu'on puisse y jouer contre l'intelligence artificielle ou, à tout le moins, localement. Je ne comprends pas pourquoi EA s'est contentée de l'offrir en ligne uniquement.

À travers tout cela, vous accumulerez de l'expérience pour votre joueur tout comme des centaines d'objets pour le personnaliser. On s'entend que ces derniers ne sont qu'esthétiques, mais ils vous permettront de modifier l'apparence de votre joueur de multiples façons avec des items dignes de coureurs des bois ou rendant hommage à l'intemporel NHL 94 ! En somme, World of CHEL est un tout nouveau lobby en ligne vous permettant de transporter et modifier votre joueur à travers des tournois ou encore des modes plus éclatés que le hockey ordinaire !

 

Devriez-vous y jouer ?

Force est d'admettre que oui, c'est encore un NHL annuel étant en son sein assez similaire à celui de l'an dernier, mais qui s'est avéré beaucoup plus prenant et intéressant que je ne l'aurais cru. L'équipe de William Ho chez EA Vancouver a haussé le réalisme de l'expérience et intégré une diversité de modifications à des modes du passé ainsi que de nouvelles options de jeu très intéressantes et divertissantes à ce qui existait déjà. Pour ces raisons, NHL 19 mérite votre attention, en particulier si vous avez sauté NHL 18 ou encore les NHL des dernières années !

 

Ce que vous aimerez:

- Les mises en échec et la vitesse de patinage plus réalistes

- Les nouveaux modes permettant d'avoir du plaisir à travers de courtes ou longues parties

- Les nouvelles options apportées à des modes déjà existants

Ce que vous n'aimerez pas:

- La jouabilité n'a pas vraiment changé ou évolué depuis NHL 18

- Plusieurs des problèmes des années antérieures reviennent

- NHL Ones n'est offert qu'en ligne

 

Note: 8 sur 10

 

Vous avez aimé cet article ? Consultez celui-ci:

LNH : LES MASQUES DE GARDIENS QUI VOUS DONNERONT DES CAUCHEMARS

Source(s) image(s):
EA Sports
NHL.com

Commentaires